Lessay

De Wikimanche

Lessay est une commune de la Manche située dans le canton de Créances.


Blason ville fr Lessay (Manche).svg Blason de la commune de Lessay Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 13' 7.95" N, 1° 31' 56.01" W (OSM)
Arrondissement Coutances
Chargement de la carte...
Canton Créances
Intercommunalité CC Côte Ouest Centre Manche (siège)
Gentilé Lessayais(es)
Population 2 253 hab. (2015)
Superficie 28,95 km²
Densité 78 hab./km2
Altitude 5 m (mini) - 54 m (maxi)
Code postal 50430
N° INSEE 50267
Maire Claude Tarin
Communes limitrophes de Lessay
La Haye La Haye Vesly
Saint-Germain-sur-Ay Lessay Vesly
Créances La Feuillie Millières

L'abbaye Sainte-Trinité.
L'abbaye Sainte-Trinité.



Étymologie

Géographie

Elle s'inscrit dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Histoire

Jusqu'à la Révolution, la paroisse s'appelait Sainte-Opportune ou Sainte-Opportune-de-Lessay. Elle prit le nom de Lessay en 1793.

En 1828, « une petite chambre voûtée comme un four » est mise au jour au lieu-dit La Lande de Cartot [1]. On y trouve un vase mince en airain contenant « près de 50 objets » : 5 épées plates, des piques, des javelots, des bracelets, des anneaux, des boucles d'oreilles, des boutons... [1].

En 1940, la Base secondaire d'aéronautique navale de Lessay est créée, basée plus vraisemblablement dans le havre de Lessay.

Touchée par les bombardements alliés des 7 et 8 juin 1944, Lessay, épaulée par la commune de Saint-Cloud (aujourd'hui Hauts de Seine), est reconstruite sous la direction de l'urbaniste Michalon et de l'architecte Clermont[2].

En 2015, après consultation auprès de toutes les communes de la communauté de communes du canton de Lessay, seuls Lessay et Angoville-sur-Ay entament un projet de commune nouvelle. Le projet a été validé par les deux conseils municipaux en août 2015 [3].

À compter du 1er janvier 2016, Lessay devient avec Angoville-sur-Ay une commune déléguée de la commune nouvelle de Lessay par l'arrêté n° ASJ/17-2015 du 28 septembre 2015.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[4]. En 2015, la commune comptait 2 253 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [5] et INSEE [6])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 709 1 501 1 574 1 677 1 696 1 749 1 718 1 641 1 619 1 590
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 527 1 541 1 509 1 533 1 384 1 333 1 297 1 274 1 179 1 221
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1 162 1 042 1 058 1 050 1 053 1 100 1 225 1 336 1 375 1 327
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
1 389 1 719 1 763 2 010 2 021 2 034 2 040 2 032 2 025 2 025
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
2 012 2 000 2 247 2 253
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis INSEE à partir de 2004.



Liste des communes déléguées de la commune nouvelle
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Canton
Lessay (commune déléguée) 50267 CC Côte Ouest Centre Manche 22,23 2 014 (2015) 91 Créances
Angoville-sur-Ay 50012 CC Côte Ouest Centre Manche 6,72 239 (2015) 36 Créances
Périmètre de la commune nouvelle.

Au 1er janvier 2016, elle s'étend sur une superficie de 28,95 km2, pour une population municipale de 2 243 habitants au dernier recensement de la population millésimé 2013 (77,48 hab./km2) [8].

Au 1er janvier 2015, avant la création de la commune nouvelle, la population municipale pour les deux communes réunies est de 2 259 habitants, chiffres du recensement de la population millésimé 2012 recensement de 2012 (78,03 hab./km2) [9].

voir l'article détaillé Démographie d'Angoville-sur-Ay

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires depuis 1945
Période Identité Parti Qualité Observations
1945-1947 Albert Le Grand pharmacien conseiller général (1945-1951)
1947-1977 René Lecocq comptable conseiller général (1951-1976)
1977-1989 Fernand Finel chef d'entreprise
1989-1996 Jean-François Le Grand SE ; RPR vétérinaire conseiller général (1976-2015), sénateur (1982-2011)
1996-actuel Claude Tarin directeur d'entreprise maire puis maire délégué [10]
Source  : liste établie par Michel Pinel pour Gens du pays. [11].



pour les maires d'Angoville-sur-Ay, voir l'article détaillé Administration d'Angoville-sur-Ay

Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - 15 h - 17 h
Mairie de Lessay

Mairie de Lessay

Adresse : 1 rue de la Poste
50430 Lessay

Tél. 02 33 76 58 80
Fax : 02 33 76 58 81

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (22 avril 2018)

Mardi 9 h - 12 h 30 15 h - 17 h
Mercredi 9 h - 12 h 30 15 h - 17 h
Jeudi 9 h - 12 h 30 15 h - 17 h
Vendredi 9 h - 12 h 30 15 h - 17 h
Samedi 9 h - 12 h -



Mairie déléguée d'Angoville-sur-Ay
  • Le vendredi de 13 h 30 à 18 h 30

Événements

La Grande foire

Lessay vu d'avion.

La grande foire Sainte-Croix dure trois jours. Le vendredi matin, la foire est inaugurée par le président du conseil général de la Manche et tout le conseil municipal. Elle attire plusieurs centaines de milliers de personnes en provenance de toute la région et au-delà.

Son histoire
« Le texte le plus ancien qui en fasse mention est une charte de Richard, baron de La Haye-du-Puits, qui faisait don à l'abbaye, fondée par ses ancêtres, des revenus qu'il avait sur la foire Sainte-Croix de Lessay. Ce document non daté et à présent disparu, serait légèrement antérieur à l'année 1126. La foire existait donc à cette date, mais depuis combien de temps ? Nous l'ignorons et en sommes réduits à des hypothèses...
En dehors du souci d'organiser l'approvisionnement et les échanges dans leur contrée, les moines de l'abbaye recherchaient un but lucratif. Ceux-ci percevaient, en effet, à l'occasion des foires et marchés diverses taxes : une sorte de patente due annuellement par chaque marchand, un droit de place ( dit droit d'étal ou de loge ) pour l'installation de leur étal, redevance proportionnée à la quantité et à la valeur des produits exposés ; une taxe sur les marchandises, les " droits de coutumes ", variables selon que le vendeur était de la ville où se tenait la foire ou le marché, ou venu du dehors. Ces derniers devaient acquitter de plus un droit d'entrée. En revanche l'abbaye, comme tout seigneur propriétaire de foires ou de marchés, en avait pleine responsabilité et c'est à elle que revenait la charge de l'organisation matérielle et de son bon déroulement....
À l'origine la foire ne durait qu'une seule journée. Ce n'est sans doute qu'à partir du XVe siècle qu'elle devint véritablement importante, bénéficiant peut-être de la disparition de la grande foire de Montmartin-sur-Mer, abandonnée à la suite de nombreux pillages et transférée vers 1420 à Guibray, près de Falaise. »
( extraits du livre de Michel Pinel, Lessay et son canton à travers les siècles, Charles Corlet, imprimeur )

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Le château et l'église.
L'Ay à Lessay.
Église d'Angoville-sur-Ay.
  • Abbaye Sainte-Trinité, fondée en 1056
  • Lande de Lessay
  • Aérodrome
  • Plaque de la Libération sur le monument aux morts, commémorant le 50e anniversaire de la libération de Lessay par les forces alliées[12].
  • Stèle 323th Bomb Group - Aérodrome A20 : plaque dédiée au 323rd Bombardment Group de la 9th US Air Force. Elle commémore également l'installation de l'aérodrome américain A20 à cet endroit, du 23 août au 24 septembre 1944. Une plaque rappelle également l'exploit réalisé par l'aviateur Charles Lindbergh le 4 juin 1927[12].
  • Tourbière de Mathon
À Angoville-sur-Ay

Personnalités liées à la commune

Naissances

Autres

Culture

  • Les Heures musicales de l'abbaye de Lessay, festival de musique classique fondé en 1994.
  • Espace culturel d’expositions et de spectacles : spectacles variés tout au long de l'année (Villes en Scène, théâtre, musique, etc.)

Économie

Transports

Lignes Manéo
  • Ligne 53 : Ligne estivale de la Côte des Isles au Coutançais (juillet-août)

Éducation

Sports

  • Aéroclub
  • Basket-ball : Lessay Basket Club
  • Football : US Lessay ; US Angoville-sur-Ay ; JS de l'Ay (jeunes)
  • Handball : ASC Lessay Site du club
  • Karting : circuit
  • Tennis : TC Lessay Site du club

Bibliographie

Livres

  • Georges Desdevises du Dézert, Mon vieux Lessay, 1928, réédité en 1979
  • Michel Pinel, Lessay et son canton à travers les siècles, éd. Charles Corlet, 1984

Articles

  • Michel Pinel, « La fermeture de l'abbaye Sainte-Trinité de Lessay à la Révolution », Revue du département de la Manche, n° 133, 1992
  • Julien Deshayes, « Le logis seigneurial de La Motte à Angoville-sur-Ay », Revue du département de la Manche, n° 201, juillet 2008

Notes et références

Les informations sont tirées du site officiel de la mairie de Lessay.

  1. 1,0 et 1,1 Annuaire du département de la Manche, vol. 5, 1833, pp. 261-262.
  2. Françoise Laty, La Reconstruction. Coutances et Coutançais, éd. Pays d'Art et d'histoire du Coutançais, 2015, p.16.
  3. « Arrêtés portant création de communes nouvelles. », manche.gouv.fr, décembre 2015 (voir en ligne)
  4. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  5. Population avant le recensement de 1962.
  6. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Populations légales 2013 du département de la Manche.
  9. Populations légales 2012 du département de la Manche.
  10. Depuis la fusion avec Angoville-sur-Ay, il est également maire délégué de l'ancienne commune depuis le 1er janvier 2016
  11. 11,0 et 11,1 « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 365
  12. 12,0 et 12,1 Fiche « Lessay », normandie44lamemoire.com, consultée le 10 octobre 2016 (lire en ligne).

Articles connexes

Lien externe