Actions

Dictionnaire manchois

De Wikimanche

Dictionnaire manchois
Dictionnaire manchois

Ci-dessus un dictionnaire

Cette page est une entrée du dictionnaire manchois.

Bienvenue dans le dictionnaire manchois (ou manchot), un projet collaboratif visant à produire un dictionnaire des parlers de la Manche à contenu libre. Il vise à décrire tous les mots des patois locaux (en n'excluant pas forcément celui des îles Anglo-Normandes) en utilisant des définitions et des descriptions en français.

Cette page est consacrée exclusivement à l'étude linguistique de termes relevant soit des parlers dialectaux (patois), soit du français régional de la Manche. Plus de deux mille mots ont déjà été recensés (~ 2281).

Sommaire : A · B · C · D · E · F · G · H · I · J · K · L · M · N · O · P · Q · R · S · T · U · V · W · X · Y · Z
Conventions · Liste de mots et d'expressions · Expressions et proverbes · Peut-être aussi · Noms de communes en patois · Réflexion et proposition · Notes et références ·

Conventions

  • Les mots en gras et bleu ont leur propre article et sont regroupés dans la catégorie Dictionnaire manchois. Il suffit de cliquer sur le mot pour accéder à ladite page.
  • Les mots en gras et noir sont en liste d'attente et n'ont pas encore leur propre article. Soit qu'il reste à écrire, soit que le contenu en paraîtrait trop court.
  • Les mots en gras et gris, ne sont peut-être ni dialectaux ni régionaux. Il est souvent difficile de s'y retrouver. Ou alors ils n'ont pas encore de source…

Abréviations

  • adj. : adjectif.
  • adv. : adverbe.
  • dial. : dialecte, dialectal.
  • fr. rég. : français régional.
  • loc. n. f. / m. : locution nominale féminine / masculine.
  • n. f. / m. : nom féminin / masculin.
  • p. : page.
  • pp. : pages.
  • pron. : pronom, pronominal.
  • s. : siècle.
  • t. : tome.
  • v. intr. / tr. : verbe intransitif / transitif.


Il n'est pas interdit de s'inspirer de la présentation des pages similaires déjà créées. Veiller toutefois à laisser le squelette de l'article (les intertitres) en place.

Si cette démarche vous paraît trop contraignante, ajoutez ci-dessous vos informations en liste d'attente.

Liste de mots ou expressions

A

[sommaire]

B

[sommaire]

C

[sommaire]

D

[sommaire]

E

[sommaire]

F

[sommaire]

G

[sommaire]

H

[sommaire]

I

[sommaire]

J

[sommaire]

K

[sommaire]

L

[sommaire]

M

[sommaire]

N

[sommaire]

O

[sommaire]

P

[sommaire]

Q

[sommaire]

R

[sommaire]

S

[sommaire]

T

[sommaire]

U

[sommaire]

V

[sommaire]

W

[sommaire]

X

[sommaire]

Y

[sommaire]

Z

[sommaire]

Expressions et proverbes

  • (se mettre à) bodecu, bondechu, bonde-cul, bont'chu, bont'cu, lever le derrière en l'arrondissant comme une bonde (arrondissement de Valognes) [18][4][5].
  • aboulez-ci-gau, apportez ici vite (arrondissement de Valognes) [18].
  • à la boulevue, approximativement, au pif [1][22]. Ne semble pas régional [170], même si cité par Fleury [1] et Métivier [74].
  • à catons, à quatre pattes [17], comme les catons ou chats [21].
  • à la picoràěe !, à la pilláou !, à qui pourra l'attraper ! [1].
  • à la Saint-Denis, les vicos (bécasses) sont à Brix [18].
  • à l'entou d'vous, près de vous [43].
  • aller à chapin, marcher sans faire de bruit, avec des souliers de peau de chèvre, et par suite pieds nus (arr. de Valognes) [18].
  • aller à la pêche aux moules (Cosqueville ?) ou feu de plancher (Bretteville, Cherbourg) : avoir un pantalon trop court. Attestation orale : 1970, Tourlaville pour avoir le feu au plancher.
  • amoureuse coumme eunne catte raîlaie[81].
  • au reprume, au plus tard [16][21].
  • à ventrillons, couché sur le ventre (arr. de Cherbourg) [17][18][13].
  • avoir chaud aux oreilles (Sud-Manche), être gai après avoir bu [41].
  • avoir la crête rouge, (Sud-Manche) même sens [41].
  • avoir (avé) le ga, gagner le prix, la victoire (lisez le gal, c'est-à-dire le coq, prix aux combats de coqs) [21].
  • avoir le cœur brûlé ou le brulin de cueu (ou quieu), avoir une sensation de chaleur pénible dans l'estomac [1][21][16].
  • avoir le nez qui pure comme la pouquie d'un huîtrier [41].
  • avoir le tat (ou tas) : avoir des courbatures. Désigne aussi une maladie du cochon (Gonneville) [56].
  • avoir son pompon, commencer à être vraiment éméché (Sud-Manche) [41].
  • bat' la fâo, frapper la lame de la faux avec un marteau sur une petite enclume [41].
  • bien de la peine pour guère de laine, comme disait le sien qui tousait son cochon (se dit à propos des personnes qui entreprennent par sottise un travail qui ne peut aboutir à rien [41].
  • bi'n'aise, être bi'n'aise, se sentir bien. Attestation orale : 1970 Tourlaville [8].
  • bi taté, durement éprouvé par une maladie.
  • bondla d'bondla : un peu comme "bon Dieu ", expression pouvant certainement être utilisée dans des situations différentes, parce qu'on peine à faire qqch par ex. Attestation orale : 2021 Bretteville [8].
  • brebis qui bêle, perd sa goulaie, façon de rappeler à quelqu'un qu'il parle trop [81].
  • bwan à met'bâ, foin bon à mettre bas, à être fauché [41].
  • cha réd bi coume ch'est d'na ou rëd bi com chad'na : c'est très bien comme ça. Attestation orale : 1970 Tourlaville [8].
  • clos à Jacques, cimetière (Equeurdreville).
  • c'est'y qu'tu prêches ou qu't'a l'menton qui t'grelotte ? (qui trelotte ?), (est-ce que tu parles ou est-ce que ton menton tremble ?). Tu n'as rien d'intéressant à dire ? Attestation orale : 1976 Tourlaville [8].
  • ch-ê du chwên, c'est du foin de très bonne qualité [41]. Voir choine.
  • ch-ê du fwôraje d'malâ, c'est du fourrage de mauvais août [41].
  • ch'est eun feignant qu'est tréjous à couer ses bouses, il est toujours assis au même endroit [81].
  • ch'est-i ?, est-ce ? [16].
  • ch'est la vermaine qui mouéju l'tás, pour adresser un reproche aux familles trop nombreuses [81].
  • ch'est l'trépyi qu'appelle la pêle nèr tchu, c'est l'hôpital qui se moque de la charité [41].
  • comme un coq dans un bingot, comme un poulet dans un bingot, comme un poussin dans un bingot, comme un coq en pâte [41].
  • crotchi comme un vêpe dans un nunu, plié comme une guêpe dans une fleur de digitale.
  • dékyèrke d-plyeur, pleuvoir à verse [41].
  • des abî(n)mes, excessivement [62].
  • des flo, même sens [62].
  • deux tisons fount miyeu feu qu'eun, s'emploie pour préconiser le mariage [81].
  • d'mandent à lus dix dans lû goulaie d'pain [????] [32]
  • embarrassé comme une bourre empaturée [41].
  • émotchi la merde, chercher querelle, provoquer [8].
  • en avoir sa charge, ne plus tenir debout du fait de la boisson (Sud-Manche) [41].
  • en avoir une bonne volée, même sens (Sud-Manche) [41].
  • en avoir une petite volée, être véritablement ivre (Sud-Manche) [41].
  • en p'lant d'z'œufs
    en pelant des œufs (faire quelque chose en épluchant des œufs) faire quelque chose en cachette ou discrètement. Attestation orale : 1970 Tourlaville [8].
  • en voulious encouo ?, en voulez-vous encore [70] ?
  • être bien parti, être véritablement ivre (Sud-Manche) [41].
  • être coueffi coumme eun gai qui loche des ch'rises : être coiffé comme un geai qui revient des cerises. Attestation orale : pour l'expression en français 2020 Nord-Cotentin [8].
  • être de défaçon, se dit d'une chose facile à vendre (arr. de Valognes) [18].
  • être démoli, être ivre-mort (Sud-Manche) [41].
  • être eleue, avoir avorté [16].
  • être fourre d'oué, être en sucre. « No n'est pé foure d'ouaie », on ne va pas se dissoudre.
  • être de l'avant, être en avance (mots français mais cette expression ne semble pas être référencée sur internet). Attestation écrite : 1916 Gonneville : « Comme ils étaient de l'avant, il a été botteler à la Gaiserie l'après-midi. » [171] ; « Nous ne sommes pas de l'avant pour le travail » [172][56]. Attestation orale : 2020 Cherbourg. « T'es pas d'lavant ! » [8]
  • être pinté, être ivre-mort (Sud-Manche) [41].
  • eun tchu sans mains, un fainéant [81].
  • eun vrai bàoquet à guichon qu'no n'sait pé par qui bout prenre, se dit d'une ménagère irascible [81].
  • faire le hu, avoir ou faire mauvaise mine (arr. de Valognes) [18].
  • faire pisser un ca par la patte [8], se dit à propos de quelque chose d'infect (nourriture notamment).
  • fi de tâopin !, fi d'toto, prétendument fils de pute (douteux) [52], fils de chasseur de taupe (douteux). Attestation orale : 1970 (Cherbourg, Tourlaville) [8]. fi d'garce dans la même veine.
  • froumo l-klyoo, abandonner le labour et livrer le terrain à l'herbe [41].
  • goûtu comme des mollets d'bochu
    (ironique et surréaliste, littéralement : bon à manger comme les mollets d'un bossu, ou éventuellement les mollets d'un rouge-gorge) se dit de quelque chose qui est bon à manger. Attestation orale : 1970 (Tourlaville) [8].
  • hi-dia, ordre donné au cheval pour aller à droite; hi-hue, pour aller à gauche [78]. En règle générale, dia désigne pourtant la gauche et hue la droite (Bretteville par ex.).
  • i fait comme l'syin qu'écopissait au tchu d'sa vaque por la guéri d'la décorse. Si cha n'li fait pas d'byin, cha n'li fait pas d'ma n'tout (un remède ou une pratique quelconque, s'ils ne font pas de bien, ne font pas de mal non plus) [41].
  • il est coum le cochon : y n'f'ra du biein qu'après sa mort [81].
  • il fàot li dire tout; jusqu'au burre muchi, il/elle est curieux/curieuse [81].
  • il s'rait mus en terre qu'en meubl'le ou à mouéji du pissenlit par la rachaîne [81].
  • jeter à la gaspille, jeter des dragées ou des sous à une troupe d'enfants qui se battent pour les ramsser (arr. de Valognes) [18].
  • J'sais pas ben c'que j'ai à c'matin, j'm'sens tout évêque d'Avranches ! (Cotentin ?). On a avancé l'hypothèse qu'il aurait existé un évêque d'Avranches nommé Malfootu [173]. Mais ce n'est pas le cas et Oscar Havard explique, en se basant sur les notes de Tesnière de Brémesnil, que l'expression est liée à Mgr Froulay de Tessé, évêque d'Avranches sous Louis XIV. Une de ses nièces avait entendu l'expression « je me trouve aujourd'hui tout J.F. » [174] employée par un ouvrier. Elle en demanda le sens et ce dernier lui répondit : « Mademoiselle, cela veut dire que je suis mal à l'aise, et que je me trouve aujourd'hui tout malade ». La petite fille reprit cette formule, qu'elle trouvait applicable à son oncle. Ce dernier, riant de l'ingénuité de l'enfant, partagea l'anecdote à sa famille et à la cour, si bien qu'« être tout J.F. » devint synonyme d'« être tout évêque d'Avranches » [175].
  • laiterie ouverte rend l'cat friand [41].
  • l'buret est biein fait pour le vêtu, les deux conjoints ont autant de défauts, il n'y en a pas un pour racheter l'autre [81].
  • les loupiots du vêsin no za encou piqué des péres au gardin.
    « Les enfants du voisin nous ont encore volé des poires dans le jardin. » Attestation orale : non datée, (Barfleur).
  • ma a la tēt, migraine [42].
  • mafinguette, ma foi (Hague) [18].
  • magine bi, j'imagine bien [8].
  • marcher sur la chrétienté, nu-pieds, sur la partie où l'on met le chrême [21].
  • michi-mora, mochi-mocha ou mochi-mora, comme-ci comme-ça [16][21][78].
  • n'avoir ni repos ni oro, n'avoir ni heure, ni temps de répit [17][18].
  • nèr coume lé tchu d'la pêle, coume lé tchu d'un rhaîtyi (poêle plate), coume lé tchu d'un caôdron [41].
  • non-frai, non, je ne veux pas, je ne le ferai pas (arr. de Valognes) [18].
  • n'y a riein d'inté que l'vus bouais quand y s'met à fliamber, s'emploie en parlant d'une personne qui désire se marier à un âge avancé [81].
  • oll est dem'naie d'la poule à Simon et du gars à Macy, elle est toujours gaie [81].
  • oll est iorde coumme eunne cremillie; no zy attaqu'rait toutes les pesles de l'endreit, elle est sale et loqueteuse [81].
  • olle est du tchu coume un vêpe [41].
  • olle est d'la goule et du tchu [41].
  • o n'a pas assez d'tête por cha qu'olle a dé tchu [41].
  • paé ? : À la fin des phrases : n'est-ce pas ? Attestation orale : non daté, Tocqueville [8]. Déformation de pas vrai ? -> pas'rai -> paé. parai [13], pas ré [1], paré [4][5].
  • par espéciauté, pour sa beauté, sa rareté, littéralement par préférence (arr. de Valognes) [18].
  • par ma fingue, par ma foi [18].
  • pas d'débéti (n'avoir) : pas de bon sens, deux pieds dans le même sabot [8].
  • pas plutôt, au contraire [18].
  • patates à la craque, pommes de terre cuites à l'eau avec leur peau [176] Attestation orale : 1970 Tourlaville.
  • péni-péno ou péni-pénant, en marchant tout doucement (Birette, p. 102 [13]). Attestation orale : 1970 Bretteville se dit d'une personne qui marche lentement, qui a du mal à marcher [8]. Cité par Birette [13]. Voir : tapana
  • pet à coue, à la queue leu leu [1][13][61].
  • pio d'seu : assoiffé.
  • piquier la feuve, planter le chêne (Avranches) [78].
  • poulet de haie, enfant clandestin [78].
  • prêche par étrequillons coumme eun cochon qui pisse, se dit de quelqu'un qui bégaie [81].
  • premi ke, avant de [42].
  • prendre erse, s'accoutumer à faire quelque chose [78].
  • peuchalé ou pucholé, n'importe, je ne m'en soucie pas [21][78].
  • quant et quant, ensemble [17].
  • quiqu'ampoit, qui qu'il en coûte, malgré que l'on en ait, quoi qu'on fasse, quoi qu'on paie [17]. Vallé de Quincampoix.
  • qui qu'chest ? : qu'est-ce que c'est ? qui qu'chest q'cha (ou ch'est)? , quest-ce que c'est que ça ? [16] Attestation orale : Bretteville.
  • red bi couchi : c'est bien fait (pour ta gueule)
  • rougie du sei met la mare à sé
    Rougie du matin met la mare au quemin.

    (Ciel rouge le soir met la mare à sec
    Ciel rouge le matin met la mare au chemin.) Attestation orale : 1970 (Cotentin).
  • rouvré l-klyoo, remettre le champ en labour [41].
  • rpâsso d-meui, repassé de mûrir, trop mûr [41].
  • sentir ou puer la boche, sentir mauvais. On aurait pu imaginer à tort que l'expression date de l'occupation, il n'en est rien. Boche est attesté en 1886 : odeur insupportable [1].
  • y'a d'tché qu'oppose, ma fei d'Du,
    (Il y a quelque chose qui coince / qui ne marche pas, ma foi en Dieu). Attestation orale : 1970 (Cotentin).
  • souple comme un rêle, Attestation orale : 1970 Bretteville [8], pas encore de source.
  • souple comme une bourre empaturée [41].
  • sû comme pinton ! [177], Attestation orale : 2020 Cherbourg [8].
  • swonyi l-fwôraj, soigner le fourrage, faire le foin [41].
  • tan pu il ê kopo ver, tan pu i garde sn-éssens, tant plus (le foin) est coupé vert, tant plus il garde son essence, sa qualité propre [41].
  • ta tchure tchure !, ta tyur ! pour appeler les vaches, leur dire de venir manger [6]. Attestation orale : 1970 Bretteville [8].
  • tchérer des bunettes, partir fouiner [8]. Attestation orale : 1970 Bretteville [8].
  • tchi enragi mord partout, se dit d'un chaud lapin [81].
  • tchu d'l'an, dernier jour de l'année [41].
  • tchu d'la rhague, extrémité, pointe de la Hague [41].
  • tîe tie ! (ou tyé), interj., pour appeler le chien [6]. 2) appel guttural des poules (Valognes) [5].
  • tirer ses ligneux, se dit de la femme qui accouche, imitant le cordonnier tirant ses ligneux [37].
  • tison d'enfé, injure à une personne méchante [12].
  • tout laisser dansparou, laisser un ouvrage dans l'état où il se trouve, sans rien achever [18].
  • (tout) plein, adv., beaucoup (arr. de Valognes) [18].
  • toute la poutchi (pouquie) sent le rareng !, pour parler des hommes politiques corrompus par exemple [41][8].
  • travailler pour l'église, avoir les yeux cireux, chassieux [21].
  • un'bel nuézon, une époque de beau temps [41].
  • un cat est eun cat, un chat est un chat [81]
  • un' myèt' du, (foin) un peu dur [41].
  • uus d'gode (avei des), avoir des yeux de tacaud (poisson) : avoir l'air bête, avoir des yeux de merlan frit. Attestation orale : 1970 (Tourlaville) [8].
  • véparé ? : n'est-ce pas vrai ?
  • y n'est d'si poure pot qui n'trouv' san couvercl'le, chacun peut trouver chaussure à son pied [81].
  • y n'est pé coumme l'cat minsère pis qu'il y a yeun r'sembl'lant, il a un sosie [81].
  • y souff'le coumme eun gars fouroux, il est essoufflé [81].
  • yuk tu va ? ou i yuktu va ?, où vas-tu ? [42].
[sommaire]

Les gentilés

  • lé fõ d hằg, les habitants de Saint-Vaast-la-Hougue [143].
  • lé fòrsá; les habitants de Blainville [143].
  • lé grãporḗ, les habitants de Grand Port à Vains-Saint-Léonard [143]
  • lé kliɛu, les habitants de Barfleur [143].
  • lé krabyḗ; les habitant de Réville [143].
  • lé krènyó; les habitants de Créances [143].
  • lé jnisḗ; les habitants de Genêts [143]
  • lé twẽ, les habitants de Saint-Vaast-la-Hougue [143].
  • lé vẽkyḗ, les habitants de Vains-Saint-Léonard [143].
  • léz àlumèt, les habitants de Gouville [143].
  • léz inosã, les habitants d'Agon [143].
[sommaire]

Les prénoms

  • Audjuste, Gueust, Auguste.
  • Bonnine, Bonne [116].
  • Bonot, Bon.
  • Catlène, Catline, Catrène, Catherine.
  • Critôfle, Christophe [16].
  • Fanchounette, Fanie, Françoise [16].
  • Françouais, François.
  • Frôsine, Euphrosine.
  • Goton, Marguerite [16].
  • Jacquot, Jacques.
  • Louisot, Louis.
  • Marote, Marotène, Marotine, Marie [116].
  • Mélie, Amélie.
  • Nannon, Nonnon, Anne [116].
  • Pierrot, Pierre.
  • Suplie, Sulpice [16]. "Saint-Suplie".
  • Tasie, Anastasie.
  • Titine, Augustine.
  • Toinette, Antoinette.
  • Tounette, Jeanne ? [16].
  • Veuvette, Geneviève [16].
  • Zélie, Azélie.
[sommaire]

Peut-être aussi

  • Les noms des repas ont été transitoirement du registre du français régional, ou peut-être seulement différent en zone urbaine et à la campagne :
déjeuner, repas du matin. Logique : on y casse le jeûne (de la nuit), on dé — jeûne.
dîner, repas du milieu de journée. Logique : le repas est diurne.
souper, repas du soir. Logique encore puisqu'on y mange la soupe.
Attestation orale : 1960 (Tourlaville) quand un invité à dîner est arrivé à midi, alors qu'il était attendu le soir.
  • abrelingue, affaire ? [178].
  • abrias, grand paillasson [71].
  • acertaine, affirme [179].
  • (s') accoler, (se) donner l'accolade [142].
  • (s') adouner, (se) trouver [142].
  • affaînaé, en courroux [178].
  • affistoler , arranger [180].
  • (d') ajet, d'aplomb [152].
  • à la définitioun, à la fin (sens de limite)[97].
  • affilauntée, file [39].
  • affouaèe, effrayée (douteux) [61].
  • (s')affululer, s'habiller [45].
  • alâose, complimente [181].
  • allyis, échafaudages [152].
  • (s') amignonnaer, s'amadouer [178].
  • ampraès, après, plus tard [45].
  • apensement, idée subite [70].
  • aperchivaer, apercevoir [181].
  • à pis-pus, à qui mieux mieux [45].
  • à pyid de galop, à toute vitesse [181].
  • arprendre sen vent, reprendre son souffle [45].
  • artenette, mémoire [67].
  • arveilà, (en) revoilà [178].
  • assavi, savoir [71].
  • ataundis que, tandis que [104].
  • à tchu battaunt, proche [34].
  • atraverse, mésaventure [181].
  • avei la fale basse, avoir faim [61].
  • 'avei le noumbrin en vuillotte, être enceinte [90]
  • avei les pyids jâones, être une vieille célibataire [178].
  • avisaée, objectif [179].
  • avisioun, idée [152].
  • bat-la-crache Attestation orale : 1970 Tourlaville [8]. À rapprocher de bat-la-boe cité par Magène ?[182]. Incapable, fainéant.
  • biâofaire, beaucoup [97].
  • bouolard, jeune bouleau [178].
  • branaée, nourriture [179].
  • braunloure, musique désagréable [70].
  • broquettes, trayons [178].
  • brouetteuse, marieuse [178].
  • calibâodaée, flambée [104].
  • calimachouner, baver [90].
  • capilotade, souffrance [71].
  • câtu, souci, problème [72].
  • cavaé, creusé [180]
  • cervouèse, cervoise [61].
  • chalit, bois de lit [18].
  • chentaée, dotée d'un trousseau complet [34].
  • cheurs, bleus, hématomes [104].
  • chipaée, touffe [181].
  • churguer, téter [181].
  • ch'vaos de brounze, chevaux de bois [178].
  • cônibert, grande scie [152].
  • corvaées, quantités [179].
  • couche-brun, belle-mère [90].
  • couiste, âne [180].
  • counsoumaée, complètement [181].
  • couortényire, demoiselle d'honneur [90].
  • cousène, cousine [142].
  • creux : aller au creux, aller au fossé.
  • creissaunche, croissance [178].
  • daôber, se moquer [71].
  • débitimus, laïus [71].
  • débraguis, séparés [34].
  • définitioun, issue [104].
  • déguingandé adj. dégingandé (sans "u").
  • de loungue et de l'aise, tranquillement [70].
  • dépivalaé, déraviné [70].
  • dettié, quelque chose [67].
  • d'évenue, d'accord [39].
  • dévrâque, bouleversement [104].
  • diaque, diacre [104].
  • ecaôffer, échauffer [178].
  • ecmichi, excommunié [39].
  • embrachi, embrasser [142].
  • emburraer, dépenser [67].
  • emposaunt, empêchant [178].
  • encorsaer, avaler, digérer [90].
  • endementaé, mis dans la tête [181].
  • enfalaé, avalé [45].
  • enguergotaer, avaler [179].
  • entâopinaer, enterrer [181].
  • entenre les quyins de la Hague, avoir faim [70].
  • esplliqui, expliquer [178].
  • esposaunt, dangereux [90].
  • essouir, élever [179].
  • étameines, peines, deuils [181].
  • être au parc, obtenir un domicile, pendant une instance [12].
  • évalingueus, pousse-pousse [178].
  • (s')évaner, disparaître [97].
  • (s')évannin, s'évanouir [178].
  • faêtaer la Panecouôte devaunt Pâques, avoir des relations avant le mariage [142].
  • faire sen trou dauns l'iâo, se noyer [72].
  • faucheux, martinet (l'oiseau migrateur, proche de l'hirondelle) qui a effectivement les ailes en forme de lame de faux. Peut-être seulement une expression familiale, pas trouvé d'attestation écrite. Attestation orale : 1970 (Tourlaville).
  • féchounaé, façonner [34].
  • fichu, perdu, condamné [18].
  • file, fille [181].
  • flleur de bras, force des bras [152].
  • gession, gestion (sans t).
  • goguenachie, très longues embrassades [142].
  • graisser, apporter de l'engrais [97].
  • graund-basse, servante [61].
  • grilli, glisser [180].
  • gros, riche [104].
  • guésiouner, mourir d'envie [152].
  • halaer en pourtrait, photographier [180].
  • hardoin, entremetteur [178].
  • haule, n.f., fosse [18]. Hubert de la Haule (fermes de la Haule à Carentan et Gréville).
  • (se) haunter, (se) fréquenter [142].
  • houneu, honneur [70].
  • hovette, petite roue [97].
  • ingamo, intelligence [152].
  • janne, jeune [71], Jeanne [5].
  • jaquet, écureuil [152].
  • je sis de Saint-Lô, je coumprends à demin-mot [181].
  • jiguulaer, tracasser [61].
  • jouli, joli [181].
  • la joe sous l'u, bouche bée [179].
  • lermot, goutte [70].
  • loche, limace [34].
  • lotager, partager [45].
  • lubaine, arrière-grand-mère [181].
  • mans de criquet, toutes petites mains [181].
  • maquâle, nourriture [178].
  • marcha, forgeron [152].
  • mauntian, moyen [179].
  • méhaungneure, maladie [179].
  • messe-prominse, rendez-vous [67].
  • miserette, mulot [34].
  • misette, souris [179].
  • montane, montagne [45].
  • monter comme du lait bouilli, monter comme une soupe au lait, s'emporter [8].
  • monyire, manière [142]
  • napon, homme très petit (déformation de Lapon) [41].
  • noe, canal d'irrigation [180].
  • noue, rigole [152]
  • nyiche, nièce [181].
  • ouinaer, rouspéter [72].
  • où rafrot, à la poubelle [70].
  • paé chômaé, pas manqué [97].
  • parcie, repas de fin de corvée [178].
  • passer sous la perque, se marier [70].
  • peis crochus, pois mangetout [45].
  • piquu, vexé [71].
  • plleigi, protéger [179].
  • potiche, cuisine [97].
  • poulot, enfant nouveau-né [39]. Intéressant si cela se confirmait. En effet, Duméril signale "jeune enfant" mais pas de localisation précise. Expliquerait peut-être poulou, surnom donné à la petite dernière de la famille.
  • prétauntaine, prétentaine [142].
  • p'tit fait, petite affaire [104].
  • pyiche, personne [152].
  • qu'a-z-eu le ga, qui a gagné [45].
  • quelousse, cheville [152].
  • querboun, charbon [97]. Lepelley note kyèrbon [7]. [5][1][4].
  • quéribâodaées, gigantesques flambées [45].
  • querpente, charpente [152].
  • quéryires, chemins [70].
  • quiâolaées, quantités [152].
  • racachaunt, revenant [70].
  • raccord, d'accord [142].
  • raguênaer, ramasser les restes [104].
  • ranne, reine [181].
  • rappllique, faux [180].
  • rassent, sagesse [179].
  • rateurquis tout biâos, bien habillés [70].
  • (se) recaunter, se recueillir [61].
  • rémonie, mémoire [39].
  • rémoquie, réveillée [71], ranimer [6].
  • rente, retraite [72].
  • rêvable, de rêve [97].
  • 'rivyire, rivière [97].
  • r'neuchouns, repas de lendemain de noce [90].
  • roui, solive [152].
  • rouscaillaer, rouscailli, râler [97].
  • sap, sapin [180].
  • šèr, lucane cerf-volant [42]. "male kum e sèr".
  • séquerèche, sécheresse [178].
  • Sottevast, sottes gens ! [8].
  • soudard, soldat (douteux) [39].
  • souette, porcherie [179].
  • surgoulaé, épaté [97].
  • tabellioun, notaire [34].
  • taffetinaer, marchander [178].
  • Tapana, (onomatopée, vulgaire) n.pr. 1970 Tourlaville[8] surnom, pas forcément méprisant, donné aux personnes qui boitent (au moins trois personnes connues pour l'attestation orale signalée). Censé reproduire le bruit de la démarche du boiteux, probablement à cause de la canne, qui impose une mesure de valse à trois temps : ta-pa-na. Utilisé dans une blague que plus personne n'oserait raconter aujourd'hui :
« Au carnaval de Granville, Tapana s'était déguisé en sucette avec un bâton dans l't'chu. [Mais il boitait si fort qu'] il a assommé tout le monde [autour de lui] ». La blague était raconté très vite pour que les enfants ne comprennent pas : raté.
Mot apparenté par le sens : billart, métonymie (Normandie), boiteux (ainsi dénommé à cause du bâton dont il s'aide pour marcher) [9].
  • tataouin (fr. reg.) n. m., baby-foot. Attestation orale : 1960-1970, Cotentin. Attestation écrite dans Ouest France[183]. Ce n'est manifestemment pas du patois, mis il semble que ce soit bien très localisé. Recherches encore à mener.
  • tèque, balle [41].
  • teur, bague [34].
  • tile, herminette [152].
  • touorniquet, rond-point [71].
  • tronche, vieux tronc d'arbre [178].
  • tuule, couche [72].
  • véhitaé, vérité [181].
  • vêtu, cochon [181].
  • véziller, pétiller [90].
  • viâoderie, bataille acharnée [72].
  • vos armet-ouos, vous souvenez-vous ? [39].
  • zipette (fr. reg.) n. f., élingue lance-pierre. Potentiellement un arme mortelle quand elle est fabriquée avec une dame de nage et un ou plusieurs élastiques dont la section était de 4x4mm, avec comme munition, des billes de roulements. Argot. Pas trouvé d'attestation écrite. Attestation orale : 1970 (Tourlaville). Ailleurs zipette est connu pour désigner la cocaïne, ce qui n'a aucun rapport.
[sommaire]

Noum de c'meune de la Maunche, en patouê

« ... Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! (comment faire ou nous contacter) »
  • Avranches : Avranges ?
  • Barfleur : Barflleu [184], Barflyeu. Il faut comprendre Barfieu. Le gentilé est Barfleutais.
  • Barneville : Bân'vil
  • Baubigny : Bȅbiṋi
  • Beaumont-Hague : Biâomount-Ĥague
  • Becquet (Le) : Betché ou Becquié [?]
  • Blanchelande : Bllaunch'launde
  • Bricquebec : Bricbé
  • Carentan : Quérente
  • Carteret : Cartré
  • Cherbourg : Chidbourg 1861 (Cherbourg) [185] ; Chilbouor 1881 (Val de Saire) [4] — Tchidbouorg — εidburg [143].
  • Coutances : Couotaunches
  • Cosqueville : Coqu'vil[4]
  • Créances : Créianches
  • Diélette : Djilèt [143]
  • Hémevez : Rhomevâ
  • Jobourg : Jobouo
  • Joganville : Jogẽvil [143]
  • La Haye-du-Puits : La Rhaye du Pii
  • Les Pieux : Les Pû
  • Marchésieux : Marchuus
  • Maupertus : Pertus
  • Millières : Milliires
  • Montbray : Mountbray
  • Mont-Saint-Michel : Mount-Saint-Michi
  • Portbail : Pourbas
  • Périers : Pri ou Prii
  • Querqueville : Tcherkville
  • Quettreville-sur-Sienne : Tεètrévil [143]
  • Saint-Germain-des-Vaux (prononciation d'Auderville) : Sẽ́ Jèrmã̀ [143]
  • Sainte-Mère-Église : Saint'-Mère
  • Saint-Vigor-des-Monts : Saint-Vigor-des-Mount
  • Vains Saint-Léonard : Vẽs [143]
  • Valcanville : Verquainville
[sommaire]

Bibliographie

Ordre chronologique

Ouvrages
  • Gilles de Gouberville, Journal (1553-1562) (lire en ligne).
  • Édélestand et Alfred Duméril, Dictionnaire du patois normand, Caen, 1849.
  • Étienne de Robillard de Beaurepaire, Étude sur la poésie populaire en Normandie et spécialement dans l'Avranchin, Paris, Dumoulin, 1856.
  • Louis du Bois, Glossaire du patois normand, augmenté des deux tiers, et publié par M. Julien Travers, Caen, 1856 (lire en ligne).
  • Georges Métivier, Dictionnaire franco-normand ou recueil des mots particuliers au dialecte de Guernesey […], Williams and Norgate, Londres / Édimbourg, 1870.
  • François Élie Le Boullenger, Glossaire du patois normand dérivé des langues scandinaves (Avranchin et Mont-Saint-Michel), Notes diverses (de l'orthographe et de la prononciation), remarques sur le patois de la Hague, Essai d'un dictionnaire étymologique du patois de la Hague (manuscrits de 1871 à 1889) (lire en ligne Essai sur le patois de la Hague en forme de glossaire étymologique).
  • Axel Romdahl, Glossaire du patois du Val de Saire (Manche) suivi de remarques grammaticales, Linköping, 1881 (lire en ligne).
  • Jean Fleury, Essai sur le patois normand de la Hague, 1886.
  • Henri Moisy, Dictionnaire de patois normand, Caen, 1887 (lire en ligne).
  • V.-A. Brunet, Blason populaire de Villedieu-les-Poêles, légendes, traditions, dictons comparés à ceux des autres provinces de France, par le compère Jean de la Cloche, batteur sur cuivre, Villedieu, 1887.
  • Alfred Piquot, « Petit glossaire d'un canton littoral du Cotentin (Portbail, Saint-Sauveur-le-Vicomte » dans Revue de l'Avranchin, t. 4, 1888 (lire en ligne).
  • Lepêqueux, manuscrit de 1892.
  • R.-G. de Beaucoudrey, Le langage normand au début du XXe siècle noté sur place dans le canton de Percy (Manche), Paris, Picard, 1911.
  • Alfred Noël, Le p'tit capé de Brix et autres chansons (voir en ligne le lexique).
  • Gabriel Lemesle, Le passé d'une commune française : Notes recueillies et classées jusqu'en 1914 sur Hauteville-sur-Mer (Manche), 1923 (lire en ligne).
  • Charles Birette, Dialecte et légendes du Val de Saire, Paris, 1927.
  • Desdevises du Dézert, Mon vieux Lessay, Saint-Lô, 1928.
  • Alfred Mouchel, Glossaire et expressions du patois normand des régions de Valognes et de Quettehou, 1942 ou Glossaire et expressions du parler Normand (Valognais et Val de Saire), Avranches, 1944.
  • François Énault, Les propos de Jean Frinot (du moulin d'Angonnay), Coutances, P. Bellée, 1948.
  • Brouchon, Étude du patois de Moon-sur-Elle, mémoire D.E.S., Paris, 1949.
  • Louis Beuve, Œuvres choisies, Saint-Lô, Jacqueline, 1950.
  • Albert Lohier, Rocâles, 1951.
  • Charles Lepeley, Valcanville, Coutances, 1957.
  • L. Marguerie, Étude philologique d'un parler de la Manche (Cerisy-la-Salle), thèse de 3e cycle de l'université de Caen, 1960.
  • Albert Lohier, À Gravage, poèmes, Coutances, éd. OCEP, 1965.
  • Yves Coulomb, Étude du parler d'Orval (Manche), mémoire de l'université de Caen, sous la direction de Francis Bar, 1967.
  • A. Dupont (Desouettes), L'épopée cotentine, poème en patois et traduction française, Coutances, OCEP, 1968.
  • Jean Lepetit, Étude du vocabulaire de la pêche et de la mer dans le parler de Réville (Manche), mémoire de l'université de Caen pour l'obtention de la maîtrise de lettres, sous la direction de Francis Bar, 1968.
  • J. Bougeard, Le vocabulaire de l'élevage à Saint-Clair-sur-l'Elle (Manche), mémoire de l'université de Caen, 1969.
  • Éliane Lecocq, Glossaire du patois du nord de la Manche, mémoire de l'université de Caen sous la direction de René Lepelley, 1969.
  • Y. Bosquet, Étude du parler local de Montgardon (Manche), mémoire de maîtrise de l'université de Caen, 1970.
  • E. Dorléans, Étude du parler de Pont-Hébert, mémoire de maîtrise de l'université de Caen, 1970.
  • Albert Lohier, Raz-Bannes. Poèmes en langue normande., Coutances, OCEP, 1970.
  • René Lepelley, Le parler normand du Val de Saire (Manche) : phonétique, morphologie, syntaxe, vocabulaire de la vie rurale ..., (thèse de 1971 éditée en 1974).
  • Éric Marie, Le langage maritime à Saint-Germain-des-Vaux et Auderville (Pointe de la Hague) : étude linguistique et ethnographique, Saint-Lô, Parlers et traditions populaires de Normandie, 1974.
  • P. Brault, Montanel, commune rurale de l'Avranchin, Blainville-sur-Mer, L'Amitié par le Livre, 1977 (pp. 189-205).
  • Viviane Lelièvre, Recherches sur le parler local de Gratot (Manche), mémoire présenté en vue de l'obtention de la maîtrise de lettres modernes sous la direction de René Lepelley, 1979-1980.
  • René Lepelley (avec l'Université du 3e Âge de Basse-Normandie et Francis Bénard), Vocabulaire des côtes du département de la Manche : relevé et étymologie des noms des espèces marines, Caen, éd. Corlet, Office universitaire d'études normandes, 1985.
  • René Lepelley, Dictionnaire du français régional de Basse-Normandie, Paris, Christine Bonneton, 1993.
  • René Lepelley, Charles Lepeley, Chroniques patoises d'un curé de campagne : Val de Saire, Basse-Normandie : 1928-1938, Condé-sur-Noireau, Charles Corlet, 2003.
  • René Lepelley, Mots & parlures du Cotentin et autres lieux de Normandie, Cherbourg, Isoète 2008.
  • Éric Marie, Dictionnaire normand-français, d'après un inventaire des usages du Cotentin, éd. Orep, 2012.
  • Magène et Université populaire normande du Coutançais, "Trésor de la langue normande, Dictionnaire français/normand", 2 tomes, Éditions Eurocibles, 2016.
Articles ou chapitres
  • Jérôme-Frédéric Perrette-Lamarche, « Extrait d'un dictionnaire du vieux langage, ou patois des habitants des campagnes des arrondissements de Cherbourg, Valognes et Saint-Lô », dans Mémoires de la société royale académique de Cherbourg, 1843 (lire en ligne).
  • Charles Le Joly-Sénoville, « Le patois parlé dans la presqu'île du Cotentin » dans Mémoires de la Société archéologique, artistique, littéraire et scientifique de l'arrondissement de Valognes, t. 2, 1880 (lire en ligne).
  • Prosper Derbois, « Choisnerie normande. Étude sur les mots : choîne, simenet, garreau, conuets, fallue, etc. », Notices, Mém., Doc. ... Soc. d'Archéologie de la Manche, 1882, pp. 50-61.
  • « Patois d'une femme de Saint-Brice-sous-Avranches » dans Revue de l'Avranchin, 1886 (lire en ligne).
  • F. Berthelot, « Notes sur quelques patois d'Ille-et-Vilaine et du Sud de la Manche », Annales de Bretagne, 1894-1895, pp. 82-105.
  • Charles Birette, « Causerie : le parler de mon enfance, sa nature, ses caractères généraux », Revue de la Société normande Alfred Rossel, mars 1939, pp. 5-7.
  • Lucien Toullec, « Quelques locutions, expressions, dictons et proverbes normands - nord de la Manche », dans Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. XIX, 1912 (lire en ligne), et vol. XXIII, 1942 (lire en ligne).
  • A. Dupont, « Le capitaine de vaisseau Lamarche (1179-1847). Ses travaux concernant le patois cotentinais », Revue de la Manche, avril 1962, pp. 104-144.
  • A. Dupont, « Le parler populaire d'Équeurdreville (Manche). Mon langage naturel. », P.T.P.N., Saint-Michel 1968, pp. 10-14.
  • J.-J. Bertaux, « Famille de bateliers à Tribehou (Manche). 1838-1931 », Annales de Normandie, décembre 1969, pp. 329-359 (annexe 3).
  • J. Canu, « Cris populaires à Granville », Le Viquet, n°8, Saint-Jean 1970.
  • René Lepelley, « Le vocabulaire des pommes dans le parler normand du Val de Saire » dans Langue française - les parlers régionaux, 1973 (lire en ligne).
  • Patrice Brasseur, « Les principales caractéristiques phonétiques des parlers normands de Jersey, Serk, Guernesey et de Magneville (Manche) », Annales de Normandie, mars 1978, pp. 49-64, octobre 1978, pp. 275-306.
  • René Lepelley, « Glossaire des termes normands employés par Barbey d'Aurevilly dans L'ensorcelée », L'Information Grammaticale, vol. 36, n°1, 1988, pp. 34-35 (lire en ligne).
  • René Lepelley, « Travail et vocabulaire du blé dans le Val de Saire (Manche) avant la Seconde Guerre mondiale » dans Annales de Normandie, 2002, pp. 171-180 (lire en ligne).
[sommaire]


Liens internes


Notes et références

  1. 1,000 1,001 1,002 1,003 1,004 1,005 1,006 1,007 1,008 1,009 1,010 1,011 1,012 1,013 1,014 1,015 1,016 1,017 1,018 1,019 1,020 1,021 1,022 1,023 1,024 1,025 1,026 1,027 1,028 1,029 1,030 1,031 1,032 1,033 1,034 1,035 1,036 1,037 1,038 1,039 1,040 1,041 1,042 1,043 1,044 1,045 1,046 1,047 1,048 1,049 1,050 1,051 1,052 1,053 1,054 1,055 1,056 1,057 1,058 1,059 1,060 1,061 1,062 1,063 1,064 1,065 1,066 1,067 1,068 1,069 1,070 1,071 1,072 1,073 1,074 1,075 1,076 1,077 1,078 1,079 1,080 1,081 1,082 1,083 1,084 1,085 1,086 1,087 1,088 1,089 1,090 1,091 1,092 1,093 1,094 1,095 1,096 1,097 1,098 1,099 1,100 1,101 1,102 1,103 1,104 1,105 1,106 1,107 1,108 1,109 1,110 1,111 1,112 1,113 1,114 1,115 1,116 1,117 1,118 1,119 1,120 1,121 1,122 1,123 1,124 1,125 1,126 1,127 1,128 1,129 1,130 1,131 1,132 1,133 1,134 1,135 1,136 1,137 1,138 1,139 1,140 1,141 1,142 1,143 1,144 1,145 1,146 1,147 1,148 1,149 1,150 1,151 1,152 1,153 1,154 1,155 1,156 1,157 1,158 1,159 1,160 1,161 1,162 1,163 1,164 1,165 1,166 1,167 1,168 1,169 1,170 1,171 1,172 1,173 1,174 1,175 1,176 1,177 1,178 1,179 1,180 1,181 1,182 1,183 1,184 1,185 1,186 1,187 1,188 1,189 1,190 1,191 1,192 1,193 1,194 1,195 1,196 1,197 1,198 1,199 1,200 1,201 1,202 1,203 1,204 1,205 1,206 1,207 1,208 1,209 1,210 1,211 1,212 1,213 1,214 1,215 1,216 1,217 1,218 1,219 1,220 1,221 1,222 1,223 1,224 1,225 1,226 1,227 1,228 1,229 1,230 1,231 1,232 1,233 1,234 1,235 1,236 1,237 1,238 1,239 1,240 1,241 1,242 1,243 1,244 1,245 1,246 1,247 1,248 1,249 1,250 1,251 1,252 1,253 1,254 1,255 1,256 1,257 et 1,258 Jean François Bonaventure Fleury, Essai sur le patois normand de la Hague, 1886.
  2. 2,00 2,01 2,02 2,03 2,04 2,05 2,06 2,07 2,08 2,09 2,10 2,11 2,12 2,13 2,14 2,15 2,16 2,17 2,18 2,19 2,20 2,21 2,22 2,23 2,24 2,25 2,26 2,27 2,28 2,29 2,30 2,31 2,32 2,33 2,34 2,35 2,36 et 2,37 Éric Marie, Dictionnaire normand-français, d'après un inventaire des usages du Cotentin, éd. Orep, 2012.
  3. 3,000 3,001 3,002 3,003 3,004 3,005 3,006 3,007 3,008 3,009 3,010 3,011 3,012 3,013 3,014 3,015 3,016 3,017 3,018 3,019 3,020 3,021 3,022 3,023 3,024 3,025 3,026 3,027 3,028 3,029 3,030 3,031 3,032 3,033 3,034 3,035 3,036 3,037 3,038 3,039 3,040 3,041 3,042 3,043 3,044 3,045 3,046 3,047 3,048 3,049 3,050 3,051 3,052 3,053 3,054 3,055 3,056 3,057 3,058 3,059 3,060 3,061 3,062 3,063 3,064 3,065 3,066 3,067 3,068 3,069 3,070 3,071 3,072 3,073 3,074 3,075 3,076 3,077 3,078 3,079 3,080 3,081 3,082 3,083 3,084 3,085 3,086 3,087 3,088 3,089 3,090 3,091 3,092 3,093 3,094 3,095 3,096 3,097 3,098 3,099 3,100 3,101 3,102 3,103 3,104 3,105 3,106 3,107 3,108 3,109 3,110 3,111 3,112 3,113 3,114 3,115 3,116 3,117 3,118 3,119 3,120 3,121 3,122 3,123 3,124 3,125 3,126 3,127 3,128 et 3,129 F. Le Boullenger, Glossaire du patois normand dérivé des langues scandinaves (Avranchin et Mont-Saint-Michel), Notes diverses (de l'orthographe et de la prononciation), remarques sur le patois de la Hague, Essai d'un dictionnaire étymologique du patois de la Hague (manuscrits de 1871 à 1889) (lire en ligne Essai sur le patois de la Hague en forme de glossaire étymologique).
  4. 4,000 4,001 4,002 4,003 4,004 4,005 4,006 4,007 4,008 4,009 4,010 4,011 4,012 4,013 4,014 4,015 4,016 4,017 4,018 4,019 4,020 4,021 4,022 4,023 4,024 4,025 4,026 4,027 4,028 4,029 4,030 4,031 4,032 4,033 4,034 4,035 4,036 4,037 4,038 4,039 4,040 4,041 4,042 4,043 4,044 4,045 4,046 4,047 4,048 4,049 4,050 4,051 4,052 4,053 4,054 4,055 4,056 4,057 4,058 4,059 4,060 4,061 4,062 4,063 4,064 4,065 4,066 4,067 4,068 4,069 4,070 4,071 4,072 4,073 4,074 4,075 4,076 4,077 4,078 4,079 4,080 4,081 4,082 4,083 4,084 4,085 4,086 4,087 4,088 4,089 4,090 4,091 4,092 4,093 4,094 4,095 4,096 4,097 4,098 4,099 4,100 4,101 4,102 4,103 4,104 4,105 4,106 4,107 4,108 4,109 4,110 4,111 4,112 4,113 4,114 4,115 4,116 4,117 4,118 4,119 4,120 4,121 4,122 4,123 4,124 4,125 4,126 4,127 4,128 4,129 4,130 4,131 4,132 4,133 4,134 4,135 4,136 4,137 4,138 4,139 4,140 4,141 4,142 4,143 4,144 4,145 4,146 4,147 4,148 4,149 4,150 4,151 4,152 4,153 4,154 4,155 4,156 4,157 4,158 4,159 4,160 4,161 4,162 4,163 4,164 4,165 4,166 4,167 4,168 4,169 4,170 4,171 4,172 4,173 4,174 4,175 4,176 4,177 4,178 4,179 4,180 4,181 4,182 4,183 4,184 4,185 4,186 4,187 4,188 4,189 4,190 4,191 4,192 4,193 4,194 4,195 4,196 4,197 4,198 4,199 4,200 4,201 et 4,202 Axel Romdahl, Glossaire du patois du Val de Saire (Manche) suivi de remarques grammaticales, Linköping, 1881. (lire en ligne)
  5. 5,000 5,001 5,002 5,003 5,004 5,005 5,006 5,007 5,008 5,009 5,010 5,011 5,012 5,013 5,014 5,015 5,016 5,017 5,018 5,019 5,020 5,021 5,022 5,023 5,024 5,025 5,026 5,027 5,028 5,029 5,030 5,031 5,032 5,033 5,034 5,035 5,036 5,037 5,038 5,039 5,040 5,041 5,042 5,043 5,044 5,045 5,046 5,047 5,048 5,049 5,050 5,051 5,052 5,053 5,054 5,055 5,056 5,057 5,058 5,059 5,060 5,061 5,062 5,063 5,064 5,065 5,066 5,067 5,068 5,069 5,070 5,071 5,072 5,073 5,074 5,075 5,076 5,077 5,078 5,079 5,080 5,081 5,082 5,083 5,084 5,085 5,086 5,087 5,088 5,089 5,090 5,091 5,092 5,093 5,094 5,095 5,096 5,097 5,098 5,099 5,100 5,101 5,102 5,103 5,104 5,105 5,106 5,107 5,108 5,109 5,110 5,111 5,112 5,113 5,114 5,115 5,116 5,117 5,118 5,119 5,120 5,121 5,122 5,123 5,124 5,125 5,126 5,127 5,128 5,129 5,130 5,131 5,132 5,133 5,134 5,135 5,136 5,137 5,138 5,139 5,140 5,141 5,142 5,143 5,144 5,145 5,146 5,147 5,148 5,149 5,150 5,151 5,152 5,153 5,154 5,155 5,156 5,157 5,158 5,159 5,160 5,161 5,162 5,163 5,164 5,165 5,166 5,167 5,168 5,169 5,170 5,171 5,172 5,173 5,174 5,175 5,176 5,177 5,178 et 5,179 Alfred Mouchel, Glossaire et expressions du patois normand des régions de Valognes et de Quettehou (Manche), Avranches, 1942-1943.
  6. 6,00 6,01 6,02 6,03 6,04 6,05 6,06 6,07 6,08 6,09 6,10 6,11 6,12 6,13 6,14 6,15 6,16 6,17 6,18 6,19 6,20 6,21 6,22 6,23 6,24 6,25 6,26 6,27 6,28 6,29 6,30 6,31 6,32 6,33 6,34 6,35 6,36 6,37 6,38 6,39 6,40 6,41 6,42 6,43 6,44 6,45 6,46 6,47 6,48 6,49 6,50 6,51 6,52 6,53 6,54 6,55 6,56 6,57 6,58 6,59 6,60 6,61 6,62 6,63 6,64 6,65 6,66 6,67 6,68 6,69 6,70 6,71 6,72 6,73 6,74 6,75 6,76 6,77 6,78 6,79 6,80 et 6,81 René Lepelley, Le parler normand du Val de Saire (Manche) : phonétique, morphologie, syntaxe, vocabulaire de la vie rurale ..., 1971 (éd. 1974).
  7. 7,00 7,01 7,02 7,03 7,04 7,05 7,06 7,07 7,08 7,09 7,10 7,11 7,12 7,13 7,14 7,15 7,16 7,17 7,18 7,19 7,20 7,21 7,22 7,23 7,24 7,25 7,26 7,27 7,28 7,29 et 7,30 René Lepelley, « Travail et vocabulaire du blé dans le Val de Saire (Manche) avant la Seconde Guerre mondiale » dans Annales de Normandie, 2002, pp. 171-180 (lire en ligne).
  8. 8,000 8,001 8,002 8,003 8,004 8,005 8,006 8,007 8,008 8,009 8,010 8,011 8,012 8,013 8,014 8,015 8,016 8,017 8,018 8,019 8,020 8,021 8,022 8,023 8,024 8,025 8,026 8,027 8,028 8,029 8,030 8,031 8,032 8,033 8,034 8,035 8,036 8,037 8,038 8,039 8,040 8,041 8,042 8,043 8,044 8,045 8,046 8,047 8,048 8,049 8,050 8,051 8,052 8,053 8,054 8,055 8,056 8,057 8,058 8,059 8,060 8,061 8,062 8,063 8,064 8,065 8,066 8,067 8,068 8,069 8,070 8,071 8,072 8,073 8,074 8,075 8,076 8,077 8,078 8,079 8,080 8,081 8,082 8,083 8,084 8,085 8,086 8,087 8,088 8,089 8,090 8,091 8,092 8,093 8,094 8,095 8,096 8,097 8,098 8,099 8,100 8,101 8,102 8,103 8,104 8,105 8,106 8,107 8,108 8,109 8,110 8,111 8,112 8,113 8,114 8,115 8,116 8,117 8,118 8,119 8,120 8,121 8,122 8,123 8,124 8,125 8,126 8,127 8,128 8,129 8,130 8,131 8,132 8,133 8,134 8,135 8,136 8,137 8,138 8,139 8,140 8,141 8,142 8,143 8,144 8,145 8,146 8,147 8,148 8,149 8,150 8,151 8,152 8,153 8,154 8,155 8,156 8,157 8,158 8,159 8,160 8,161 8,162 8,163 8,164 8,165 8,166 8,167 8,168 8,169 8,170 8,171 8,172 8,173 8,174 8,175 8,176 8,177 8,178 8,179 8,180 8,181 8,182 8,183 8,184 8,185 8,186 8,187 8,188 8,189 8,190 8,191 8,192 8,193 8,194 8,195 8,196 8,197 8,198 8,199 8,200 8,201 8,202 8,203 8,204 8,205 8,206 8,207 8,208 8,209 8,210 8,211 8,212 8,213 8,214 8,215 8,216 8,217 8,218 8,219 8,220 8,221 8,222 8,223 8,224 8,225 8,226 8,227 8,228 8,229 8,230 8,231 8,232 8,233 8,234 8,235 8,236 8,237 et 8,238 Témoignage personnel d'au moins un contributeur à Wikimanche
  9. 9,00 9,01 9,02 9,03 9,04 9,05 9,06 9,07 9,08 9,09 9,10 9,11 9,12 9,13 9,14 9,15 9,16 9,17 et 9,18 Henri Moisy, Dictionnaire de patois normand, Caen, 1887. (lire en ligne).
  10. 10,0 10,1 et 10,2 Magène (lire en ligne).
  11. CNRTL
  12. 12,00 12,01 12,02 12,03 12,04 12,05 12,06 12,07 12,08 12,09 12,10 12,11 et 12,12 Lettre de M. Le Grin à M. Le Héricher parue dans la Revue de l'Avranchin de 1886.
  13. 13,000 13,001 13,002 13,003 13,004 13,005 13,006 13,007 13,008 13,009 13,010 13,011 13,012 13,013 13,014 13,015 13,016 13,017 13,018 13,019 13,020 13,021 13,022 13,023 13,024 13,025 13,026 13,027 13,028 13,029 13,030 13,031 13,032 13,033 13,034 13,035 13,036 13,037 13,038 13,039 13,040 13,041 13,042 13,043 13,044 13,045 13,046 13,047 13,048 13,049 13,050 13,051 13,052 13,053 13,054 13,055 13,056 13,057 13,058 13,059 13,060 13,061 13,062 13,063 13,064 13,065 13,066 13,067 13,068 13,069 13,070 13,071 13,072 13,073 13,074 13,075 13,076 13,077 13,078 13,079 13,080 13,081 13,082 13,083 13,084 13,085 13,086 13,087 13,088 13,089 13,090 13,091 13,092 13,093 13,094 13,095 13,096 13,097 13,098 13,099 13,100 13,101 13,102 13,103 13,104 13,105 13,106 13,107 13,108 13,109 13,110 13,111 13,112 13,113 13,114 13,115 13,116 13,117 13,118 13,119 13,120 13,121 13,122 13,123 13,124 13,125 13,126 et 13,127 Charles Birette, Dialecte et légendes du Val de Saire, Paris, 1927.
  14. 14,00 14,01 14,02 14,03 14,04 14,05 14,06 14,07 14,08 14,09 14,10 14,11 et 14,12 Côtis-Capel.
  15. 15,00 15,01 15,02 15,03 15,04 15,05 15,06 15,07 15,08 15,09 et 15,10 Gabriel Lemesle, Le passé d'une commune française : Notes recueillies et classées jusqu'en 1914 sur Hauteville-sur-Mer (Manche), 1923.
  16. 16,000 16,001 16,002 16,003 16,004 16,005 16,006 16,007 16,008 16,009 16,010 16,011 16,012 16,013 16,014 16,015 16,016 16,017 16,018 16,019 16,020 16,021 16,022 16,023 16,024 16,025 16,026 16,027 16,028 16,029 16,030 16,031 16,032 16,033 16,034 16,035 16,036 16,037 16,038 16,039 16,040 16,041 16,042 16,043 16,044 16,045 16,046 16,047 16,048 16,049 16,050 16,051 16,052 16,053 16,054 16,055 16,056 16,057 16,058 16,059 16,060 16,061 16,062 16,063 16,064 16,065 16,066 16,067 16,068 16,069 16,070 16,071 16,072 16,073 16,074 16,075 16,076 16,077 16,078 16,079 16,080 16,081 16,082 16,083 16,084 16,085 16,086 16,087 16,088 16,089 16,090 16,091 16,092 16,093 16,094 16,095 16,096 16,097 16,098 16,099 16,100 16,101 16,102 16,103 16,104 16,105 16,106 16,107 16,108 16,109 16,110 16,111 16,112 16,113 16,114 16,115 16,116 16,117 16,118 16,119 16,120 16,121 16,122 16,123 16,124 16,125 16,126 16,127 16,128 16,129 16,130 16,131 16,132 16,133 16,134 16,135 16,136 16,137 16,138 16,139 16,140 16,141 16,142 16,143 16,144 16,145 16,146 16,147 16,148 16,149 16,150 16,151 16,152 16,153 16,154 16,155 16,156 16,157 16,158 16,159 16,160 16,161 16,162 16,163 16,164 16,165 16,166 16,167 16,168 16,169 16,170 16,171 16,172 16,173 16,174 16,175 16,176 16,177 16,178 16,179 16,180 16,181 16,182 16,183 16,184 16,185 16,186 16,187 16,188 16,189 16,190 16,191 16,192 16,193 16,194 16,195 16,196 16,197 16,198 16,199 16,200 16,201 16,202 16,203 16,204 16,205 16,206 16,207 16,208 16,209 16,210 16,211 16,212 16,213 16,214 16,215 16,216 16,217 16,218 16,219 16,220 16,221 16,222 16,223 16,224 16,225 16,226 16,227 16,228 16,229 16,230 16,231 16,232 16,233 16,234 16,235 16,236 16,237 16,238 16,239 16,240 16,241 16,242 16,243 16,244 16,245 16,246 16,247 16,248 16,249 16,250 16,251 16,252 16,253 16,254 16,255 16,256 16,257 16,258 16,259 16,260 16,261 16,262 16,263 16,264 16,265 16,266 16,267 16,268 16,269 16,270 16,271 16,272 16,273 16,274 16,275 16,276 16,277 16,278 16,279 16,280 16,281 16,282 16,283 16,284 16,285 16,286 16,287 16,288 16,289 16,290 16,291 16,292 16,293 16,294 16,295 16,296 16,297 16,298 16,299 16,300 16,301 16,302 16,303 16,304 16,305 16,306 16,307 16,308 16,309 16,310 16,311 16,312 16,313 16,314 16,315 16,316 16,317 16,318 16,319 16,320 16,321 16,322 16,323 16,324 16,325 16,326 16,327 16,328 16,329 16,330 16,331 16,332 16,333 16,334 16,335 16,336 16,337 16,338 16,339 16,340 16,341 16,342 16,343 16,344 16,345 16,346 16,347 16,348 16,349 16,350 16,351 16,352 16,353 16,354 16,355 16,356 16,357 16,358 16,359 16,360 16,361 16,362 16,363 16,364 16,365 16,366 16,367 16,368 16,369 16,370 16,371 16,372 16,373 16,374 16,375 16,376 16,377 16,378 16,379 16,380 16,381 16,382 16,383 16,384 16,385 16,386 16,387 16,388 16,389 16,390 16,391 16,392 16,393 16,394 16,395 16,396 16,397 16,398 16,399 16,400 16,401 16,402 16,403 16,404 16,405 16,406 16,407 16,408 16,409 16,410 16,411 16,412 16,413 16,414 16,415 16,416 16,417 16,418 16,419 16,420 16,421 16,422 16,423 16,424 16,425 16,426 16,427 16,428 16,429 16,430 16,431 16,432 16,433 16,434 16,435 16,436 16,437 16,438 16,439 16,440 16,441 16,442 16,443 16,444 16,445 16,446 16,447 16,448 16,449 16,450 16,451 16,452 16,453 16,454 16,455 16,456 16,457 16,458 16,459 16,460 16,461 16,462 16,463 16,464 16,465 16,466 16,467 16,468 16,469 et 16,470 Le Joly-Sénoville, « Le patois parlé dans la presqu'île du Cotentin » dans Mémoires de la Société archéologique, artistique, littéraire et scientifique de l'arrondissement de Valognes, t. 2, 1880.
  17. 17,000 17,001 17,002 17,003 17,004 17,005 17,006 17,007 17,008 17,009 17,010 17,011 17,012 17,013 17,014 17,015 17,016 17,017 17,018 17,019 17,020 17,021 17,022 17,023 17,024 17,025 17,026 17,027 17,028 17,029 17,030 17,031 17,032 17,033 17,034 17,035 17,036 17,037 17,038 17,039 17,040 17,041 17,042 17,043 17,044 17,045 17,046 17,047 17,048 17,049 17,050 17,051 17,052 17,053 17,054 17,055 17,056 17,057 17,058 17,059 17,060 17,061 17,062 17,063 17,064 17,065 17,066 17,067 17,068 17,069 17,070 17,071 17,072 17,073 17,074 17,075 17,076 17,077 17,078 17,079 17,080 17,081 17,082 17,083 17,084 17,085 17,086 17,087 17,088 17,089 17,090 17,091 17,092 17,093 17,094 17,095 17,096 17,097 17,098 17,099 17,100 17,101 17,102 17,103 17,104 17,105 17,106 17,107 17,108 17,109 17,110 17,111 17,112 17,113 17,114 17,115 17,116 17,117 17,118 17,119 17,120 17,121 17,122 17,123 17,124 17,125 17,126 17,127 17,128 17,129 17,130 17,131 17,132 17,133 17,134 17,135 17,136 17,137 17,138 17,139 17,140 17,141 17,142 17,143 17,144 17,145 17,146 17,147 17,148 17,149 17,150 17,151 17,152 17,153 17,154 17,155 17,156 17,157 17,158 17,159 17,160 17,161 17,162 17,163 17,164 17,165 17,166 17,167 17,168 17,169 17,170 17,171 17,172 17,173 17,174 17,175 17,176 17,177 17,178 17,179 17,180 17,181 17,182 17,183 17,184 17,185 17,186 17,187 17,188 17,189 17,190 17,191 17,192 17,193 17,194 17,195 17,196 17,197 17,198 17,199 17,200 17,201 17,202 17,203 17,204 17,205 17,206 17,207 et 17,208 Jérôme-Frédéric Perrette-Lamarche, « Extrait d'un dictionnaire du vieux langage, ou patois des habitants des campagnes des arrondissements de Cherbourg, Valognes et Saint-Lô », dans Mémoires de la société royale académique de Cherbourg, 1843 (lire en ligne).
  18. 18,000 18,001 18,002 18,003 18,004 18,005 18,006 18,007 18,008 18,009 18,010 18,011 18,012 18,013 18,014 18,015 18,016 18,017 18,018 18,019 18,020 18,021 18,022 18,023 18,024 18,025 18,026 18,027 18,028 18,029 18,030 18,031 18,032 18,033 18,034 18,035 18,036 18,037 18,038 18,039 18,040 18,041 18,042 18,043 18,044 18,045 18,046 18,047 18,048 18,049 18,050 18,051 18,052 18,053 18,054 18,055 18,056 18,057 18,058 18,059 18,060 18,061 18,062 18,063 18,064 18,065 18,066 18,067 18,068 18,069 18,070 18,071 18,072 18,073 18,074 18,075 18,076 18,077 18,078 18,079 18,080 18,081 18,082 18,083 18,084 18,085 18,086 18,087 18,088 18,089 18,090 18,091 18,092 18,093 18,094 18,095 18,096 18,097 18,098 18,099 18,100 18,101 18,102 18,103 18,104 18,105 18,106 18,107 18,108 18,109 18,110 18,111 18,112 18,113 18,114 18,115 18,116 18,117 18,118 18,119 18,120 18,121 18,122 18,123 18,124 18,125 18,126 18,127 18,128 18,129 18,130 18,131 18,132 18,133 18,134 18,135 18,136 18,137 18,138 18,139 18,140 18,141 18,142 18,143 18,144 18,145 18,146 18,147 18,148 18,149 18,150 18,151 18,152 18,153 18,154 18,155 18,156 18,157 18,158 18,159 18,160 18,161 18,162 18,163 18,164 18,165 18,166 18,167 18,168 18,169 18,170 18,171 18,172 18,173 18,174 18,175 18,176 18,177 18,178 18,179 18,180 18,181 18,182 18,183 18,184 18,185 18,186 18,187 18,188 18,189 18,190 18,191 18,192 18,193 18,194 18,195 18,196 18,197 18,198 18,199 18,200 18,201 18,202 18,203 18,204 18,205 18,206 18,207 18,208 18,209 18,210 18,211 18,212 18,213 18,214 18,215 18,216 18,217 18,218 18,219 18,220 18,221 18,222 18,223 18,224 18,225 18,226 18,227 18,228 18,229 18,230 18,231 18,232 18,233 18,234 18,235 18,236 18,237 18,238 18,239 18,240 18,241 18,242 18,243 18,244 18,245 18,246 18,247 18,248 18,249 18,250 18,251 18,252 18,253 18,254 18,255 18,256 18,257 18,258 18,259 18,260 18,261 18,262 18,263 18,264 18,265 18,266 18,267 18,268 18,269 18,270 18,271 18,272 18,273 18,274 18,275 18,276 18,277 18,278 18,279 18,280 18,281 18,282 18,283 18,284 18,285 18,286 18,287 18,288 18,289 18,290 18,291 18,292 18,293 18,294 18,295 18,296 18,297 18,298 18,299 18,300 18,301 18,302 18,303 18,304 18,305 18,306 18,307 18,308 18,309 18,310 18,311 18,312 18,313 18,314 18,315 18,316 18,317 18,318 18,319 18,320 18,321 18,322 18,323 18,324 18,325 18,326 18,327 18,328 18,329 18,330 18,331 18,332 18,333 18,334 18,335 18,336 18,337 18,338 18,339 18,340 18,341 18,342 18,343 18,344 18,345 18,346 18,347 18,348 18,349 18,350 18,351 18,352 18,353 18,354 18,355 18,356 18,357 18,358 18,359 18,360 18,361 18,362 18,363 18,364 18,365 18,366 18,367 18,368 18,369 18,370 18,371 18,372 18,373 18,374 18,375 18,376 18,377 18,378 18,379 18,380 18,381 18,382 18,383 18,384 18,385 18,386 18,387 18,388 18,389 18,390 18,391 18,392 18,393 18,394 18,395 18,396 18,397 18,398 18,399 18,400 18,401 18,402 18,403 18,404 18,405 18,406 18,407 18,408 18,409 18,410 18,411 18,412 18,413 18,414 18,415 18,416 18,417 18,418 18,419 18,420 18,421 18,422 18,423 18,424 18,425 18,426 18,427 18,428 18,429 18,430 18,431 18,432 18,433 18,434 18,435 18,436 18,437 18,438 18,439 18,440 18,441 18,442 18,443 18,444 18,445 18,446 18,447 18,448 18,449 et 18,450 Édélestand et Alfred Duméril, Dictionnaire du patois normand, Caen, 1849.
  19. 19,0 19,1 et 19,2 Magène (lire en ligne).
  20. 20,00 20,01 20,02 20,03 20,04 20,05 20,06 20,07 20,08 20,09 20,10 20,11 20,12 20,13 20,14 20,15 20,16 20,17 20,18 20,19 20,20 20,21 20,22 20,23 20,24 20,25 20,26 20,27 20,28 20,29 20,30 20,31 20,32 20,33 20,34 20,35 20,36 20,37 20,38 20,39 20,40 20,41 20,42 20,43 20,44 20,45 20,46 20,47 20,48 20,49 20,50 20,51 20,52 20,53 et 20,54 René Lepelley, Dictionnaire du français régional de Normandie, éd. Bonneton, 1993.
  21. 21,00 21,01 21,02 21,03 21,04 21,05 21,06 21,07 21,08 21,09 21,10 21,11 21,12 21,13 21,14 21,15 21,16 21,17 21,18 21,19 21,20 21,21 21,22 21,23 21,24 21,25 21,26 21,27 21,28 21,29 21,30 et 21,31 Dr. Sénoville, « Certains mots du canton de Saint-Sauveur-le-Vicomte » dans Revue de l'Avranchin, 1886.
  22. 22,0 22,1 22,2 22,3 22,4 22,5 22,6 22,7 et 22,8 Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Lepequeux
  23. 23,00 23,01 23,02 23,03 23,04 23,05 23,06 23,07 23,08 23,09 23,10 23,11 23,12 23,13 23,14 23,15 23,16 23,17 23,18 23,19 23,20 23,21 23,22 23,23 23,24 23,25 23,26 23,27 23,28 23,29 23,30 23,31 23,32 23,33 23,34 23,35 23,36 23,37 23,38 23,39 23,40 23,41 23,42 23,43 23,44 23,45 23,46 23,47 23,48 23,49 23,50 23,51 23,52 23,53 23,54 23,55 23,56 23,57 23,58 23,59 23,60 23,61 23,62 23,63 23,64 23,65 23,66 23,67 23,68 23,69 23,70 23,71 23,72 23,73 23,74 23,75 23,76 23,77 23,78 23,79 23,80 23,81 23,82 23,83 23,84 23,85 23,86 23,87 23,88 23,89 23,90 23,91 23,92 23,93 23,94 23,95 23,96 23,97 23,98 et 23,99 Viviane Lelièvre, Recherches sur le parler local de Gratot (Manche), mémoire présenté en vue de l'obtention de la maîtrise de lettres modernes sous la direction de René Lepelley, 1979-1980.
  24. 24,0 24,1 et 24,2 Charles Lepeley,Valcanville, Coutances, 1957.
  25. CNRTL (lire en ligne).
  26. 26,0 et 26,1 Éliane Lecocq, Glossaire du patois normand du nord de la Manche, mémoire de l'université de Caen, 1969.
  27. 27,00 27,01 27,02 27,03 27,04 27,05 27,06 27,07 27,08 27,09 27,10 27,11 27,12 27,13 27,14 27,15 27,16 27,17 27,18 27,19 27,20 27,21 27,22 27,23 27,24 27,25 27,26 27,27 27,28 27,29 27,30 27,31 27,32 27,33 27,34 27,35 27,36 27,37 27,38 27,39 27,40 27,41 27,42 27,43 27,44 27,45 27,46 27,47 et 27,48 Louis du Bois, Glossaire du patois normand, augmenté des deux tiers, et publié par M. Julien Travers.- Caen : Typographie A. Hardel, 1856 (lire en ligne).
  28. 28,0 28,1 28,2 28,3 28,4 28,5 et 28,6 Alfred Rossel, Le trousseau de Rosalie.
  29. 29,000 29,001 29,002 29,003 29,004 29,005 29,006 29,007 29,008 29,009 29,010 29,011 29,012 29,013 29,014 29,015 29,016 29,017 29,018 29,019 29,020 29,021 29,022 29,023 29,024 29,025 29,026 29,027 29,028 29,029 29,030 29,031 29,032 29,033 29,034 29,035 29,036 29,037 29,038 29,039 29,040 29,041 29,042 29,043 29,044 29,045 29,046 29,047 29,048 29,049 29,050 29,051 29,052 29,053 29,054 29,055 29,056 29,057 29,058 29,059 29,060 29,061 29,062 29,063 29,064 29,065 29,066 29,067 29,068 29,069 29,070 29,071 29,072 29,073 29,074 29,075 29,076 29,077 29,078 29,079 29,080 29,081 29,082 29,083 29,084 29,085 29,086 29,087 29,088 29,089 29,090 29,091 29,092 29,093 29,094 29,095 29,096 29,097 29,098 29,099 29,100 29,101 29,102 29,103 29,104 29,105 29,106 29,107 29,108 29,109 29,110 29,111 et 29,112 René Lepelley et l'université du 3e âge de Basse-Normandie (antennes de Cherbourg et de Granville), Vocabulaire des côtes du département de la Manche, éd. Charles Corlet, 1985.
  30. 30,0 et 30,1 Patrice Brasseur, Atlas linguistique et ethnographique normand, vol. 2, 1984.
  31. 31,0 31,1 31,2 31,3 31,4 31,5 31,6 31,7 et 31,8 Cherbourg-Éclair, 1er janvier 1918.
  32. 32,0 32,1 32,2 32,3 32,4 et 32,5 Le journal de l'arrondissement de Valognes, 26 février 1904.
  33. 33,0 33,1 33,2 33,3 et 33,4 Alfred Rossel, La Bouillie.
  34. 34,00 34,01 34,02 34,03 34,04 34,05 34,06 34,07 34,08 34,09 34,10 34,11 et 34,12 La Presse de la Manche, 3 septembre 2023.
  35. 35,0 et 35,1 Alfred Noël, Le p'tit capé de Brix et autres chansons.
  36. Wiktionnaire (lire en ligne).
  37. 37,00 37,01 37,02 37,03 37,04 37,05 37,06 37,07 37,08 37,09 37,10 37,11 37,12 37,13 37,14 37,15 37,16 37,17 37,18 37,19 37,20 37,21 37,22 37,23 37,24 37,25 37,26 et 37,27 « Essai de glossaire populaire médical » dans Revue de l'Avranchin, 1886.
  38. 38,0 38,1 38,2 38,3 et 38,4 Louis Beuve, La grainde lainde de Lessay.
  39. 39,0 39,1 39,2 39,3 39,4 39,5 39,6 39,7 39,8 et 39,9 La Presse de la Manche, 15 octobre 2023.
  40. 40,0 40,1 40,2 40,3 40,4 40,5 et 40,6 A.J. Desnouettes, Érudition patoise en Cotentin.
  41. 41,00 41,01 41,02 41,03 41,04 41,05 41,06 41,07 41,08 41,09 41,10 41,11 41,12 41,13 41,14 41,15 41,16 41,17 41,18 41,19 41,20 41,21 41,22 41,23 41,24 41,25 41,26 41,27 41,28 41,29 41,30 41,31 41,32 41,33 41,34 41,35 41,36 41,37 41,38 41,39 41,40 41,41 41,42 41,43 41,44 41,45 41,46 41,47 41,48 41,49 41,50 41,51 41,52 41,53 41,54 41,55 41,56 41,57 41,58 41,59 41,60 41,61 41,62 41,63 41,64 41,65 41,66 41,67 41,68 41,69 41,70 41,71 41,72 41,73 41,74 41,75 41,76 41,77 41,78 41,79 41,80 41,81 41,82 41,83 41,84 41,85 41,86 41,87 41,88 et 41,89 René Lepelley, Mots & parlures du Cotentin et autres lieux de Normandie, Cherbourg, Isoète 2008.
  42. 42,00 42,01 42,02 42,03 42,04 42,05 42,06 42,07 42,08 42,09 42,10 42,11 42,12 42,13 42,14 42,15 42,16 42,17 42,18 42,19 42,20 42,21 42,22 42,23 42,24 42,25 42,26 42,27 42,28 42,29 42,30 42,31 42,32 42,33 42,34 42,35 42,36 42,37 42,38 42,39 42,40 42,41 42,42 42,43 42,44 42,45 42,46 42,47 42,48 42,49 42,50 42,51 42,52 42,53 42,54 42,55 42,56 42,57 42,58 42,59 42,60 42,61 42,62 42,63 42,64 42,65 42,66 42,67 42,68 42,69 42,70 42,71 42,72 42,73 42,74 42,75 42,76 42,77 42,78 42,79 42,80 42,81 42,82 42,83 42,84 et 42,85 Fernand Lechanteur, « L'enquête en Basse-Normandie », Le Français moderne, 1er avril 1948.
  43. 43,00 43,01 43,02 43,03 43,04 43,05 43,06 43,07 43,08 43,09 43,10 et 43,11 Lucien Toullec.
  44. Magène (lire en ligne).
  45. 45,00 45,01 45,02 45,03 45,04 45,05 45,06 45,07 45,08 45,09 45,10 45,11 45,12 45,13 45,14 45,15 et 45,16 La Presse de la Manche, 24 septembre 2023.
  46. Wikipédia (lire en ligne).
  47. 47,00 47,01 47,02 47,03 47,04 47,05 47,06 47,07 47,08 47,09 47,10 47,11 47,12 47,13 47,14 47,15 47,16 47,17 47,18 47,19 47,20 47,21 47,22 47,23 47,24 47,25 47,26 47,27 47,28 et 47,29 Jean Lepetit, Étude du vocabulaire de la pêche et de la Mer dans le Parler de Réville (Manche), mémoire pour l'obtention de la maîtrise de lettres, sous la direction de M. Bar, 1968.
  48. CNRTL (lire en ligne).
  49. L'Indépendant du Berry, 7 décembre 1902.
  50. Magène (lire en ligne).
  51. Magène (lire en ligne).
  52. 52,00 52,01 52,02 52,03 52,04 52,05 52,06 52,07 52,08 52,09 52,10 52,11 52,12 52,13 52,14 52,15 52,16 52,17 52,18 52,19 52,20 et 52,21 Magène (lire en ligne).
  53. CNRTL (lire en ligne).
  54. Cyprien Philippe, Dictionnaire des mots et dialectes normands avec leurs étymologies et leurs variantes, (lire en ligne).
  55. Magène (lire en ligne).
  56. 56,00 56,01 56,02 56,03 56,04 56,05 56,06 56,07 56,08 56,09 56,10 56,11 56,12 56,13 56,14 56,15 56,16 56,17 56,18 56,19 et 56,20 Alain Coupey, 1914-1918 : tome 2. La guerre de ma grand-mère, Ornans, 2022.
  57. Lettre écrite par Maria Guéret, de Gonneville, le 30 août 1916.
  58. Ouest-France, 11 août 1960.
  59. CNRTL
  60. Pierre-Daniel Huet, Origine de Caen, 1706.
  61. 61,00 61,01 61,02 61,03 61,04 61,05 61,06 61,07 61,08 61,09 et 61,10 La Presse de la Manche, 29 octobre 2023.
  62. 62,0 62,1 62,2 62,3 62,4 62,5 62,6 62,7 62,8 et 62,9 . 2) n. m., « Patois d'une femme de Saint-Brice-sous-Avranches » dans Revue de l'Avranchin, 1886.
  63. Magène (lire en ligne).
  64. Magène (lire en ligne).
  65. Magène (lire en ligne).
  66. CNRTL.
  67. 67,00 67,01 67,02 67,03 67,04 67,05 67,06 67,07 67,08 67,09 et 67,10 La Presse de la Manche, 17 septembre 2023.
  68. Magène (lire en ligne).
  69. 69,00 69,01 69,02 69,03 69,04 69,05 69,06 69,07 69,08 69,09 69,10 et 69,11 René Lepelley, Glossaire des termes normands employés par Barbey d'Aurevilly dans L'ensorcelée, (lire en ligne).
  70. 70,00 70,01 70,02 70,03 70,04 70,05 70,06 70,07 70,08 70,09 70,10 70,11 70,12 70,13 70,14 et 70,15 La Presse de la Manche, 5 novembre 2023.
  71. 71,00 71,01 71,02 71,03 71,04 71,05 71,06 71,07 71,08 71,09 71,10 71,11 71,12 71,13 et 71,14 La Presse de la Manche, 1er octobre 2023.
  72. 72,0 72,1 72,2 72,3 72,4 72,5 et 72,6 La Presse de la Manche, 19 novembre 2023.
  73. Wiktionnaire (lire en ligne).
  74. 74,0 et 74,1 Georges Métivier, Dictionnaire franco-normand ou recueil des mots particuliers au dialecte de Guernesey […], Williams and Norgate, Londres / Édimbourg, 1870, p. 83.
  75. Eugène Robin, Dictionnaire du patois normand en usage dans le département de l'Eure, 1882.
  76. Wiktionnaire
  77. La toile normande
  78. 78,000 78,001 78,002 78,003 78,004 78,005 78,006 78,007 78,008 78,009 78,010 78,011 78,012 78,013 78,014 78,015 78,016 78,017 78,018 78,019 78,020 78,021 78,022 78,023 78,024 78,025 78,026 78,027 78,028 78,029 78,030 78,031 78,032 78,033 78,034 78,035 78,036 78,037 78,038 78,039 78,040 78,041 78,042 78,043 78,044 78,045 78,046 78,047 78,048 78,049 78,050 78,051 78,052 78,053 78,054 78,055 78,056 78,057 78,058 78,059 78,060 78,061 78,062 78,063 78,064 78,065 78,066 78,067 78,068 78,069 78,070 78,071 78,072 78,073 78,074 78,075 78,076 78,077 78,078 78,079 78,080 78,081 78,082 78,083 78,084 78,085 78,086 78,087 78,088 78,089 78,090 78,091 78,092 78,093 78,094 78,095 78,096 78,097 78,098 78,099 78,100 78,101 78,102 78,103 78,104 78,105 78,106 78,107 78,108 78,109 78,110 78,111 78,112 78,113 78,114 78,115 78,116 78,117 78,118 78,119 78,120 et 78,121 Alfred Piquot, « Petit glossaire d'un canton littoral du Cotentin (Portbail, Saint-Sauveur-le-Vicomte) » dans Revue de l'Avranchin, t. 4, 1888.
  79. 79,0 79,1 79,2 79,3 79,4 et 79,5 François Énault, Projets d'avenir.
  80. Magène (lire en ligne).
  81. 81,00 81,01 81,02 81,03 81,04 81,05 81,06 81,07 81,08 81,09 81,10 81,11 81,12 81,13 81,14 81,15 81,16 81,17 81,18 81,19 81,20 81,21 et 81,22 Lucien Toullec, « Quelques locutions, expressions, dictions et proverbes normands (nord de la Manche) », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, 1912.
  82. 82,0 82,1 82,2 82,3 82,4 et 82,5 Louis Marguerie, Étude philologique d'un parler de la Manche (Cerisy-la-Salle), mémoire de doctorat du 3ème cycle, Faculté des Lettres et Sciences humaines de Caen, 1960.
  83. Wiktionnaire (lire en ligne).
  84. CNRTL (lire en ligne).
  85. Sabellaria alveolata dans Wikipédia [https://fr.wikipedia.org/wiki/Sabellaria_alveolata#Les_bior%C3%A9cifs_d'hermelles_du_Mont-Saint-Michel (lire en ligne)
  86. Magène (lire en ligne).
  87. 87,0 87,1 87,2 87,3 et 87,4 Louis Beuve, La vendeue.
  88. Lettre de Robert Gouhier, de Tourlaville, à Nicolas Coupey, 5 mai 1917.
  89. Sens donné en 2023 à Cherbourg.
  90. 90,00 90,01 90,02 90,03 90,04 90,05 90,06 90,07 90,08 90,09 et 90,10 La Presse de la Manche, 10 septembre 2023.
  91. Magène (lire en ligne).
  92. P. 185.
  93. Wiktionnaire (lire en ligne).
  94. Blog du Val d'Ouve
  95. Wiktionnaire (lire en ligne).
  96. Wiktionnaire (lire en ligne).
  97. 97,00 97,01 97,02 97,03 97,04 97,05 97,06 97,07 97,08 97,09 97,10 97,11 97,12 97,13 97,14 97,15 et 97,16 La Presse de la Manche, 8 octobre 2023.
  98. Magène (lire en ligne).
  99. 99,00 99,01 99,02 99,03 99,04 99,05 99,06 99,07 99,08 99,09 99,10 99,11 99,12 99,13 99,14 99,15 99,16 99,17 99,18 99,19 99,20 99,21 99,22 99,23 99,24 99,25 99,26 99,27 99,28 99,29 99,30 99,31 99,32 99,33 99,34 99,35 99,36 et 99,37 Alfred Piquot, « Glossaire du patois du Cotentin » dans Revue de l'Avranchin, t.4, 1888.
  100. Lettre écrite par Maria Guéret, de Gonneville, le 16 juin 1916.
  101. Magène (lire en ligne).
  102. Le Figaro, 27 octobre 2006