René Lepelley

De Wikimanche

René Lepelley

René Lepelley, né à Quettehou le 4 avril 1925 et décédé à Caen le 29 août 2011, est une personnalité intellectuelle de la Manche, linguiste de profession. Il est aussi l'auteur de quelques poésies.

Biographie

Le contexte familial

René Lepelley, dont le père fut vétérinaire, est issu d'une famille de marins et d'agriculteurs originaires du Val de Saire et de Cherbourg, dans un milieu à la fois patoisant et francophone. Il est le frère de l'écrivain Roger Lepelley. En 1949, il épouse Françoise Thiphagne, dont il aura quatre enfants.

Les études

Après des études secondaires à l'Institut Saint-Paul de Cherbourg, puis au lycée Victor-Grignard, il obtient son baccalauréat avec mention, et part à Paris étudier le français à la Sorbonne, de 1944 à 1949. Il suit les cours de grammaire et d'histoire de la langue de linguistes de renom, tels que Pierre Fouché, Charles Bruneau et Robert-Léon Wagner. Parallèlement, il publie un recueil de poésie (Arlequin tient sa boutique, 1946)[1], mais ses maîtres l'orienteront définitivement vers la linguistique.

Pourtant, c'est encore à la poésie qu'il consacre son mémoire de maîtrise, dirigé par Robert-Léon Wagner : La stylistique de la datation chez les poètes (du XVIe au XXe siècle). Mais sa passion pour la linguistique diachronique le conduit déjà à élaborer le projet d'appliquer aux parlers normands l'étude historique de l'ancien français qu'il apprend à pratiquer.

La carrière

René Lepelley débute sa carrière en 1949 comme professeur de lettres classiques au lycée de Tunis. Nommé au lycée Alain Chartier de Bayeux (Calvados) en 1957, il retourne en métropole où il passe l'agrégation de grammaire en 1962. C'est à cette époque qu'il commence à publier des articles, dont l'un est consacré en 1963 à deux mots (Bayeux et Guillaume) figurant sur la tapisserie de Bayeux, et prouvant son origine anglaise. L'article retient l'attention de Michel de Boüard, doyen de la Faculté des Lettres de Caen, qui le publie l'année suivante aux Annales de Normandie : c'est le premier d'une très longue liste (voir bibliographie).

René Lepelley entre en 1964 à l'Université de Caen, en tant qu'assistant du Professeur Francis Bar, et enseigne la langue et la littérature médiévales. Devenu maître-assistant en 1968, il soutient avec succès à l'Université Paris X-Nanterre une thèse de doctorat d'État ès Lettres, préparée sous la direction d'Alain Lerond : Le parler normand du Val de Saire. Celle-ci sera publiée en 1974 dans les Cahiers des Annales de Normandie, et lui vaudra en 1977 le Prix littéraire du Cotentin. Il entre au Comité des Annales de Normandie en 1973, et devient professeur de première classe en 1974.

L'œuvre

Signature de René Lepelley.

Dès 1966, René Lepelley crée un Cercle de dialectologie normande, où les étudiants de Lettres peuvent approfondir leur connaissances en linguistique historique, et se livrer à des travaux de lexicologie. Dès l'année suivante, il oriente des étudiants vers des mémoires et des thèses de dialectologie. Le Cercle de dialectologie est à l'origine de la valeur de licence de dialectologie normande, instaurée en 1969. Cette création sera suivie en 1972 de celle du Séminaire de dialectologie, préparant à la maîtrise. Le développement des études de dialectologie se poursuit avec la création, en 1982, du diplôme d'études normandes par le Conseil scientifique de l'Université de Caen, et l'année suivante par celle du Centre d'Études Normandes, devenu par la suite l'Office universitaire d'études normandes. Entre 1967 et 1993, René Lepelley suscitera et dirigera une cinquantaine de mémoires de maîtrise et de thèses dans ce domaine. En particulier, de nombreux étudiants jersiais ont suivi son enseignement et effectué des recherches sous sa direction.

Parallèlement, René Lepelley devient en 1968 directeur de l’Atlas Linguistique et ethnographique normand (communément appelé l'ALN), rattaché au CNRS, et met sur pied son questionnaire initial. Ce travail sera poursuivi dès 1970 et achevé par l'un de ses étudiants, Patrice Brasseur, l'auteur des quatre volumes de l'Atlas parus à ce jour [2].

Le dialectologue s'est également intéressé très tôt à la toponymie, qui lui fournit bon nombre d'exemples des caractéristiques phonétiques des parlers normands. Cet intérêt est à l'origine d'un grand nombre de publications (dont son Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, 1993), ainsi que la création de la base TOPNOR, aux temps héroïques du Minitel.

En 1999 et 2000, il tient une chronique quotidienne sur Radio France Cherbourg, le Dicotentin, traitant du patois normand.

Hommages et distinctions

Dans un communiqué, l'université de Caen rend hommage au fondateur de l'Office universitaire d'études normandes, « un chercheur infatigable à la rigueur scientifique exemplaire ». Elle indique que René Lepelley laisse parmi ses collègues le souvenir « d'un chercheur, d'un enseignant, d'un collègue chaleureux. Il a été pour ses étudiants et pour le rayonnement de l'université, à la fois un maître et un modèle, de par sa valeur intellectuelle et scientifique, et aussi du fait de ses grandes qualités humaines. » [3].

Distinctions

René Lepelley est chevalier du Mérite agricole, commandeur des palmes académiques, et chevalier de l'Ordre du Mérite.

Bibliographie

Ouvrages

Travaux scientifiques et vulgarisation
René Lepelley croqué par Chaunu lors des Dicos d'or le 17-11-2001
  1. Questionnaire de l'Atlas linguistique et ethnographique normand (en collaboration avec Patrice Brasseur), Institut de Linguistique française de l'Université de Caen, 1970, 150 p.
  2. La phrase, leçons de grammaire du fonctionnement (avec exercices d'application par Jean Devarrieux), Institut de linguistique et philologie française, Université de Caen, 1970, 80 p., rééd. 1972.
  3. Le Parler normand du Val de Saire (Manche) : Phonétique, Morphologie, Vocabulaire de la vie rurale, Thèse d'Etat soutenue le 6 novembre 1971, « Cahiers des Annales de Normandie », n°7, Caen, 1974, 442 p. (Persée)
  4. Parlers normands et Pédagogie du Français, Annales du Centre régional de documentation pédagogique de Caen, CRDP, Caen, 1977, 69 p. et une cassette de 60 minutes.
  5. Vocabulaire des côtes du département de la Manche (avec l'Université du 3e Âge de Basse-Normandie et Francis Bénard), Presses universitaires de Caen / éd. Charles Corlet, 1985, 170 p.
  6. Dictionnaire du français régional de Basse-Normandie, éd. Christine Bonneton, 1989, 160 p.
  7. Calvados, qui es-tu, d'où viens-tu ? (ou le nom du Calvados), éd. Charles Corlet, 1990, 65 p.
  8. Dictionnaire du français régional de Normandie, éd. Christine Bonneton, 1993, 160 p. [reprise de l'ouvrage de 1989, avec quelques ajouts], réédité sous le titre Le parler de Normandie, éd. Christine Bonneton, 2008.
  9. Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, 278 p.; édition revue et corrigée, 2003.
  10. Expressions familières de Normandie, éd. Christine Bonneton, 1998, 160 p.
  11. La Normandie dialectale, Presses universitaires de Caen, 1999, 176 p.
  12. Noms de lieux de Normandie et des Îles Anglo-Normandes, éd. Christine Bonneton, 1999, 223 p.
  13. Le Dicotentin : 200 chroniques des mots d'ici et d'à côté, Cherbourg, éd. Isoète, 2001, 177 p.
  14. Le français régional de Gilles de Gouberville et le nôtre, Les Cahiers Goubervilliens n° 8, 2004, 32 p.
  15. Espèces marines de Normandie. Appellations locales (avec la collaboration du Professeur Francis Bénard), éd. Charles Corlet, mai 2005 [reprise partielle du Vocabulaire des côtes du département de la Manche], 157 p.
  16. Mots et parlures du Cotentin et autres lieux de Normandie, éd. Isoète, 2008, 251 p.
  17. Mots et parlures de la Normandie en long, en large et en travers, éd. Isoète, 2010, 219 p.
Edition et traduction
  1. Textes d'étude de Dialectologie normande, Recueil n° 1, Institut de Linguistique française de l'Université de Caen, 1974, 26p. (Crisco)
  2. Textes d'étude de Dialectologie normande, Recueil n° 2, Institut de Linguistique française de l'Université de Caen, 1975, 32 p.
  3. Actes du Colloque de Dialectologie tenu à Caen en mars 1973, Les produits alimentaires à base de farine dans le Nord-Ouest du domaine gallo-roman, Institut de Linguistique française de l'Université de Caen, 1975, 100 p.
  4. Actes du Colloque tenu à l’Université de Caen en février 1981, Dialectologie et littérature du domaine d’oïl occidental, Cahier des Annales de Normandie n°15, Caen, 1983, 262 p.
  5. Poésies patoises pour les petits Normands, Anthologie pour les écoles (avec la collaboration de D. Liais-Levionnais), CRDP de Caen, juin 1983, 72 p. et une cassette de 90 minutes.
  6. Récits et légendes de Normandie / Le Clos du Cotentin (avec Monique Léon), préface de Jean Cuisenier, Centre d'Études Normandes, Presses universitaires de Caen / Charles Corlet, 1985, 220 p.
  7. Textes d'étude de Dialectologie normande, Recueil n° 3 (avec la collaboration de Pierre Boissel), Département de Linguistique française de l'Université de Caen, 1986, 64 p.
  8. Guillaume le duc, Guillaume le roi (du poète jersiais Wace, XIIe s.), Université de Caen, 1987, 106p.
  9. Actes du colloque de Cerisy-la-Salle en septembre 1991, Comment parlent les Normands, Revue de la Manche, Tome 35, 1993, 122p.
  10. Paroles de Normands : textes dialectaux du XIIe au XXe siècle, Presses universitaires de Caen, 1995, 168 p.
  11. Chroniques patoises d'un curé de campagne, présentation avec traduction en français de l'œuvre (1928-1938) de l'abbé Charles Lepeley, Éditions Charles Corlet, 2003, 285 p.
Autres ouvrages
  1. Arlequin tient sa boutique, poèmes, Les Cahiers poétiques français, Paris, 1946.[1]
  2. C'est le débarquement ! Journal de més-aventures (juin-juillet 1944 en Normandie), éd. Charles Corlet, 2003, 144 p.

Articles

  1. « Signification et étymologie du nom de quelques localités de Bayeux », discours de distribution des prix, Lycée Alain Chartier de Bayeux, juin 1959.
  2. « Contribution à l'étude des inscriptions de la Tapisserie de Bayeux », Annales de Normandie, octobre 1964, p. 313-321. (Persée)
  3. « Le Cercle de Dialectologie normande » de l'Université de Caen, Annales de Normandie, juin 1966, p. 183-185. (Persée)
  4. « La cuisine dans une ferme normande. Étude de vocabulaire », Annales de Normandie, mai 1967, p. 183-185. (Persée)
  5. « Langue vulgaire et langue littéraire en Normandie du XIe au XVIIe siècle », communication au colloque « Les dialectes de France au Moyen Âge et aujourd'hui » (Strasbourg, mai 1967), publiée dans Actes du colloque, Paris, Klincksieck, 1968, p. 429-438. (Archive)
  6. « Questionnaire préparatoire pour l'Atlas Linguistique et Ethnographique Normand » pour le CNRS (1000 questions), en collaboration avec Y. Coulomb, J. Petit et J. Valls, Faculté des Lettres, Caen, 1968.
  7. « Dialectologie normande : les ordres du charretier », Annales de Normandie, mars 1968, p. 89-95 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 185-191
  8. « L'élevage des bovins en Normandie : étude lexicologique », Annales de Normandie, juin 1968, p. 163-183. (Persée)
  9. « Pour deux patoisants du Val de Saire : Renée Joly et Charles Lepeley », Presse de la Manche, 6 avril 1971. (Archive)
  10. « Nécrologie de Fernand Lechanteur », Revue de Linguistique Romane, volume 35, juillet-décembre 1971, p. 435-436 (e-periodica).
  11. « L'affaiblissement du r intervocalique dans les parlers normands ». Communication au XIIIe Congrès international de Linguistique romane à Québec, publiée dans Actes du congrès de Québec, Québec, 1972, p. 309-318. (Archive)
  12. « Le parler du Val de Saire », Annales de Normandie, juin 1972, p. 147-173. (Persée)
  13. « Les produits alimentaires à base de farine : quelques structures étymologiques », communication au Colloque de Dialectologie de Caen de mars 1973, publiée dans les Actes du Colloque de Dialectologie, Institut de Linguistique française de l'Université de Caen, 1975, p. 83-100.
  14. « Le vocabulaire des pommes dans le parler normand du Val de Saire (Manche) », Langue française n° 18, Les parlers régionaux, mai 1973, p. 42-64 (Persée).
  15. « Le nom des foires de la Manche », communication au IXe Congrès des Sociétés historiques, archéologiques et ethnologiques de Normandie à Valognes (octobre 1974), publiée dans « Circuits commerciaux, foires et marchés en Normandie », Rouen, CRDP, 1978, p. 35-40 ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 27-37. (Archive)
  16. « À propos de régionalisme et de folklore », La Presse de la Manche, 6 janvier 1975.
  17. « Français régional de Basse-Normandie : les marques du genre et du nombre dans les adjectifs à finale vocalique », Le Français Moderne, janvier 1975, p. 1-11. (Crisco)
  18. « Chronique des langages de Normandie : il y a crevette et crevette », La Presse de la Manche, 6 août 1975, p. 5.
  19. « Littérature dialectale : Rossel, Guéroult, Le Feuvre », Annales de Normandie, octobre 1975, p. 221-223. (Persée)
  20. « Dialectologie et littérature. Les rimes en -an / -en chez Malherbe », communication au colloque de Caen sur les poètes normands (octobre 1975), publiée dans La Basse-Normandie et ses poètes à l'époque classique, Caen, Cahier des Annales de Normandie n° 9, 1977, p. 37-43. (Persée)
  21. « Le vocabulaire de l'eau-de-vie de cidre ou calvados dans le français régional de Normandie », communication au Colloque de Dijon sur les français régionaux (novembre 1976), publiée dans « Les français régionaux », Travaux de Linguistique et de Littérature (TraLiLi), Strasbourg, 1977, p. 89-96 ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 61-71. (Archive)
  22. « Techniques traditionnelles et vocabulaire de la culture du blé dans le Cotentin », communication aux 10ème Assises nationales de Folklore (Caen, Avril 1978), publiée dans Folklore de France n° 186, 1982, p. 61 à 64. (Archive)
  23. « Quelques aspects de l'anthroponymie normande », actes du colloque de Loches (mai 1978), Dijon, 1980, p.133-142 (Archive) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 49-58.
  24. « L'humour dans les comparaisons et les dictons », Communication à la première Rencontre régionale de Cerisy-la-Salle (septembre 1978), publiée dans L'humour normand ou la recherche d'une identité, Revue de la Manche, 1978, p. 13-23 ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p.11-24. (Archive)
  25. « Les comparaisons dans le Val de Saire (Basse-Normandie) », Revue de Linguistique Romane, juillet-décembre 1978, p. 384-418 (e-periodica).
  26. « Le parler de Normandie », dans Normandie : écologie, économie, art, littérature, langue, histoire, traditions populaires: , Christine Bonneton Editeur, Paris, 1978 (Crisco)
  27. « Les parlers locaux et la société », rapport rédigé à la demande de la Commission Nationale pour les études et les recherches interethniques (Paris, ministère de l'Education Nationale).
  28. « Etude grammaticale d'un passage des Lais de Marie de France », L'Information grammaticale, janvier 1979, p. 24 à 27. (Persée)
  29. « Comment orthographier les textes dialectaux d'oïl ? », actes du colloque de Trêves du 17 au 19 mai 1979, Helmut Buske Verlag, Hambourg, p. 23-33. (Archive)
  30. « Déterminants et détermination des substantifs en ancien français », L'Information grammaticale, janvier 1980, p. 27 à 31. (Persée)
  31. « Les régionalismes dans le mémoire de pierre Rivière, paysan normand du XIXème siècle »,La Linguistique, vol. 16, fasc. 2/1980, p. 67 à 90. (Crisco)
  32. « Le système des oppositions phono-morphologiques de la conjugaison française en Basse-Normandie », Communication au XVIe Congrès international de Linguistique romane à Palma de Majorque (avril 1980), publiée dans Actes du Congrès (Crisco).
  33. « La Muse normande de Louis Petit, 1658 », Communication au Colloque de Caen sur les poètes normands (octobre 1980), publiée dans Les écrivains normands de l'âge classique et le goût de leur temps, Caen, Cahier des Annales de Normandie, n° 14, 1982, p. 121 à 130. (Persée)
  34. « Les principales caractéristiques phonétiques de l'ancien dialecte normand et leur localisation dans l'espace », actes du cent cinquième congrès national des sociétés savantes, Caen, 1980, p. 7-18. (Archive)
  35. « La place de l'université de Caen et de Charles Guerlin de Guer dans les études dialectologiques », Présentation du 1er colloque de Dialectologie et Littérature dialectale du domaine d'oïl occidental (Caen, Février 1981), publiée dans Actes du Colloque, Cahier des Annales de Normandie n° 15, 1983, p. 3 à 8. (Persée)
  36. « Les noms de communes de Basse-Normandie : Problèmes de prononciation », Recueil des Actes administratifs et Informations de la Préfecture de la région de Basse-Normandie, 1982, n° 3. (Archive)
  37. « Prononciation courante des noms de communes du département de la Manche », Institut de Linguistique et Philologie françaises, 1982, 13 p. (Archive)
  38. « Les principales familles scandinaves dans le vocabulaire des parlers de Normandie », Recueil d’Études offert en hommage au Doyen Michel de Boüard, Caen, Annales de Normandie, n° spécial, 1982, p. 335 à 360. (Persée)
  39. « Mystique, mystère et mystification dans la littérature orale du Cotentin (Basse-Normandie) », Actes du Colloque Langue et Littérature Orales dans l'Ouest de la France tenu à Angers les 14 et 15 Mai 1982, p. 11-17. (Archive)
  40. « A propos de vocabulaire : la gadelle en Normandie et au Canada », dans Parallèle 48, Bulletin de l'Association France-Canada, avril 1983, p. 3.
  41. « Traces normandes dans le français du Québec », Actes du XVIIème congrès international de linguistique et philologie romanes tenu à Aix-en-Provence du 29 août au 3 septembre 1983, variation linguistique dans l'espace : dialectologie et onomastique, vol n°6, 1986, p. 317-324.
  42. Contribution à Caen, terre normande, Caen, 1984, p. 50 et 51. (Archive)
  43. Glossaire de « l'architecture rurale française - Normandie » de Max-André Brier et Pierre Brunet, Paris, 1984, p. 115 à 121. (Archive)
  44. « Le vocabulaire des coquillages et crustacés sur les côtes du département de la Manche », Actes du IIème Colloque de langues et de littérature dialectale d'oil de l'Ouest de la France sur le thème de l'eau (Nantes, 16-18 Février 1984), Université de Nantes, 1986, p. 183-191. (Archive)
  45. « Hypothèses étymologiques autour de la coquille de noix », Revue de Linguistique Romane n° 191-192, Strasbourg, 1984, p. 379-395 (e-periodica); « Complément », Revue de Linguistique Romane n° 195-196, Strasbourg, 1985, p. 305-306 (e-periodica).
  46. « Le français régional de Basse-Normandie », Mémoires de l'Académie Nationale des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Caen, XXIII, 1985, p. 43-53 (Archive) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 235-246.
  47. « Emplois de ça prend exprimant le besoin, en France et au Canada », Communication au colloque international de Trèves "Français du Canada - Français de France" (sept 1985), publiée dans Actes du colloque, Tübingen, 1987, p. 177 à 187. (Crisco)
  48. « Langages et littérature dialectale », dans Normandie, Encyclopédies régionales, Christine Bonneton, Paris, 1986, p. 205-226 (reprise augmentée de « Le parler de Normandie », 1978).
  49. « Les noms de communes de l'arrondissement de Bayeux, Calvados », Mémoires de la Société des Sciences de Bayeux, 1987, p.43 à 66 (Archive).
  50. « DEX AÏE : L'Enseigne au Duc de Normandie », Annales de Normandie n°2, mai 1987, p. 101-108 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 211-219.
  51. « L'arbre dans les noms de commune en Normandie », communication au 3ème colloque de Dialectologie de l'Ouest de la France, Angers février 1987 publiée dans La Terre, Angers, 1990, p. 109-122 (Archive).
  52. « Les dialectismes d' Une Vieille Maîtresse », communication au Colloque Barbey d'Aurevilly : Une Vieille Maîtresse de Cerisy-la-Salle (octobre 1987).
  53. « Glossaire des termes normands employés par Barbey d'Aurevilly dans l'Ensorcelée », L'information grammaticale, 36, janvier 1988, p. 34-35 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 221-226.
  54. « Le nom du Calvados », Athéna sur la Touques, Trouville, mars 1990, p. 3 à 13.
  55. « Les noms de commune de l'arrondissement d'Avranches (Manche) », recueil d'études en hommage à Lucien Musset, cahiers des Annales de Normandie n°23, 1990, p. 547-572. (Persée)
  56. « Variété et unité des appellations normandes du buccin », Communication au XXVe Congrès des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie de Normandie sur Les Normands et la mer, Cherbourg-Octeville (4-7 octobre 1990), Musée maritime de l’île de Tatihou, 1995, p. 98-103. (Archive)
  57. « Le département du Calvados : origine du nom », Communication à la Société des Sciences, Arts et Belles lettres de bayeux (octobre 1990), publiée dans le Bulletin de la Société, 30e volume, 1992, p. 73 à 80.
  58. « Français régional et patois », Etudes de Linguistique française à la mémoire d'Alain Lerond, LYNX, Univ de Paris-X, 1991, p. 23-32. (Archive)
  59. Allocution à la journée des anciens de l'institut St-Paul du 28/9/91, bulletin de l'association des anciens/nes élèves de l'Institut St-Paul, décembre 1991, p. 5-9. (Archive)
  60. « Nouvelle hypothèse sur l'origine du nom de Cherbourg », communication du 15 février 1992, Bulletin de l'Académie des Sciences et Belles Lettres de Caen, 1993, p. 141 à 150. (hypothèse reprise et développée dans « De Cherbourg à Coriallum », Annales de Normandie, mars 1993)
  61. « Les dialectismes normands dans le rapport du capitaine Binot Paulmier de Gonneville, navigateur honfleurais, sur son expédition de 1503 aux Amériques », communication aux Rencontres d'Histoire Maritime de Normandie, Le Havre, nov 1992 publiée dans Les Normands et les Amériques, Cahiers havrais de recherche historique, 1993, p. 17-24.
  62. « Notes de toponymie normande : La Délivrande, Rémalard, Saint-Jean-du-Corail » dans Recueil d'études offert à Gabriel Désert, Cahier des Annales de Normandie, 1992, p. 91-97. (Persée)
  63. Présentation du colloque "Comment parlent les Normands ?" à Cerisy en Septembre 1991, Revue de la Manche, Janvier-Avril 1993, p. 8-10
  64. « Vocabulaire français régional : rapports entre la Basse et la Haute-Normandie », colloque "comment parlent les Normands ?" à Cerisy en Septembre 1991, Revue de la Manche, Janvier-Avril 1993, p. 76-82.
  65. « De Cherbourg à Coriallum », Annales de Normandie, mars 1993, p. 3-16. (Persée)
  66. « La côte des vikings : toponymie des rivages du Val de Saire (Manche) », Annales de Normandie, mars 1993, p. 17-39 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 159-182.
  67. « Comment écrire et récrire son patois. L'exemple de Pierre Guéroult », Communication à la journée d'étude Écrire son patois : méthodes d'analyse de textes dialectaux, Universités de Paris III et Paris XIII et CNRS, Ivry, décembre 1993.
  68. « Alleaume et Valognes. Notes de toponymie normande », Nédélèqueries, recueil d'articles offert à Yves Nédélec archiviste départemental de la Manche de 1954 à 1994, Société d'archéologie et d'histoire de la Manche, St-Lô, 1994, p. 321-326.
  69. « Présentation » des Actes du 2e colloque de La Lubinière : Noms de lieux - Noms de vie (mai 88), Cahiers percherons n°3, 1994, p. 3-5.
  70. « Les noms de communes de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche : structure, étymologie, classement thématique », Actes du 2e colloque de La Lubinière : Noms de lieux - Noms de vie (mai 88), Cahiers percherons n°3, 1994, p. 49-68.
  71. « Hypothèse sur l’origine du nom de Rémalard », Actes du 2e colloque de La Lubinière : Noms de lieux - Noms de vie (mai 88), Cahiers percherons n°3, 1994, p. 93-98.
  72. « La banque de données TOPNOR », Actes du 2e colloque de La Lubinière : Noms de lieux - Noms de vie (mai 88), Cahiers percherons n°3, 1994, p. 103-105.
  73. « Vingt-cinq ans de dialectologie à l'université de Caen », Langues et Parlers de l'Ouest, Cahiers de sociolinguistique n° 1, Presses Universitaires de Rennes, 1994, p. 159-170.
  74. « Le nom des îles anglo-normandes », nouvelle revue d'onomastique, n° 25-26, 1995, p. 119-142. (Archive)
  75. « Langue : les parlers locaux, le français régional, les noms de lieux » dans Orne, encyclopédies régionales, éd. Bonneton, 1995, p. 192-215.
  76. « Langue » dans Manche, encyclopédies régionales, éd. Bonneton, 1995, p. 164-187, rééd. 2011, p. 159-173.
  77. Conclusion du colloque « Dialectologie et Littérature du domaine d'oïl occidental » tenu à Blois-Seillac du 5 au 7 mai 1993, actes du colloque, Dijon, 1995, p. 431-435.
  78. « Sur les mots Caen, Cabourg et quelques autres toponymes militaires de Normandie », Les normands et l'armée, actes du congrès des sociétés historques et archéologiques de Normandie tenu à Coutances du 19 au 21 octobre 1995, revue de la Manche tome 38, 1996, p. 168-175. (Archive)
  79. « Unité et diversité des parlers locaux de Normandie », colloque « Identité individuelle, identité collective », mai-juin 1995, Presses Universitaires de Caen, 1995, p. 89-98.
  80. « Le patois de Saint-Vaast », Bulletin d'informations de Saint-Vaast-la-Hougue, juillet 1996, p. 35-36. (Archive)
  81. « Travail et vocabulaire du foin dans le Val de Saire (Manche) avant la seconde guerre mondiale », Hommage à Pierre Brunet, Annales de Normandie, Septembre 1996, p. 369-380 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 113-125.
  82. « Les marques du genre et du nombre dans les adjectifs à finale vocalique », Vitalité des parlers de l'ouest et du canada francophone, actes du VIè congrès de dialectologie et de littérature du domaine d'oïl occidental tenu les 10 et 11 mai 1996, cahiers de sociolinguistique n°2-3, Presses Universitaires de Rennes, 1997, p. 89-101.
  83. « Dialectologie et "langue normande" », bulletin de l’OUEN, 1997, 2p
  84. « Un peu de toponymie » dans Calvados, encyclopédies régionales, éd. Bonneton, 1997, p. 154-161.
  85. « Le vocabulaire de l'élevage dans les parlers normands », dans Jean-Jacques Bertaux et Jean-Marie Levesque [dir.], La vache et l'homme, Caen, Musée de Normandie/Éditions Maît'Jacques, 1997, p. 161-170.
  86. Conclusions du cinquième colloque « Français de Canada, Français de France » tenu à Bellême du 5 au 7 juin 1997, Max Niemeyer Verlag, Türbingen, 2000, p. 327-329. (extrait sur Google Livres)
  87. « Les lieux-dits de Saint-Vaast », Bulletin d'informations de Saint-Vaast-la-Hougue, janvier 1997, p. 32-34 et juillet 1997, p. 17-18. (Archive)
  88. « La Rue des Dics à Flot » , Bulletin d'informations de Saint-Vaast-la-Hougue, décembre 1997, p. 28. (Archive)
  89. « Sur un lieu-dit de la Manche : Le Cul de Loup », Annales de Normandie, mars 1998 p. 3-22. (Persée)
  90. « Les noms de lieux de Quettehou », Bulletin municipal de Quettehou, 1997-1998. (Archive)
  91. « L'Héritage maritime viking dans les noms de lieux des côtes du Nord Cotentin », colloque international de la Hague du 30 septembre au 3 octobre 1999 L'Héritage maritime des Vikings en Europe de l'Ouest, Presses Universitaires de Caen, 2002, p. 483-499.
  92. « Expressions normandes à garder en mémoire », 2000 idées pour l'an 2000, éd. Christine Bonneton, 1999, p. 60-63.
  93. « Noms de lieux du Calvados expliqués », 2000 idées pour l'an 2000, éd. Christine Bonneton, 1999, p. 118-122.
  94. « Dans le Val de Saire, à la rencontre de nos Vikings », Bulletin d'informations de St-Vaast-La-Hougue, Juillet 1999, p. 36-37. (Archive)
  95. « Faut-il débaptiser le cap Lévi ? », Mémoires de l'Académie des Sciences Arts et Belles-Lettres de Caen, 1999, vol. 37, p. 169-176.
  96. « Variation du français régional de Normandie dans la dénomination de quelques coquillages », actes du sixième colloque international d'Oxford (Québec) du 26 au 29 septembre 2000, Max Niemeyer Verlag, Tübingen, 2004, p. 13-20.
  97. « Traces scandinaves dans les vocabulaires de Normandie », Conquête, acculturation, identité : des Normands aux Hongrois - les traces de la conquête, Cahier du GRHIS, Université de Rouen, 2001, p. 17-27. (extrait sur Google Livres)
  98. « Particularités phonétiques et romanisation du domaine gallo-roman nord-occidental », Revue de Linguistique Romane, 65, Strasbourg, 2001, p. 113-143 (e-periodica).
  99. « Toponymie de la Normandie et romanisation du nord-ouest de l'ancienne Gaule», actes du onzième colloque de la Société d'Onomastique tenu à l'université Lyon III du 10 au 13 octobre 2001, Centres d'études linguistiques Jacques Goudet, Université Lyon III, 2004, p. 177-195.
  100. « Travail et vocabulaire du blé dans le Val de Saire (Manche) avant la seconde guerre mondiale », Mélanges Pierre Bouet, Cahier des Annales de Normandie, 2002, p. 171-180. (Persée)
  101. « Considérations étymologiques sur le mot Viking », Annales de Normandie, janvier 2002, p. 67-72 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 127-134.
  102. « Traces des Vikings dans la toponymie actuelle de la Normandie », Annales de Normandie, juin 2002, p. 195-224. (Persée)
  103. « De la louve romaine à la « vaque » normande », Bulletin de l’Office Universitaire d’Etudes Normandes, n°13, janvier 2002, p. 11-12. (Archive)
  104. « Sur le nom du bateau de Guillaume », Annales de Normandie, 2003, p. 3-18 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 193-209.
  105. « Le couloir romanique et l'évolution du [w] au Nord de la Loire : recherches sur l'évolution du [w] latin et germanique », Revue de linguistique romane, 2004, p. 517-536 (e-periodica).
  106. « La parabole de l'enfant prodigue, transcrite par un curé de campagne du Val de Saire (Normandie) », Mélanges offerts au professeur Lothar Wolf, Centre d'études linguistiques Jacques Goudet, Université Lyon III, 2005, p. 145-155. (Archive)
  107. Nécrologie de Frank Le Maistre, Annales de Normandie, mai 2005, p. 43-44. (Persée)
  108. « Le réduit romanique ou un domaine linguistique d'oïl-oc en Normandie ? », Annales de Normandie, mai 2005, p. 47-68. (Persée)
  109. « Bougue », Annales de Normandie, mai 2005, p 69-75 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 103-110.
  110. « Il y a nez et nez. Notes de toponymie », Annales de Normandie, décembre 2005, p. 387-402 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 145-157.
  111. « Les toponymes gaulois du passage de l'eau en Normandie : Rouen et les autres », Annales de Normandie, n°4, Octobre 2006, p. 451-461 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 39-47.
  112. « Sur l'emploi, en toponymie normande, du faux adjectif médiéval viel, vieux », Remembrances et Resveries. Mélanges Jean Batany, 2006, p. 429-436.
  113. « Le couloir romanique. Réalité issue des Atlas linguistiques régionaux. », actes du colloque La dialectologie hier et aujourd’hui (1906-2006) tenu à l'université Lyon III du 7 au 9 décembre 2006, Université Lyon III J. Moulin, 2009 ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 73-87.
  114. « Ça sent le boche », article inédit de 2007 publié dans Mots et Parlures du Cotentin, éd. Isoète, 2008, p. 137-142.
  115. « Lucien Musset et le Centre d'études normandes (1983-1994) », Postérité de Lucien Musset, 2009, p. 93-106.
  116. « Livre en normand », l’édition dialectale en Normandie, Dictionnaire Encyclopédique du Livre, tome N-Z, Éditions du cercle de la librairie, 2011. (Archive)

Bibliographies, comptes rendus

  1. Compte rendu de Frank Le Maistre, « Dictionnaire jersiais-français » (Jersey, Don Balleine Trust, 1966), dans Annales de Normandie, mars 1967, p. 96-101. (Persée)
  2. Compte rendu de Frank Le Maistre, Dictionnaire jersiais-français (Jersey, Don Balleine Trust, 1966), dans Le Français Moderne, juillet 1968, p. 241-242.
  3. Compte rendu de Robert Loriot, « La frontière dialectale entre la Normandie et la Picardie » (Amiens, Société de Linguistique picarde, 1967), dans Annales de Normandie, juin 1969 p. 183-184. (Persée)
  4. Compte rendu de Marie de Garis, « Dictionnaire anglais-guernesiais » (Guernesey, Société Guernesiaise, 1967), dans Annales de Normandie, juin 1969 p. 184-188. (Persée)
  5. Présentation des mémoires de Maîtrise soutenus en Dialectologie normande à l'Université de Caen de 1967 à 1969, dans Annales de Normandie, mars 1970, p. 61-64. (Persée)
  6. Compte rendu de Gunnar Tilander, « Littré et Rémigereau comme lexicographes » et « Miscellanea cynegetica » (Cynegetica XVII, 1968), dans Le Français Moderne, octobre 1970, p. 456-457. (Archive)
  7. Compte rendu des thèses et mémoires de Maîtrise soutenus en Dialectologie normande à l'école des Chartes et à l'Université de Caen en 1970 (avec la collaboration de Patrice Brasseur), dans Annales de Normandie, mars 1971, p. 153-157. (Persée)
  8. Compte rendu de Hans Goebl, « Die Normandische Urkundensprache » (La langue des chartes normandes du Moyen Âge), Vienne, 1970, dans Annales de Normandie, mars 1971, p. 158-162. (Persée)
  9. Compte rendu de Patrice Brasseur, « Géographie linguistique de la Plaine de Caen », Annales de Normandie, 1973, Volume 23, Numéro 23-2, pp. 169-170 (Persée)
  10. Compte rendu de Eric Marie, « Le langage maritime à Saint-Germain-des-Vaux et Auderville (Pointe de la Hague) » dans Annales de Normandie, 1975, Numéro 25-1, pp. 60-61 (Persée)
  11. Compte rendu de Jacqueline Vastel, « Etude toponymique de trois communes du nord de la Manche : Cherbourg, Equeurdreville, Hainneville » dans Annales de Normandie, 1975, Numéro 25-1, p. 61 (Persée)
  12. Compte rendu de Raymond Mensire, « Le patois cauchois » (Yvetot, Société Cauchoise de Presse, 1976), dans Annales de Normandie, juin 1976, p. 189-190. (Persée)
  13. Compte rendu de Nicole Maury, « Système vocalique d'un parler normand » , dans Le français Moderne, juillet 1977, p. 280-282. (Archive) [version de 1973 sur (Persée)]
  14. Compte rendu de L.-F. Flutre, « le domaine linguistique normano-picard », dans Annales de Normandie, 1978, Numéro 28-3, p. 324-326 (Persée)
  15. « Bibliographie de dialectologie normande », avec la collaboration de Jean-Jacques Bertaux et de Jacqueline Vastel, Annales de Normandie, Caen, Décembre 1978, p. 425-481. (Persée)
  16. « Bibliographie ancien français », L'Information grammaticale, janvier 1979, p. 27. (Persée)
  17. Compte-rendu de Alain Lerond « Patois, français régional, français central », Publications du Centre de Recherches linguistiques de Paris X Nanterre, 1986, 241 p. dans Revue de Linguistique Romane, tome 52, 1988, p. 537-539. (Archive)
  18. Compte-rendu de Marianne Mulon, Toponymie et anthroponymie françaises et normandes: L'onomastique française. Bibliographie des travaux publiés de 1960 à 1985 dans Annales de Normandie, 1990, Volume 40, Numéro 40-1, pp. 72-74. (Persée)
  19. Compte-rendu de Louis Deroy et Marianne Mulon, Dictionnaire de noms de lieux (Les Usuels Robert, 1992) dans Le Moyen-Age, Revue d'Histoire et de Philologie, Bruxelles, N° 3-4 de 1993, p. 533 et 534 et dans Annales de Normandie, mars 1993, p. 73 à 75. (Persée)
  20. Compte-rendu de Jean-Paul Chauveau, Les mots bas-normands de Gabriel-Joseph Du Pineau (vers 1750), 1993, dans Annales de Normandie, octobre 1993, p. 267 et 268. (Persée)
  21. Compte-rendu de J-P. Bourdon, A. Cournée et Y. Charpentier, Dictionnaire normand-français (Paris, Conseil international de la langue française-PUF, 1993) dans Annales de Normandie, mars 1994, p.126-128. (Persée)
  22. Compte rendu de Dominique Fournier, « Les noms de famille modernes des cantons de Nocé et du Theil-sur-Huisne » (Cahiers percherons 1996-4 et 1997-1), dans Annales de Normandie, mars 1998 p. 107-108. (Persée)
  23. Compte rendu de Patrice Brasseur, Atlas Linguistique et Ethnographique Normand (CNRS, Paris, vol. III, 1997), dans Annales de Normandie, mars 1998 p. 109-111 (Persée) ; repris dans Mots et parlures du Cotentin, p. 229-233.
  24. Compte rendu de Michèle Schortz, « Le parler de Senneville-sur-Fécamp » (Acta Universitatis Upsaliensis, Studia Romanica 55, Uppsala, 1998), dans Studia Neophilogica 71, 1999, p. 288-289. (Persée)
  25. Compte rendu de Hazel Tomlinson, P'tites lures guernesiaises. A collection of Short Stories in Guernsey-French and English (ELSP, Jersey, 2006), dans Annales de Normandie, juin 2008 p. 187-190. (Persée)

Préfaces

  1. Préface pour Des filles, une sorcière, Dame Toumasse et quelques autres, Chronique dialectale et poétique des femmes d'antan (Guerneseay, Jersey, Cotentin), R.J.Lebarbenchon, 1981.
  2. Préface pour Les Iles Chausey. Inventaire et histoire des toponymes de Claude et Gilbert Hurel, Vire, 1985. (Archive)
  3. Préface pour Le livre de Pierre Mahaud, un Normand dans les guerres de la Révolution de Jacqueline Vastel, Isoète, Cherbourg, 1986.
  4. Préface pour Légendes de Basse-Normandie : inventaire communal d’Édouard Colin, Ed Charles Corlet, 1992.
  5. Préface pour Vie et parlers traditionnels dans le canton de Condé-sur-Noireau (Calvados) de Véronique Hauchard, Presses Universitaires de Caen et Ed Charles Corlet, 1994.
  6. Préface pour L'autrefois du bonheur de Jacques Liot, 1999. (Archive)
  7. Préface pour Le vocabulaire normand du Bocage domfrontais, de Bernard Desgrippes, Le Pays Bas-Normand, 2001 (tome 1) et 2002 (tome 2)
  8. Avant-propos à À l'ouest d'oïl, des mots et des choses... par C. Bougy, S. Lainé, P. Boissel, Caen, PUC, 2003. (Archive)

Sources

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Le poème "Pour ceux qui sont morts sans rien dire" a trouvé un écho le 6 juin 2014 lors de l'hommage national aux 20 000 civils tués dans les semaines qui ont suivi le Débarquement
  2. Patrice Brasseur, Atlas Linguistique et Ethnographique Normand, CNRS, Paris, vol. I, 1980; vol. II, 1984; vol. III, 1997; Presses universitaires de Caen, coll. Instrumenta, vol. IV, 2011, 368 p.
  3. « L'université rend hommage à René Lepelley », Ouest-France, 1er septembre 2011.

Voir aussi