Jean Tolvast

De Wikimanche

Jean Tolvast, (Auguste Lucien Toullec à l'état civil), né à Cherbourg le 5 février 1870 et mort dans la même commune le 3 décembre 1945 [1], est un écrivain de la Manche.

Biographie

Il est connu pour avoir été l'auteur des Chroniques normandes, courts textes en normand du Nord-Cotentin parus entre 1898 et 1940 dans des journaux du nord de la Manche comme Le Journal de Valognes, Le Réveil cherbourgeois, La Dépêche de Cherbourg ou Le Petit Normand. Certains de ces textes seront repris dans des revues comme Le Bouais-Jan.

Deux ouvrages, portant tous les deux le titre Chroniques normandes et regroupant une partie de ses textes paraissent en 1934 et 1941.

À ses début, il utilise aussi le pseudonyme Le Tourgneux, "le rôdeur" en normand.

Jean Tolvast était membre de la Société nationale académique de Cherbourg et de la Société normande Alfred-Rossel.

Œuvres

  • « La mort d'un brave (?) », texte publié dans la revue L'Âme Normande, 7e année, n° 68 (Numéro du Millénaire), juin 1911, p. 198-199.
  • Chroniques normandes, Cherbourg, Ponsot, 1934.
  • Chroniques normandes, Coutances, éd. Notre-Dame, 1941.

Notes et références

  1. AD50, NMD Cherbourg, 1870 (5 Mi 669) page 21/222 Acte de naissance n° 16 (lire en ligne).