1908

De Wikimanche

Chronologie de la Manche

Préhistoire - Protohistoire - Antiquité
Ve s. - VIe s. - VIIe s. - VIIIe s. - IXe s. - Xe s. - XIe s. - XIIe s. - XIIIe s. - XIVe s. - XVe s. - XVIe s. - XVIIe s. - XVIIIe s. - XIXe s. - XXe s. - XXIe s.


XXe siècle

1901 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10
1911 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20
1921 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30
1931 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
1941 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50
1951 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60
1961 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70
1971 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80
1981 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90
1991 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 2000


Voir aussi
Histoire du département de la Manche

L'année 1908

Dans la Manche

Scandale à la prison maritime de Cherbourg (Le Petit journal illustré).
  • 30 août : Le Petit Journal illustré sous le titre « Le supplice du toréador », raconte ceci :
« On a découvert récemment que des scènes de scandaleuse sauvagerie se passaient à la prison maritime de Cherbourg » : Rentrant à bord du Valmy, après une punition disciplinaire, le marin Brisset dut passer la visite sanitaire et l'on constata qu'il avait la poitrine et l'abdomen horriblement brûlées. Il fit le récit suivant : « À son arrivée à la prison, Brisset dut comparaître devant un « tribunal » composé de six détenus, figurant le président, le commissaire du gouvernement, le capitaine de gendarmerie et deux gendarmes, qui le condamna au « supplice du toréador ». Alors, il fut déshabillé et ligoté. Le détenu qui jouait le rôle du capitaine de gendarmerie alluma une torche de papier et l'approcha de la poitrine du malheureux. Par crainte de représailles, Brisset ne dénonça pas les coupables et supporta sans se plaindre, pendant un mois de détention, des souffrances horribles. L'enquête démontra que les prisonniers arrivants étaient soumis à cette même parodie de justice. Les uns étaient condamnés à laver le linge de leurs juges ; d'autres étaient passés « à la couverture » ; d'autres encore devaient exécuter un cake-walk qui se terminait par des voies de fait. Il est inoui que de pareils faits puissent se passer dans une prison. Et l'opinion publique, très justement émue, réclame un peu plus de surveillance et de sévérité. »[3].

En France

  • 21 mars : fondation du quotidien d'extrême droite L'Action française.
  • 13 avril : la loi sur la dévolution des biens de l'Église est promulguée.
  • 2 juin : grève dans le bâtiment. À Draveil (Seine), deux ouvriers sont tués par les forces de l'ordre.
  • 4 juin : les cendres d'Émile Zola sont transférées au Panthéon, à Paris.

Dans le monde

  • Chine : le dernier empereur mandchou Puyi monte sur le trône, à l'âge de 3 ans.
  • États-Unis : Henri Ford construit la toute première automobile destinée à tous : la Lizzi.
  • États-Unis : création le 26 juillet du FBI (Federal Bureau of Investigation).
  • États-Unis : William Howard Taft est élu président le 3 novembre.
  • Italie : un tremblement de terre détruit Messine et Reggio de Calabre le 28 décembre et fait 84 000 victimes.
  • Russie : une boule de feu explose le 30 juin en Sibérie, au-dessus de la Toungouska, et détruit une forêt dans un rayon de 20 km.

Notes et références

  1. « 120 ans en Cotentin 1889-2009 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2009.
  2. André Dupont, Histoire du département de la Manche, tome 5, 1989, p. 30
  3. « Brimades entre détenus à la prison maritime de Cherbourg », Le Petit Journal illustré, 30 août 1908 (lire en ligne).
  4. Étienne de Quatrebarbes, Martinvast, un siècle d'histoire..., 2001.