1943

De Wikimanche

Chronologie de la Manche

Préhistoire - Protohistoire - Antiquité
Ve s. - VIe s. - VIIe s. - VIIIe s. - IXe s. - Xe s. - XIe s. - XIIe s. - XIIIe s. - XIVe s. - XVe s. - XVIe s. - XVIIe s. - XVIIIe s. - XIXe s. - XXe s. - XXIe s.


XXe siècle

1901 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10
1911 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20
1921 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30
1931 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
1941 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50
1951 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60
1961 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70
1971 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80
1981 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90
1991 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 2000


Voir aussi
Histoire du département de la Manche

L'année 1943

Dans la Manche

  • Janvier : retour au pays de nombreux prisonniers.
  • 5 février : 300 prisonniers russes, venus des îles Anglo-Normandes, quittent Cherbourg en train pour une destination inconnue.
  • Mars : sabotages des voies ferrées.
  • Mars : départ de la gare de Cherbourg pour l'Allemagne des premiers requis pour le Service du travail obligatoire (STO).
  • 10 avril : la Feldkommandantur de Cherbourg donne l'ordre d'évacuer « partiellement » Cherbourg et ses environs.
  • 14 avril : la préfecture de la Manche demande d'éloigner d'urgence de Cherbourg « tous les habitants qui ne sont pas indispensables au fonctionnement d'entreprises particulièrement importantes ou qui ne sont pas nécessaires au ravitaillement, au maintien de l'ordre et à la marche régulière de l'administration ».
  • 20 avril : un premier train de 500 personnes quitte la gare de Cherbourg pour Orléans (Loiret).
  • Mai : une partie de la population de Cherbourg est évacuée vers le centre et le sud du département.
  • 13 mai : le bâtiment de servitude La Sophie quitte Cherbourg pour l'Angleterre à la barbe des Allemands [1].
  • 5-6 juillet : un commando débarque à Biville (opération Forfar Dog)[2].
  • 10-15 octobre : le contre-torpilleur Kléber fait escale à Cherbourg, venant de son chantier constructeur à Dunkerque (Nord), allant de rallier Lorient (Morbihan).
  • 25 octobre : une trentaine d'avions anglais bombardent l'arsenal de Cherbourg, la gare ferroviaire et le port de commerce.
  • 28 octobre : un bombardement anglais frappe Cherbourg et Équeurdreville : 5 morts, 15 blessés.
  • 11 novembre : des avions anglais bombardent à Couville les installations de l'Organisation Todt, faisant au moins une trentaine de morts.
  • 24-27 novembre : un commando débarque à Biville (opération Hardtack Dog)[2].
  • 25-26 décembre : un commando débarque de nuit à Quinéville (opération Hardtack 3)[2].
  • 25-26 décembre : un commando débarque de nuit à Biville (opération Hardtack 4)[2].

En France

  • 24 janvier : un convoi de deux cent trente femmes, majoritairement arrêtées par la police française, pour la plupart des résistantes, quitte le camp d'internement de Royallieu, près de Compiègne (Oise), à destination du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau. Parmi elles, la résistante équeurdrevillaise Marie Lesage.
  • 16 février : une loi du gouvernement de Vichy instaure le Service du travail obligatoire (STO).
  • 27 mai : unification des différents mouvements de la Résistance intérieure française sous l'égide du Conseil national de la résistance (CNR), présidé par Jean Moulin.
  • De Gaulle est légitimé en tant que représentant de la France auprès des alliés.
  • 8 juin : la Cherbourgeoise Marie-Louise Giraud, 39 ans, est condamnée à mort par le Tribunal d'État de Paris pour 27 avortements, dont l'un a fait un mort.
  • 16 juin : l'assassin de l'ancien curé de Carteret est guillotiné dans la cour de la prison de Fresnes (Val-de-Marne).
  • 21 juin : Jean Moulin, résistant, est arrêté à Calluire (Rhône).
  • 30 juillet : Marie-Louise Giraud, mère de famille de Cherbourg, est guillotinée à Paris après avoir été condamnée à mort le 8 juin pour 27 avortements.
  • Saint-Exupéry publie « Le Petit Prince » et « Pilote de guerre ».

Dans le monde

  • 2 février : capitulation de l'Allemagne lors de la bataille de Stalingrad.
  • 3 septembre : à New York, le paquebot Normandie, ravagé par un incendie, est remis flot.
  • Trois escadrilles sont constituées au sein de l'escadrille « Normandie-Niémen ». L'une porte le nom de Cherbourg.
  • Italie : Mussolini est renversé fin juillet après le débarquement des alliés en Sicile.
  • Pologne : révolte du ghetto de Varsovie où sont regroupés 60 000 juifs.

Notes et références

  1. « Cherbourg sous l'occupation allemande : VIII. Rafles dans les rues et sur les chantiers », La Presse de la Manche, mai 1972.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Au nom de la Liberté, La Presse de la Manche, 2004.