Préfecture de la Manche

De Wikimanche

Préfecture de la Manche.

La préfecture de la Manche est l'administration qui représente l'État dans le département. Initialement à Coutances en 1790, elle est basée à Saint-Lô, rue de la Chancellerie.

Elle est dirigée par un préfet.

La préfecture de la Manche gère quatre secteurs géographiques, qu'on appelle des arrondissements. La Manche en compte quatre : Saint-Lô, Cherbourg, Avranches et Coutances, chacun dirigé par un sous-préfet.

Ses bureaux et la résidence du préfet sont abrités dans l'hôtel de la préfecture.

Histoire

Le 18 juillet 1948, Jules Moch, ministre de l'Intérieur, pose la première pierre du futur bâtiment qui remplacera celui détruit par les bombardements de juin 1944 [1][2] et qui est inauguré le 27 septembre 1953 par Léon Martinaud-Déplat, ministre de l'Intérieur [3].

Le 7 septembre 1952, à Saint-Lô, la préfecture, rapatriée de Coutances, ouvre ses portes au public [4]. L'inauguration officielle a lieu le 27 septembre 1953, en présence de Léon Martinaud-Deplat, ministre de l'Intérieur, accompagné de Roger Houdet, ministre de l'Agriculture, André Cornu, secrétaire d'État aux Beaux-Arts, et Henri Larrieu, préfet de la Manche [5].

Préfets

voir Liste des préfets de la Manche

Sous-préfets

De 1811 à 1816, un poste spécifique de sous-préfet a existé à Saint-Lô.

Administration

Entrée principale.

Adresse 3, place de la Préfecture
50000 Saint-Lô
Tél : 02 33 75 49 50
Fax: 02 33 57 36 66
Courriel : prefecture.st-lo@manche.pref.gouv.fr

Bibliographie

  • Jean de Saint-Jorre, « Péripéties et malheurs de la préfecture de la Manche 1940-1946 », Revue de la manche, juillet 1995

Notes et références

  1. « St-Lô a posé les premières pierres de la reconstruction de sa préfecture et de son hôpital », Ouest-France, 19 juillet 1952.
  2. Le Monde, 20 juillet 1948.
  3. « M. Martinaud-Déplat définit l'esprit de la réforme », Le Monde, 29 septembre 1953.
  4. « La préfecture de la Manche ouvre aujourd'hui ses portes au public », Ouest-France, 7 septembre 1952.
  5. « Saint-Lô a repris officiellement son titre de chef-lieu du département », Ouest-France, 28 septembre 1953.

Liens internes

Lien externe