Seconde Guerre mondiale

De Wikimanche

Le général Collins (à droite) explique au général Bradley comment Cherbourg a été pris.

La Seconde Guerre mondiale dans la Manche

Grandes lignes et dates de la période 1939/1945

Le bilan dans la Manche

Coutances en ruines (14 août 1944).

Les conséquences de la Seconde Guerre mondiale sont effroyables dans la Manche [1].

Le bilan s'établit ainsi :

- 15 000 morts
- 280 000 personnes sinistrées (sur 438 000 habitants), dont 137 000 ont tout perdu
- 390 communes sinistrées (sur 647)
voir la liste détaillée
- 60 000 immeubles détruits ou endommagés
- 10 000 maisons rasées
- 30 000 exploitations agricoles endommagées (sur 50 000)
- 316 églises endommagées, dont 68 totalement détruites [2].

En 2014, à l'occasion d'un hommage aux victimes civiles rendu au Mémorial de Caen par François Hollande, président de la République, le chiffre de 4 000 morts civils est cité pour la Manche [3].

Chronologie

voir l'article détaillé Chronologie de la Seconde Guerre mondiale

Forces en présence

Au début de la guerre, l'armée française forment trois unités dans la Manche, toutes cantonnées à Cherbourg [4]. Ce sont :
- le 8e régiment d'infanterie (RI)
- le 119e régiment d'infanterie
- le 243e régiment d'artillerie (RA)

Formées à l'été 1939, ces unités cessent d'exister à l'été 1940.

Les unités étant en mouvement constant, il est difficile de les situer précisément, si ce n'est qu'à un moment donné, c'est pourquoi les principaux événements auxquels ces unités ont étés associées sont entre crochets.

Unités allemandes

Rommel à Barneville (janvier 1944).

- la 91e DI (Cherbourg)
- la 17e division de grenadiers blindés SS (17. SS Panzergrenadier Division) Saint-Lô / contre-attaque de Mortain
- la 1re division blindée SS (1. SS Panzerdivision) [contre-attaque de Mortain]
- la 116e division blindée (116. Panzerdivision) [perçée d'Avranches / contre-attaque de Mortain]
- la 2e division blindée allemande (2. Panzerdivision) [contre-attaque de Mortain]
- la 2e division blindée SS (2. SS Panzerdivision Das Reich) [contre-attaque de Mortain]

Unités alliées

- la 39e régiment de la 9e DI américaine [contre-attaque de Mortain]
- le 2/120e régiment de la 30e DI américaine [contre-attaque de Mortain]
- la 3e division blindée américaine [contre-attaque de Mortain]
- le 86th Cavalry squadron
- la 29e DI qui a libéré Saint-Lô
- la 4e DI américaine [Utah Beach]
- La 82e Airborne Division
- La 101e Airborne Division

La défense passive

Cimetières

voir l'article détaillé Liste des cimetières militaires dans la Manche

Camps de prisonniers et de rétention

Musées

Bibliographie

voir l'article détaillé Bibliographie de la Seconde Guerre mondiale dans la Manche

Notes et références

  1. Vues diverses (voir en ligne).
  2. Augustin Le Maresquier, La Manche libérée et meurtrie, éd. L'Entr'aide française, 1946.
  3. Jean-Jacques Lerosier, « 20 000 Normands ont perdu la vie durant la Bataille », Ouest-France, 6 juin 2014.
  4. Thibault Richard, Les Normands sous l'occupation, éd. Charles Corlet, 1998, p. 23.

Liens internes

Liens externes