Souterrains et batterie du Roule

De Wikimanche

Les souterrains et la batterie du Roule sont un site historique ouvert au public depuis juin 2009 situé à Cherbourg-Octeville.

Histoire

Les forces allemandes se rendent aux troupes américaines devant l'entrée des galeries du Roule (1944).

Des galeries sont creusées dans la montagne du Roule vers 1920 pour servir à entreposer des munitions. En 1940, les Allemands qui occupent la ville, décident de prolonger celles qui existent et d'en creuser d'autres afin de constituer un abri qu'ils veulent inexpugnable. Le fort du Roule, situé au sommet de la Montagne du Roule, à 117 m d'altitude, donne à l'ensemble sa caractéristique de forteresse grâce à quatre batteries. « Qui tient le Roule tient Cherbourg », soutient, en effet, un dicton local. Mais les Américains en auront néanmoins raison le 25 juin 1944, au prix, il est vrai, de rudes combats. C'est la 79e division d'infanterie américaine qui a le mérite de cette victoire.

Après guerre, les galeries sont laissées à l'abandon. Ce n'est qu'en 1980 qu'elles sont fermées pour des questions de sécurité [1].

Elles sont classées monument historique en 1995 [2].

Exploitation commerciale

Des bénévoles se mobilisent pour donner aux souterrains et à la batterie une seconde vie et le 29 juin 2009 le site est ouvert au public sous le nom de Galeries 117. Le succès n'est pas au rendez-vous et les Galeries 117 sont mises en liquidation judiciaire en mars 2011 [1].

Une autre association reprend cependant rapidement le flambeau : Exspen démarre l'exploitation commerciale en novembre 2011 [1].

Situation

Le fort et les batteries
Chargement de la carte...

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Ouest-France, 9 novembre 2012.
  2. « Notice n°PA00135507 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.

Lien externe