Jean de Saint-Jorre

De Wikimanche

Jean de Saint-Jorre, né à Paris le 17 avril 1910, mort le 3 août 1997, est un homme politique et un écrivain de la Manche.

Élevé au lycée de Coutances, Jean de Saint-Jorre poursuivit sa formation à Paris.

Il épouse en 1937 une héritière de la famille Michel d’Annoville.

Il est employé de préfecture à Saint-Lô durant la Seconde Guerre mondiale. Il est ensuite préfet d'Avranches de 1944 à 1946, puis préfet administrateur général d’Alger de 1960 à 1964. Préfet honoraire lors de sa retraite en 1965, il est directeur des enseignements artistiques au Ministère des Affaires culturelles de 1964 à 1971, et directeur de l'École nationale des Beaux-arts de Paris de décembre 1967 à octobre 1968.

Secrétaire général de la Société d'archéologie et d'histoire de la Manche en 1940, et en prend la présidence en 1976 à la suite de Pierre Chavane de Dalmassy.

Il est maire de Heugueville-sur-Sienne.

Œuvres

  • Lanterne magique (poèmes), éd. André Biard, 1935
  • Fernand Fleuret et ses amis, éd. Paul Bellée, 1945
  • Libraires et marchands d'estampes parisiens originaires du Cotentin, Les Cahiers de l'ODAC, 45 p., n° 1, octobre 1985

...