Gérard Énault

De Wikimanche

Gérard Gaston André Énault, né à Cherbourg le 18 juin 1943 [1] et mort à Antony (Hauts-de-Seine) le 8 avril 2012 [2], est un haut fonctionnaire de la Manche.

Gérard Énault fait ses études à l'École des apprentis de la Marine à Équeurdreville-Hainneville, où il débute comme apprenti charpentier-tôlier. Il passe avec succès le concours d'entrée à la prestigieuse École nationale d'administration (ENA), dont il sort diplômé en 1975 (promotion Malraux).

Il commence à jouer au football à l'UST Équeurdreville comme gardien de but [3]. Lors de la saison 1965-1966, il dispute le Championnat de France amateur (CFA) [3]. Il rejoint ensuite l'US Saint-Vaast-la-Hougue, mais sa carrière s'arrête après une fracture de la jambe [3].

Carrière politique

Gérard Énault est d'abord sous-préfet à Gap (Hautes-Alpes). Puis il devient, en 1984, directeur de cabinet de Georgina Dufoix, alors ministre des Affaires sociales, avant de devenir conseiller technique de Charles Hernu, ministre de la Défense, puis de Paul Quilès, au même poste.

Carrière dans l'administration sportive

Marqué à gauche, Gérard Énault est victime de la première alternance politique qui voit Jacques Chirac devenir Premier ministre sous la présidence de François Mitterrand. Il est nommé à la direction des sports en 1986. Puis le 1er novembre 1988 le ministère des Sports le place en détachement à la Fédération française de football (FFF). Il est d'abord directeur intérimaire en 1993, puis directeur général en 1994, poste qu'il occupe jusqu'au 31 mars 2005. Son nom est cité dans plusieurs opérations douteuses, sans qu'il ne soit jamais inquiété.

Hommage

Un tournoi de football en salle disputé à Équeurdreville-Hainneville porte son nom [3].

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2012.
  2. « Acte de décès n° 230 - État-civil de Antony - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2012.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Baptiste Hue, « L'homme à qui l'on doit le Mondial 1998 en France », La Presse de la Manche, 3 juillet 2020.