Millières

De Wikimanche

Millières est une commune du département de la Manche.

Commune de Millières Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 11' 12.26" N, 1° 27' 38.75" W (OSM)
Arrondissement Coutances
Chargement de la carte...
Canton Créances
Ancien canton Lessay
Intercommunalité CC Côte Ouest Centre Manche
Gentilé Millièrien(ne)s
Population 799 hab. (2017)
Superficie 20,27 km²
Densité 39 hab./km2
Altitude 7 m (mini) - 53 m (maxi)
Code postal 50190
N° INSEE 50328
Maire Raymond Diesnis
Communes limitrophes de Millières
Vesly,
Lessay
Vesly,
Saint-Patrice-de-Claids
Saint-Patrice-de-Claids,
Périers
La Feuillie Millières Périers
La Feuillie Muneville-le-Bingard Vaudrimesnil

Le village de la Fresnerie.
Le village de la Fresnerie.


Étymologies

Deux étymologies sont avancées au sujet de l'origine du nom de la commune.

  1. "colonne milliaire" : borne romaine servant de mesure de longueur sur les voies romaines. Une voie romaine passait à la limite des communes de Millières et Périers et reliait Coutances (Cosedia) à Valognes (Alauna). Le tracé de cette voie reprend en partie l'actuelle route départementale 24 .
  2. "endroit où il pousse du mil" : interprétation de René Lepelley, spécialiste de la question à l'université de Caen, qui a écrit de nombreux ouvrages sur les noms de lieux en Normandie.

Géographie

Chargement de la carte...

Elle s'inscrit dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

  • Le fleuve Ay à l'Ouest et les rivières Sèves à l'Est, et de Claids au Nord délimitent la commune de Millières.

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[1]. En 2017, la commune comptait 799 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [2] et INSEE [3])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 223 1 282 1 400 1 280 1 304 1 310 1 305 1 350 1 307 1 222
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 165 1 140 1 109 1 061 1 020 1 001 920 821 796 751
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
736 654 671 676 672 672 727 623 590 591
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
542 560 562 556 559 576 629 683 736 751
2012 2013 2014 2015 2016 2017 - - - -
777 781 784 788 788 799
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis INSEE à partir de 2004.


Histogramme de l'évolution démographique

En 2009, Millières compte 683 habitants (soit une augmentation de 22 % par rapport à 1999). La commune occupe le 13 070e rang au niveau national, alors qu'elle était au 13 996e en 1999, et le 157e au niveau départemental sur 601 communes.

Le maximum de la population a été atteint en 1806 avec 1 400 habitants.

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

  • Généralité : Caen.
  • Élection : Coutances.
  • Sergenterie : Irville ou Couraye d'Irville.

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires depuis 1945
Période Identité Parti Qualité Observations
1945-1947 Jean Lecampion
1947-1949 Pierre Fautrad
1949-1977 Jean Fautrad cultivateur
1977-mars 2001 Pierre Tripon cultivateur
2001-actuel Raymond Diesnis SE artisan électricien
Sources :liste établie par la mairie


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
mairie (1990)

mairie (1990)

Adresse : 4 rue de la Tringale
50190 Millières

Tél./Fax : 02 33 46 70 32
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire : Source Mairie
Source : (5 septembre 2019)

Mardi - 13 h 30 - 18 h
Mercredi - -
Jeudi 9 h - 13 h -
Vendredi - -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Économie

Commune rurale, Millières a longtemps accueilli la Foire Saint-Étienne en août.

Lieux et monuments

Patrimoine religieux

L'église Saint-Étienne.

Patrimoine civil

Manoir de la Champagne : le portail.
Inauguration le 6 juin 1999 de la stèle honorant la 8e division d'infanterie américaine.

Hameaux et lieux-dits

Personnalités liées à la commune

  • L'abbé Pierre Frémy est inhumé dans le cimetière de Millières.

Transport

Ferroviaire

Routier

Inter-urbain

Jusqu'en 2017, la commune est desservie par le transport en commun départemental par bus (Manéo) via la ligne 301 : Cherbourg-Octeville - Lessay - Coutances (hebdomadaire). A partir du , la desserte de la communes est assurée par communauté de communes et la région Normandie [7].

Sports

Motocyclisme

  • Motocross et motoclub : MX MC Millières

Football

L'union sportive de Millières-La Feuillie (USMF) a évolué dans les championnats de district de la Manche jusqu'en 2006 date à laquelle le club de football a été dissout, après deux années de mise en sommeil. Les couleurs de l'équipe étaient : maillot violet, short blanc et bas violets.

La première équipe créée en 1942 et surnommée "La Vaillante" avait parmi ses joueurs Léonord Cousin le père d'Alain et Jean-Yves Cousin. Cette équipe participait surtout aux tournois organisés pendant l'occupation afin de récolter des fonds pour l'envoi de colis aux prisonniers de guerre.

Tennis de table

La section tennis de table créée en 1978, connaît des années fortes, avec une participation d'une trentaine de joueurs. Elle évolue dans le championnat départemental jusqu'en 1994, année durant laquelle elle est mise en sommeil par manque de joueurs. Faute d'effectif suffisant et après avoir essayé en vain de relancer l'association, celle-ci est dissoute le 21 juin 2011 [8].

Notes et références

  1. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Population avant le recensement de 1962.
  3. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. « Statue Vierge à l'Enfant à Millières (50) », Bases Mérimée et Palissy, Ministère de la Culture et de la Communication - direction de l'Architecture et du Patrimoine, consulté le 19 août 2009.
  6. « Manoir de la Champagne à Millières (50) », Bases Mérimée et Palissy, Ministère de la Culture et de la Communication - direction de l'Architecture et du Patrimoine, consulté le 7 juin 2009.
  7. « Se déplacer en transports en commun », COCM, site internet.
  8. - « Millières - Le club des pongistes est dissous », Ouest-France du 2 juillet 2011.

Liens externes