La Feuillie

De Wikimanche

La Feuillie est une commune du département de la Manche.


Commune de La Feuillie Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 10' 41.22" N, 1° 28' 52.10" W (OSM)
Arrondissement Coutances
Chargement de la carte...
Canton Créances
Ancien canton Lessay
Intercommunalité CC Côte Ouest Centre Manche
Gentilé Feuillant(es)
Population 273 hab. (2015)
Superficie 12,46 km²
Densité 22 hab./km2
Altitude 11 m (mini) - 37 m (maxi)
Code postal 50190
N° INSEE 50182
Maire Philippe Clérot
Communes limitrophes de La Feuillie
Créances Lessay Millières
Pirou La Feuillie Millières
Pirou Muneville-le-Bingard Muneville-le-Bingard

L'église vue du plan d'eau.
L'église vue du plan d'eau.



Toponymie

Attestations anciennes

  • Foliata 1126 [1].
  • ecclesia beati Nicolay de Foliata 1134 [2].
  • ecclesia de Folleia 1186 [3].
  • in nemore de Folleia; molendini de Folleia 1185/1188 [4].
  • in nemore de Fulleia 1185/1188 [5].
  • molendin[i] de Foliata 1185/1188 [6].
  • Foliata ~1190 [7].
  • Foilleia 1235 [8].
  • molendin[um] Foleie 1249 [9].
  • parrochia de la Feuillie 1269/1270 [10].
  • Fuilleia ~1280 [7].
  • Foliata 1332 [11].
  • la Fueillie 1333 [7].
  • Foliata 1351/1352 [12].
  • la Feulie 1403 [7].
  • la Fuillie 1431 [13].
  • La feuillée 1634 [14].
  • La Feuillee 1612/1636 [15].
  • La Feüillie 1677 [16].
  • la Feuillie 1689 [17].
  • la Fenillie [lire Feuillie] 1694 [18].
  • la Fenilly [lire Feuilly] 1695 [19].
  • la Feuillie ~1700 [20].
  • La Feüille 1713 [21].
  • la Feuillie 1716 [22], 1719 [23].
  • La Feüillée 1735 [24].
  • la Feuillie 1757 [25], 1758 [26].
  • la Feuillye 1771 [27].
  • la Feuillie 1753/1785 [28], 1793 [29], 1801 [30], 1804 [31].
  • la Feuillie-sur-Ai 1828 [1].
  • la Feuillie 1829 [32], 1830 [33], 1837 [34], 1835/1845 [35], 1854 [36], 1878 [37], 1880 [38], 1903 [39], 1954 [40], 1962 [41].
  • La-Feuillie 1972 [42].
  • la Feuillie 1978, 1993 [43], 2007 [44].

Étymologie

Toponyme médiéval issu de l'ancien français foillie, fueillie « baraque en feuillage; loge construite avec des branches d'arbres ». Ce nom évoque une habitation temporaire, sans doute en relation avec une activité forestière (bûcherons, charbonniers, gardiens d'animaux, gardes forestiers…). Le massif boisé est celui de la forêt de Pirou, dont il subsiste aujourd'hui différents lambeaux sur les communes de Pirou, Créances et La Feuillie. Le territoire de cette dernière résulte du défrichement médiéval d'une couverture végétale plus étendue, attestée vers 1185/1188 par le nom latinisé de nemus de Folleia, « bois de La Feuillie », et dont plusieurs microtoponymes gardent la trace : les hameaux de la Verderie (de l'ancien français verderie, étendue de bois soumise à la juridiction du verdier ou garde forestier) et du Vernay (bois d'aunes), la ferme de Rond Buisson, etc.

On notera par ailleurs le nom alternatif de La Feuillie-sur-Ay, proposé par Louis Du Bois en 1828, afin de distinguer cette commune de celle de La Feuillie en Seine-Maritime, rebaptisée par lui La Feuillie-Corcel. Aucune de ces deux innovations ne connut le succès.

Géographie

Elle s'inscrit dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[45]. En 2015, la commune comptait 273 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [46] et INSEE [47])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
865 827 868 804 745 723 697 676 638 626
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
599 630 604 582 547 525 511 436 426 431
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
468 383 378 403 408 400 414 375 355 318
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
298 242 263 274 274 287 290 293 296 300
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
301 292 282 273
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[48] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1790-1791 J. Lejardinier-Deslandes
1791-1792 Pierre Noël Gallopin
1792-1795 Thomas Le Bel
1795-1798 Pierre Noël Gallopin
1798-1798 Lecocq
1798-1798 Pierre Lelièvre
1798-1798 Jacques Mahier
1799-1800 Thomas Mahier
1800-1808 Pierre Noël Gallopin
1808-1828 Jean François Legouix décédé en exercice le 14 février 1828
1828-1831 Louis Charles Legouix
1831-1832 Pierre François Gallopin
1832-1850 Amand Thomas Le Bel
1850-1853 Amand Regnault
1853-1884 Nicolas Auguste Le Bel
1884-1901 Jean-Baptiste Hue agriculteur
1901-1919 Louis Meslin agriculteur
1919-1922 Gustave Meslin agriculteur
1922-1929 Louis Ledoyen agriculteur
1929-1945 Paul Meslin agriculteur
1945-1945 René Mahaut agriculteur
1945-1953 Nicolas Martin agriculteur
1953-1965 Henri Meslin agriculteur
1965-1977 Pierre Hébert agriculteur
1977-2001 Charles Meslin agriculteur
2001-2014 Louis Burais UMP retraité, agriculteur
2014-actuel Philippe Clérot SE agriculteur
Source  : liste établie par Michel Pinel pour Gens du Pays et pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [49]
.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2012)

La mairie (2012)

Adresse : 1 rue Jardinier Deslandes
50190 La Feuillie

Tél./Fax : 02 33 46 74 04

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Officiel

Commentaire :

Source : ouest-france.fr (02 mars 2012)

Mardi - 14 h – 17 h
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi - 14 h – 17 h
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Nicolas.
  • Patron (présentation) : l'abbé de Lessay.
  • Fête patronale : Saint-Louis.

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Vallée de l'Ay à La Feuillie.
  • Église Saint-Nicolas, fenêtres et chéneaux du 19e siècle, reconstruite, avec cimetière : statue de Notre-Dame de Toutes Grâces (14e s.), mobilier, maître-autel (1774), six statues (16e/17e/18e s.). Nombreuses de ces œuvres sont classées à titre d'objets aux Monuments historiques.
  • Rives de l'Ay
  • Cavilly (17e s.) : fenêtres à meneaux
  • Le Pavillon
  • La Guillaumerie : ruines
  • Lande de Lessay
  • Étang
  • Bois

Sports

  • Tennis de table : TT La Feuillie.

Personnalités liées à la commune

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 451.
  2. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 177a, § 773, n. 1.
  3. Gallia christiana, t. XI, Imprimerie Royale, Paris, 1759, p. 248b, § XIII.
  4. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. II, 1920, p. 299, § DCLXXIX.
  5. Ibid..
  6. Ibid., p. 300.
  7. 7,0, 7,1, 7,2 et 7,3 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 118.
  8. Léopold Delisle, Le cartulaire normand…, p. 66a, § 412.
  9. Ibid., p. 325b, § 1186.
  10. Ibid., p. 177a, § 773.
  11. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 291F.
  12. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 364D.
  13. Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. I, 1879, p. 303, § CXVIII.
  14. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  15. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  16. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  17. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  18. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  19. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  20. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  21. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  22. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  23. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  24. Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 60b.
  25. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9-15.
  26. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  27. Rigobert Bonne, Carte du Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, 1771, recueillie in Jean Lattre, Atlas Moderne ou Collection de Cartes sur Toutes les Parties du Globe Terrestre, ~1775.
  28. Carte de Cassini.
  29. Site Cassini.
  30. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  31. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 311a.
  32. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Coutances, p. 141.
  33. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 483a.
  34. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 697b.
  35. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  36. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  37. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 343.
  38. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 59a.
  39. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  40. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  41. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  42. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  43. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  44. Carte IGN au 1 : 25 000.
  45. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  46. Population avant le recensement de 1962.
  47. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  48. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  49. « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 282