Catteville

De Wikimanche

Catteville est une commune du département de la Manche.

Commune de Catteville Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 21' 19.86" N, 1° 34' 11.52" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton Bricquebec
Ancien canton Saint-Sauveur-le-Vicomte
Intercommunalité Vallée de l'Ouve
Gentilé Cattevillais(es)
Population 106 hab. (2015)
Superficie 4,57 km²
Densité 23 hab./km2
Altitude 7 m (mini) - 40 m (maxi)
Code postal 50390
N° INSEE 50105
Maire Gilbert Villette

L'église Saint-Ouen.
L'église Saint-Ouen.


Toponymie

Attestations anciennes

  • Catevilla ~1095 [1].
  • ad Cathevillam 1157 [2].
  • ecclesi[a] Sancti Audoeni de Catevilla 1172/1178 [3].
  • apud Catevillam 1228 [4].
  • Cathevilla ~1280 [5].
  • Cateville 1317 [6].
  • ecclesia de Cathevilla 1332 [7].
  • Catevilla 1351/1352 [8].
  • Catieville 1634 [9].
  • Catheville 1612/1636 [10].
  • Cateville 1677 [11].
  • Catteville 1689 [12].
  • Casteville 1694 [13].
  • Cateville 1713 [14], 1716 [15].
  • Catteville 1719 [16], 1758 [17], 1753/1785 [18], 1793 [19].
  • Cutteville [lire Catteville] 1801 [20].
  • Catteville 1804 [21], 1829 [22], 1854 [23], 1889 [24], 1903 [25], 1962 [26], 1972 [27], 1978, 1993 [28], 2007 [29].

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est l'anthroponyme (nom de personne) d'origine scandinave Káti, d'où le sens global de « domaine rural de Káti ». Il s'agit d'un sobriquet et nom individuel dérivé de l'ancien norois occidental kátr « gai, joyeux, de bonne humeur » [30]. Ce nom de personne est aussi attesté par l'ancien danois Kati et l'ancien suédois Kate, et dans la toponymie du nord de l'Angleterre par des noms de lieux tels que Cadeby, Catesby, Caton, etc. Quant au type Catteville, on le retrouve en tant que nom de hameau à Saint-Pair, et plusieurs autres fois en Seine-Maritime.

Géographie

Elle s'inscrit dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[31]. En 2015, la commune comptait 106 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [32] et INSEE [33])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
55 252 286 282 306 273 274 276 263 225
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
208 183 206 203 225 213 216 201 190 191
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
162 150 161 178 181 153 142 126 106 101
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
112 106 105 117 119 123 123 118 112 106
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
109 110 106
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[34] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1794-1795 Joseph Hottot
1795-1795 Honoré Hamelin
1796-1808 Léonard J. Hottot
1808-1816 Pierre Violette
1816-1822 Georges Lecanu décédé en exercice le 27 avril 1822
1823-1826 Jacques Cousin décédé en exercice le 26 février 1826
1826-1830 Jacques Ferey
1830-1837 Léonard F. Hottot
1838-1848 Pierre Hostingue
1848-1871 Auguste Cousin
1871-1871 Georges Langlois faisant fonction
1871-1874 Auguste Cousin faisant fonction
1874-1879 Paul Philippe
1879-1892 Onéziphore Lorin
1892-1955 Auguste Langlois
1955-1959 Eugène Langlois
1959-1965 Eugène Angot
1965-1975 Eugène Langlois
1975-2008 Gérard Langlois
2008-2014 Joseph Langlois SE
2014-actuel Gilbert Villette SE agriculteur retraité
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2017).

La mairie (2017).

Adresse : Village au Tellier
50390 Catteville

Tél. 02 33 41 70 97
Fax : Pas de télécopieur

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (22 janvier 2018)

Mardi - 16 h 30 - 18 h 30
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi - -
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Ouen : maître-autel (18e/19e, panorama sur le marais de la Sangsurière.
  • Marais de Doville.
  • Presbytère (18e).
  • Croix de chemin.

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Notes et références

  1. Jean Adigard des Gautries, Les noms de personnes scandinaves en Normandie de 911 à 1066, Lund, 1954, p. 403.
  2. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. I, 1916, p. 136, § XXXIV.
  3. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. II, 1920, 77, § DXV.
  4. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 158a.
  5. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 93.
  6. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 209b.
  7. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 334A.
  8. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 373E.
  9. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  10. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  11. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  12. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, Collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  13. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  14. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  15. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  16. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  17. G. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  18. Carte de Cassini.
  19. Site Cassini.
  20. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  21. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 567c.
  22. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Valognes, p. 171.
  23. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  24. Carte de la Manche, in Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1889.
  25. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  26. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  27. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  28. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  29. Carte IGN au 1 : 25 000.
  30. Cf. Lena Peterson, Nordiskt runnamnslexikon, Språk- och folkminnes-institutet, état du 30 septembre 2005, s.v. Káti. L'ancien norois et l'ancien islandais kátr « gai, joyeux, de bonne humeur » ont pour correspondants modernes le danois kaad et l'islandais kátur, de même sens. Le mot kátr lui-même est issu du germanique commun °kanhtaz « gai, joyeux; serein », qui repose sur la racine indo-européenne °gang-, « se moquer; rire (fort) de »; cf. Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, Francke Verlag, Berne, t. 1 1959, n° 352.
  31. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  32. Population avant le recensement de 1962.
  33. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  34. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.