Stéphane Travert

De Wikimanche

Stéphane Travert (2016).

Stéphane Travert, né à Carentan le 12 octobre 1969, est une personnalité politique de la Manche, cadre commercial de profession.

Il est ministre de l'Agriculture depuis le 21 juin 2017.

Secrétaire départemental du Parti socialiste, il est élu en 2010 conseiller régional de Basse-Normandie, chargé de la pêche, des politiques maritimes et des fonds structurels européens, puis député de la Manche en 2012. Il rejoint La République en marche (LREM) et est réélu député en 2017.

Il est domicilié à Lithaire [1].

Il est marié à Véronique, professeur de français [1].

Débuts politiques

Né à Carentan, il grandit à La Haye-du-Puits où ses parents travaillent à l'imprimerie Cauchard, son père étant ouvrier et syndicaliste [2].

Après des études supérieures, il entame une carrière de commercial [2].

Il adhère au Parti socialiste (PS) en 1988. Aux cantonales de 2004, il se présente dans le canton de La Haye-du-Puits [2], mais termine troisième (30,62 %) dans une triangulaire derrière Jacqueline Chanoni (36,96 %) et le divers-droite Gérard de La Fournière (32,42 %).

A partir de 2005, il préside la fédération PS de la Manche et intègre à cette date le conseil national du parti [2].

En 2006, Philippe Duron, président PS du conseil régional de Basse-Normandie, l'appelle à ses côtés comme chef de cabinet. Il conserve cette fonction auprès de Philippe Duron quand celui-ci est élu en 2008, maire de Caen [2].

Il soutient Benoît Hamon en novembre 2008 lors de l'élection du premier secrétaire du PS, puis se rallie à Martine Aubry au second tour [3].

Premiers mandats

En mars 2010, il est élu conseiller régional de Basse-Normandie, sur la liste PS emmenée par Laurent Beauvais[2]. Il se voit confier la responsabilité des Affaires maritimes et intègre de facto la commission permanente du Conseil régional [4].

En 2012, il est candidat aux élections législatives dans la 3e circonscription de la Manche (Coutances-Valognes). Au second tour, le 17 juin, il est élu député de la Manche dans cette circonscription avec 52,28 % des suffrages, dans une triangulaire face à Alain Cousin (UMP) et Carmen Masson (FN) [2].

Le 9 octobre 2012, il est des neufs députés du groupe socialiste, républicain et citoyen qui s'abstiennent lors du vote sur l'adoption du nouveau traité européen.

Il est élu aux élections régionales de 2015 après avoir été désigné pour mener dans la Manche la liste emmenée par Nicolas Mayer-Rossignol (PS).

En 2016, il s'affiche comme l'un des premiers parlementaires à soutenir le candidat Emmanuel Macron [5], qu'il a rencontré en 2014 [1]. Aux élections législatives de 2017, soutenu par La République en marche (LREM), il est facilement réélu député au second avec 66,16 % des suffrages face à Jean-Manuel Cousin (LR).

Ministre de l'Agriculture

Evoqué comme possible chef de fle des députés de la République en marche, il est, le 21 juin 2017, nommé ministre de l'Agriculture dans le deuxième gouvernement d'Édouard Philippe. Le 20 décembre 2017, il démissionne de son mandat de conseiller régional [6].

Le 7 juillet 2017, Stéphane Travert est en visite officielle dans la Manche. Il se rend à Granville pour rencontrer des pêcheurs, à Vesly dans une ferme laitière, à Créances dans une ferme maraîchère bio, et à Lessay pour prononcer un discours [7].

Partisan d'une « vision très agro-industrielle et productiviste du secteur »[8], il est en opposition régulière avec Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire : contre l'interdiction rapide des insecticides néonicotinoïdes et du glyphosate, mais aussi lors de l'organisation des États généraux de l'alimentation.

Anciens mandats

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Éric Hacquemand, « Stéphane Travert, le laboureur de Macron », Paris Match, n° 3588, 15 février 2018.
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5 et 2,6 « Stéphane Travert : un homme normal », Ouest-France, 19 juin 2012.
  3. Ouest-France, 27-28 mars 2010.
  4. Reflets, n° 78, décembre 2010-janvier 2011, p. 8.
  5. « Quand le député Stéphane Travert roule pour Emmanuel Macron », La Manche Libre, site internet, 17 juin 2016 ; « Stéphane Travert dans l'équipe d'En marche », Ouest-France, 27 octobre 2016.
  6. Xavier Oriot, « Stéphane Travert quitte le conseil régional », Ouest-France, 21 décembre 2017.
  7. Guillaume Le Du, « Stéphane Travert en visite dans la Manche », Ouest-France, site internet, 7 juillet 2017 (lire en ligne).
  8. « A la ferme bio, Hulot met les formes », Libération, 30 août 2017.

Lien interne

Liens externes