Arêtes de poisson (architecture)

De Wikimanche

(Redirigé depuis Arêtes de poisson)
Détail d'un appareil en arêtes de poisson dans la chapelle Sainte-Ergoueffe de Surtainville.

« Arêtes de poisson » est le nom donné à un appareillage de pierre où les pierres sont placées en biais, d'abord dans un sens puis à la rangée supérieure dans l'autre ce qui donne un aspect ressemblant à une arête. Le nom technique est opus spicatum (du latin spica, « épi de blé », auquel il ressemble aussi).

À Audouville-la-Hubert, l'église Sainte-Catherine.
À La Godefroy, l'église Notre-Dame.

Dans le département, on trouve cet appareillage dans des bâtiments du 11e siècle et très rarement dans des constructions plus récentes, ce qui est utile pour essayer de dater l'édification d'un mur.

Décoration versus structure

Une des raisons connues de l'abandon de l'appareil en arête de poisson est sa mauvaise tenue à long terme. En effet, les lits de maçonnerie dans cet appareil purement décoratif ont un très mauvais comportement structurel : les joints de maçonnerie y étant obliques, les pierres ont tendance à glisser les unes sur les autres, mêmes quand elles sont posées au mortier. Ce glissement évidemment très lent mais réel, peut mener à la ruine, ou en tous cas à la déformation du mur porteur, entrainant son lot de désordres habituel, principalement des défauts d'étanchéité pour ce qui est posé dessus : la toiture ! Aussi les arêtes anciennes qu'on trouve aujourd'hui sont le fruit d'un entretien régulier, ou d'un heureux comportement quand les pierres on fini par se bloquer les unes sur les autres.

Cependant attention : des murs dits de remplissage (c'est à dire non porteurs) ont été bâtis partout bien après le 11e siècle, et le sont probablement encore aujourd'hui avec cet opus. Typiquement ce sont des façades à colombages avec remplissage de briques posées en opus spicatum. Cette maçonnerie est non-porteuse puisque c'est le colombage qui tient le bâtiment debout, elle peut donc vieillir sans trop de dommages. Il ne faut donc pas conclure au seul vu de cet appareil qu'un bâtiment est forcément archaïque.

Par ailleurs, le terme est également utilisé pour désigner des pavages reprenant le même motif géométrique.

Dans la Manche

Édifices de la Manche présentant des appareils en arêtes de poisson :

...