Saint-Hilaire-du-Harcouët

De Wikimanche

Saint-Hilaire-du-Harcouët est une commune du département de la Manche située dans le canton de Saint-Hilaire-du-Harcouët.


Commune de Saint-Hilaire-du-Harcouët Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 34' 37.91" N, 1° 5' 30.97" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Saint-Hilaire-du-Harcouët
Intercommunalité Saint-Hilaire-du-Harcouët
Gentilé à définir
Population 6 094 hab. (2017)
Superficie 46,97 km²
Densité 130 hab./km2
Altitude 56 m (mini) - 192 m (maxi)
Code postal Ceux des anciennes communes :
  • 50600 Saint-Hilaire du Harcouët
  • 50600 Virey
  • 50730 Saint-Martin-de-Landelles
N° INSEE 50484
Maire Jacky Bouvet
Mikaëlle Seguin (maire déléguée)
Communes limitrophes de Saint-Hilaire-du-Harcouët
Isigny-le-Buat Isigny-le-Buat, Grandparigny Grandparigny
Saint-Laurent-de-Terregatte Saint-Hilaire-du-Harcouët Lapenty
Hamelin, Saint-Georges-de-Reintembault (Ille-et-Vilaine) Monthault (Ille-et-Vilaine), Saint-Brice-de-Landelles, Les Loges-Marchis Moulines

Périmètre de la commune nouvelle.
Périmètre de la commune nouvelle.



Géographie

Saint-Hilaire-du-Harcouët est située dans le sud de la Manche, à la frontière avec l'Ille-et-Vilaine.

La commune est arrosée par la Sélune et l'Airon.

Le territoire de Saint-Martin-de-Landelles subit dans les années 1960-1970 un remembrement radical qui détruit le bocage, haies, talus, etc. pour laisser placer à de grandes étendues de terres labourables[1].

Toponymie

Histoire

Ruines en 1944
Seconde Guerre mondiale

Le 14 juin 1944, à 20h 15, lors des combats de la Libération, les bombardements de l'aviation américaine détruisent la ville de Saint-Hilaire-du-Harcouët à 80 %, faisant de nombreux blessés et trente morts, un incendie généralisé à toute la ville ne peut être maîtrisé faute de moyens et d'eau[2]. L'église brûle le lendemain soir[2]. Seule la rue d'Avranches est épargnée, elle accueillera par la suite de nombreux commerçants[2]. Le 2 août, le général américain McLain et ses chars légers atteignent Saint-Hilaire, ils éliminent rapidement la résistance ennemie[3]. Mais les 6 et 7 août, lors de la contre-attaque de Mortain des bombardiers allemands font encore dix victimes[2]. Le docteur Daniel Cuche nommé maire le 4 août prend en charge la reconstruction de la ville[2].

Le 10 juin 1945, Charles de Gaulle, accueilli par plus de 15 000 personnes, inaugure à Saint-Hilaire la première maison de la reconstruction dans la Manche, au 21 boulevard Victor-Hugo[3].

Réforme territoriale

Le 1er janvier 2016, Saint-Hilaire-du-Harcouët fusionne avec Saint-Martin-de-Landelles et Virey, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 relative à la réforme des collectivités territoriales (arrêté n° 15-209 du 15 décembre 2015 [4]).

Le 9 novembre 2019, Gilbert Badiou, maire et Marc Lefèvre, président du conseil départemental signent un contrat de pôle de services, pour les années 2019 à 2023 : une subvention de 960 000€ est allouée à la commune pour faciliter ses projets visant à améliorer son attractivité, sa centralité et sa cohésion sociale[5].

Démographie

De la Révolution à 2015

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[6]. En 2017, la commune comptait 6 094 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [7] et INSEE [8])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
2 050 1 957 2 376 2 414 2 759 2 877 2 994 3 828 4 132 3 995
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
4 080 3 983 3 786 3 805 3 835 3 906 3 705 3 836 3 775 3 621
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
3 519 3 076 3 144 3 278 3 600 3 293 3 950 3 871 4 583 5 077
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
4 849 4 489 4 368 4 273 4 232 4 207 4 112 4 036 3 959 3 969
2012 2013 2014 2015 2016 2017 - - - -
3 988 3 971 6 130 6 081 6 120 6 094
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis INSEE à partir de 2004.


--- Voir les sections « Démographie » de Saint-Martin-de-Landelles et de Virey.

Depuis la fusion

Liste des communes historiques
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Canton
Saint-Hilaire-du-Harcouët 50484 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 10,12 6 094 (2017) 602 Saint-Hilaire-du-Harcouët
Saint-Martin-de-Landelles 50515 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 19,91 1 125 (2017) 57 Saint-Hilaire-du-Harcouët
Virey 50644 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 16,94 1 057 (2017) 62 Saint-Hilaire-du-Harcouët

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

  • Généralité : Caen.
  • Élection : Mortain.
  • Sergenterie : Corbelin pour Saint-Hilaire-du-Harcouët et Virey ; Saint-James pour Saint-Martin-de-Landelles.

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires de Saint-Hilaire-du-Harcouët depuis 1900
Période Identité Parti Qualité Observations
1900-1941 Lucien Lelièvre
1941-1944 Gustave Guérin pharmacien
1944-1959 Daniel Cuche chirurgien
1959-1962 Claude Cheval
1962-1983 Paul Guinebault notaire
1983-2008 Michel Ganné UMP inséminateur
2008-2020 Gilbert Badiou SE assureur
2020-actuel Jacky Bouvet agent de maîtrise
Source :

--- Pour les maires des communes historiques, voir les sections « Administration » de : Saint-Martin-de-Landelles et Virey.

Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
Saint-Hilaire-du-Harcouet - Hôtel de Ville.JPG

Adresse : Avenue du Maréchal-Leclerc - BP 101
50600 Saint-Hilaire-du-Harcouët

Tél. 02 33 79 38 70
Fax : 02 33 79 38 71
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Site officiel (16 juin 2020)

Mardi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
Mercredi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
Jeudi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
Vendredi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Vue de l'église de Saint-Hilaire.

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

à Saint-Hilaire-du-Harcouët
  • Église Saint-Hilaire (19e)
  • Baptistère (tour de l'ancienne église)
  • Manoir du Jardin
  • Monument aux morts de 14-18
  • Résidence Beauséjour, barre HLM de 31 logements construite de 1966 et 1967 le long de la rue de Paris, dont la destruction est prévue en février 2016.
  • Hôtel de ville : détruit lors des bombardements du 14 juin 1944. En 1964, on pose la première pierre du nouveau bâtiment, de 1 850 m² au sol et six niveaux. Il est inauguré en 1965. Il est rénové en profondeur et mis aux normes entre septembre 2016 et octobre 2017, pour un coût de 1,4 million d'euros.[10]
à Saint-Martin-de-Landelles
  • Église Saint-Martin (18e)
  • Parc d'attractions et de loisirs Ange Michel et sa chapelle
  • Ancien presbytère (gothique flamboyant) : partie centrale datant du 16e siècle, réhabilité en 2005 et inauguré le 23 décembre 2006 en présence d'Henry Anglade (sélectionné en équipe de France dans le Tour de France 1960, il porte le maillot jaune en début d'épreuve) qui a réalisé gracieusement les vitraux qui se situent dans la tour
  • Mairie (dans l'ancien presbytère) : exposition permanente sur le cyclisme, dont le parrain est Bernard Hinault
à Virey
Moulin de Virey

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

Économie

à Virey
à Saint-Martin-de-Landelles
  • Bar des sports : F. Robillard
  • Boucherie-charcuterie : T. Leblanc
  • Boulangerie : P. Lefrère
  • Carreleur : Pontais & fils
  • Chauffage-sanitaire-électricité : Bouvet J.C.
  • Chauffage-sanitaire-électricité : Landel' Énergies
  • Constructions SAS M. Mangeas (construction de bâtiments commerciaux et industriels)
  • Couverture : P. Bourdon
  • Couverture : P. Michel
  • Doz de Dauzanges (négoce et transformation d'alcools)
  • France Granit Diffusion
  • Garage : C. Desseroir
  • Garage : L. Fournière
  • Garage : D. Derouet
  • Maçonnerie : D. Lepeltier
  • Menuisier : C. Perdriel
  • Nath' coiffure
  • Parc d'attractions et de loisirs Ange Michel
  • Peinture-ravalement : G. Derouet
  • Proxi : L. Gautier
  • Restaurant : F. Trochon
  • St.Martin automobile : S. Crochet
  • Viveco : D. Crochet
  • Médecin : J.-Y. Bureau, pharmacie LePoultier, cabinet Infirmier

Transports

Lignes Manéo

Éducation

  • AFPA : Association pour la formation professionnelle des adultes

Culture

Jumelages

Sports

  • Omnisports : Association sportive et culturelle des Amis landellais (ASCAL)
  • Automobile : Écurie Atalante ; rallye de Basse-Normandie
  • Badminton : Badminton saint-hilairien
  • Course à pied : Jogg'Hilaire
  • Cyclisme :
  • Cyclotourisme : ASCAL
  • Football : Saint-Hilaire-Virey-Landelles (en association avec Virey et Saint-Martin-de-Landelles)
  • Gym volontaire : ASCAL
  • Handball : US Saint-Hilaire HB Site du club
  • Judo : Tatami saint-hilairien
  • Karaté : FK 50 France Karaté Manche
  • Pétanque : US Saint-Hilaire Pétanque
  • Randonnée pédestre : ASCAL
  • Roller : Roller club de Saint-Hilaire (RCSH)
  • Tennis : Tennis Sud-Manche, qui regroupe les clubs de Saint-Hilaire et de Mortain et évolue dans la salle Beauséjour
  • Tennis de table : La Raquette Saint-Hilaire/AS Parigny
  • Tir à l'arc : Les Archers du Harcouët

Associations

à Saint-Hilaire-du-Harcouët
à Saint-Martin-de-Landelles
  • Association sportive et culturelle des Amis landellais (ASCAL) : gym volontaire, section fanfare, art floral, théâtre, informatique, randonnée pédestre, cyclotourisme, Père Noël
  • Comité organisation Normandie Bretagne
  • Société de chasse
  • La Giberlie
  • Taraf (groupe musical)
  • Club de l'amitié
  • Anciens d'Afrique du Nord (AFN)
  • Association des parents d'élèves
  • OGEC : gestion de l'école Saint-Joseph

Bureau d'information touristique

  • Adresse : 21, avenue du Maréchal-Leclerc, Tél. 02 33 79 38 88 - Fax. 02 33 79 38 89.
  • Email : tourisme.sthilaireduharcouet@msm-normandie.fr

Bibliographie

par ordre chronologique de parution
Livres
  • Hippolyte Sauvage, Notice sur Saint-Hilaire-du-Harcouët, chef-lieu de canton, impr. de F. Le Blanc-Hardel, Caen, 1871, 37 pages (lire en ligne)
  • Abbé Adrien Cosson, Histoire populaire de Saint-Hilaire-du-Harcouët, Édit. V. Levannier, 1900, réédité chez Res Universis en 1991, puis au Livre d'histoire en 2004
  • Daniel Jamelot et Jean Durand de Saint-Front, Nouvelle histoire de Saint-Hilaire-du-Harcouët et de ses habitants, Presses de La Gazette, 1985
  • Nicolas Leboulanger, Le Canton de Saint-Hilaire-du-Harcouët et ses habitants dans la Seconde Guerre mondiale, auto-édition, 2003
  • Michel Coupard et Jack Lecoq, Le Mortainais : Saint-Hilaire-du-Harcouët, Barenton et Le Teilleul, éd. Allan Sutton, 2005
  • Georges Dodeman, Pierre Lefeuvre et Roger Blanchais, Saint-Hilaire-du-Harcouët au fil du temps, éditions Corlet, 2006
  • Georges Dodeman, Pierre Lefeuvre et Patice Deniau, Saint-Hilaire-du-Harcouët et ses associations au fil du temps, éditions Corlet, 2008
  • Georges Dodeman, Pierre Lefeuvre et Jacqueline Guinebault, Le Canton de Saint-Hilaire-du-Harcouët au fil du temps, éditions Corlet, 2011
Articles
  • Jean Bindet, « Le clocher de l'église de Virey », Revue de l'Avranchin
  • Jean Bindet, L'Église de Virey au cours des âges (brochure ronéotypée)
  • Jean Bindet, Virey pendant la Révolution (brochure ronéotypée)
  • Jean Durand de Saint-Front, « Inventaires des châteaux de Saint-Symphorien-des-Monts et de Saint-Hilaire-du-Harcouët », Revue du département de la Manche, n° 3, 1959
  • Claude Cheval, « Saint-Hilaire-du-Harcouët, l'origine du mot "Harcouët" », Revue de l'Avranchin, n° 246, mars 1966
  • Claude Cheval, « Aperçus économiques et démographiques sur Saint-Hilaire-du-Harcouët de 1083 à 1944 », Revue de l'Avranchin, n° 251, juin 1967
  • Daniel Jamelot, « Saint-Hilaire, des origines au milieu du XIXe », Art de Basse-Normandie, n° 109, 1997
  • Daniel Levalet et Claude Groud-Cordray, « Saint-Hilaire-du-Harcouët des origines au début du XIIIe siècle », Annuaire des cinq départements de la Normandie, Congrès de Saint-Hilaire, 2013, p. 9-14

Notes et références

  1. Un ancien bocage délibérément ouvert par les remembrements au sud de Ducey (lire en ligne)
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4 « Saint-Hilaire s'est souvenue du 14 juin 1944 », Ouest-France, 17 juin 2019.
  3. 3,0 et 3,1 Michel Coupard, Jack Lecoq et Christophe Lambert, Le Sud-Manche, chroniques de la Seconde Guerre Mondiale, éd. Alan Suton, 2003
  4. « Arrêtés portant création de communes nouvelles », manche.gouv.fr, décembre 2015 (lire en ligne)
  5. « Près d'un million d'euros alloués à la commmune », Ouest-France, 12 novembre 2019.
  6. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  7. Population avant le recensement de 1962.
  8. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. « Découvrir la nouvelle mairie, ça vous dit ? », Ouest-France, 23 mars 2018

Articles connexes