Charles Jaunet

De Wikimanche

Charles Jaunet, né à Tamerville le 8 décembre 1897, mort le 21 février 1986, est une personnalité politique et syndicale de la Manche.

Biographie

Sa conduite exemplaire lors de la Première Guerre mondiale après sa mobilisation en 1916 est attestée par ses trois décorations [1].

Impliqué très jeune dans la vie publique régionale et locale, il crée un patronage et une société sportive à Valcanville, il est secrétaire général du syndicat CFTC des employés à Cherbourg en 1919, et, dans le Mortainais, il initie une quarantaine d'organisations agricoles (syndicats, mutuelles, caisses rurales) [1].

De février 1925 à janvier 1958, il est directeur de la Coopérative agricole de Saint-Hilaire-du-Harcouët qu'il a fondée [1].

Il contribue au développement du marché de Saint-Hilaire en étant, de 1933 à 1970, correspondant de presse, chargé de la mercuriale [2]des marchés agricoles pour onze journaux[1].

Vice-président départemental de l’UDAF (Union départementale des associations familiales) de 1937 à 1956, il est aussi président départemental du mouvement Familles rurales jusqu’en 1956. En 1941, il crée l'association des Jardins ouvriers de Saint-Hilaire dont il devint président de 1959 à 1979 [1].

Il reçoit en 1955 le prix départemental Nestlé récompensant la famille de neuf enfants qu'il a fondée avec son épouse Élise Oger [1].

Conseiller municipal en 1935, délégué spécial en 1944, puis premier adjoint au maire de 1945 à 1959 [1].

Il est candidat MRP malheureux aux élections législatives de 1945, de 1946 et de 1951.

Distinctions

  • Médaille militaire
  • Croix de guerre avec étoile de bronze
  • Croix du combattant
  • Médaille commémorative de la Somme.

Hommage

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Georges Dodeman, histoire-saint-hilaire.org (lire en ligne), consulté le 17 novembre 2017.
  2. Cours des produits