Henri Le Bihan

De Wikimanche

Henri Le Bihan, né à Ergué-Armel (Finistère) le 27 novembre 1927, mort le 12 octobre 2011, est une personnalité artistique liée au département de la Manche, sculpteur de son état.

Plusieurs de ses œuvres se trouvent dans la Manche, notamment :

- le martin-pêcheur du Conseil général de la Manche
- le « mascaret» du collège de Pontorson
- une tête de cheval et un albatros ailes déployées à l'hôtel de ville de Saint-Hilaire-du-Harcouët

Biographie

Il fait ses études artistiques à l'École des beaux-arts de Rennes (Ille-et-Vilaine), puis à l'École nationale des beaux-arts de Paris [1]. En 1951, il rejoint une entreprise de travaux publics à Ducey, dont il devient le président-directeur général. Il garde ce poste jusqu'en 1977 [1].

Sur les conseils de sa femme, il se consacre ensuite à la sculpture métallique, et notamment à la sculpture animalière [1]. Il vit à Saint-Hilaire-du-Harcouët, Il se lie d'amitié avec les peintre Marin-Marie et Jean-Pierre Le Fèvre [1].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 A. P. , « Décès du sculpteur Henri Le Bihan », La Manche Libre, 13 octobre 2011.

Lien interne