Ducey

De Wikimanche

Ducey est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée au sein de Ducey-Les Chéris depuis le 1er janvier 2016.

Ducey.png Blason de la commune déléguée de Ducey
(commune de Ducey-Les Chéris)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
48° 37' 10.34" N, 1° 17' 37.34" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Pontorson
Ancien canton Ducey (chef-lieu)
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Ducéens(es)
Population 2 495 hab. (2016)
Superficie 11,21 km²
Densité 223 hab./km2
Altitude 6 m (mini) - 113 m (maxi)
Code postal 50220
N° INSEE 50168
Maire délégué Denis Laporte
Communes limitrophes de Ducey
Poilley Saint-Quentin-sur-le-Homme Les Chéris
Poilley Ducey Isigny-le-Buat (communes associées de Chalandrey et Vezins)
Poilley Saint-Laurent-de-Terregatte Saint-Laurent-de-Terregatte

Le vieux pont de Ducey.
Le vieux pont de Ducey.


Toponymie

Attestations anciennes

Étymologie

Toponyme gallo-romain formé avec le suffixe gallo-roman -ACU ajouté à un nom de personne. Le premier élément est vraisemblablement un anthroponyme gallo-romain, dont l'identité exacte n'est pas assurée.

  • Albert Dauzat [60], le premier à avoir analysé ce nom, a proposé Dussius ou Duccius, d'où un étymon °DUSSIACU ou °DUCCIACU, « (domaine rural) de Dussius / Duccius ».
  • Sa disciple Marie-Thérèse Morlet [61] a préféré Duccius ou Duxius, soit °DUCCIACU ou °DUXIACU, « (domaine rural) de Duccius / Duxius ».
  • François de Beaurepaire [1] n'envisage que °Dussius, qu'il considère donc comme hypothétique, d'où la formation °DUSSIACU. Cette solution est reprise par René Lepelley [62], qui enlève cependant l'astérisque de ce nom.
  • Ernest Nègre [63], dont on a signalé maintes fois la réticence à accepter les anthroponymes non attestés, a préféré Doccius, d'où le type °DOCCIACU, qui semble moins bien convenir (on attendrait °Doucey ou °Doucy).

Il n'est pas possible de se déterminer en faveur de °Dussius, Duccius ou Duxius, qui conviennent tous les trois. Ceci dit, si la forme Duché de 1585 est sincère (ce dont on peut douter), elle attesterait d'une palatalisation de [k] devant [j] caractéristique de la zone normano-picarde qui donc éliminerait de facto l'option °Dussius, où le [s] ne peut subir cette évolution. Le fait que Ducey se situe à une vingtaine de kilomètres au sud de la ligne Joret n'est pas gênant en soi, car on sait que le tracé de cette isoglosse a varié dans le temps, et passait autrefois plus au sud. La seule difficulté vient du fait que la forme Duché est unique, et que d'autres exemples de palatalisation seraient nécessaires pour confirmer le fait.

Géographie

Ducey est située non loin de la baie du Mont-Saint-Michel (19 km à l'est du Mont-Saint-Michel), sur les bords de la Sélune.

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[64]. En 2016, la commune comptait 2 495 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [65] et INSEE [66])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 613 1 611 1 587 1 706 1 736 1 782 1 822 1 934 1 932 1 932
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 875 1 836 1 760 1 818 1 853 1 831 1 821 1 831 1 864 1 803
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1 811 1 649 1 710 1 816 1 778 1 797 1 768 1 691 1 825 1 939
1982 1990 1999 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011
2 086 2 069 2 174 2 253 2 297 2 353 2 409 2 465 2 478 2 487
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
2 485 2 479 2 474 2 486 2 495
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[67] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Gervais Sauvé négociant (1790) - député conventionnel
.......-....... François Delaroche
.......-....... J. Loizel (1792)
.......-....... -
1794-1795 Gabriel Mobèche
.......-....... -
1796-1797 Augustin Delaroche
1797-1797 François Delaroche
1797-1797 Gervais Sauvé
1798-1798 Augustin Delaroche
1798-1799 Gilles Fortin
1799-1800 Ambroise Delaroche
1800-1802 Maurice Pinot notaire
1802-1813 François Delaroche
1813-1830 Emmanuel Pinot notaire
1830-1831 Jean-Baptiste Delivet militaire
1831-1832 Isidore Heuzé notaire
1832-1833 Delaroche Des Pilliers
1833-1834 Louis Perrouault
1834-1837 Jean Duval
1837-1848 Louis Le Bocey médecin
1848-1852 Ambroise Sauvé
1852-1853 François Boudet
1853-1861 Félix Jéhanne pharmacien
1861-1870 François Lebedel
1870-1874 Constant Fleury
1874-1878 François Lebedel
1878-1881 Constant Fleury
1881-1882 Ambroise Sauvé
1882-1885 Émile Fleury décédé en exercice le 16 mai 1885
1885-1885 Ernest Lecointre
1885-1889 Émile Hermon
1889-1892 Édouard Aumont notaire
1892-1898 Paul Juin-Delaroche
1898-1921 Albert Fleury médecin
1921-1944 René Tizon médecin
1944-1945 Joseph Baisnée agriculteur
1945-1949 René Tizon médecin
1949-1951 Émile Dehousse retraité, ancien officier de l'armée
1951-1951 Justin Raoux commerçant gendre d'Albert Fleury, il démissionne trois mois après son élection[68]
1951-1983 Jean-Marie Préaux retraité, ancien négociant
1983-1989 Jean-Pierre Tizon médecin sénateur (1983-1996),
conseiller général (1951-1994)
1989-2014 Henri-Jacques Dewitte UDF, DVD directeur de société conseiller général
2014-actuel Denis Laporte UDI moniteur auto-école Maire délégué depuis le 1er janvier 2016
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 8 h 30 - 12 h 13 h - 16 h 30
L'hôtel de ville.

L'hôtel de ville.

Adresse : Rue Semallé
Ducey
50220 Ducey-Les Chéris

Tél. 02 33 48 50 52
Fax : 02 33 48 87 59
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Site web de l'office de tourisme. (11 mars 2012)

Mardi 8 h 30 - 12 h 13 h - 16 h 30
Mercredi 8 h 30 - 12 h 13 h - 16 h 30
Jeudi 8 h 30 - 12 h 13 h - 16 h 30
Vendredi 8 h 30 - 12 h 13 h - 16 h 30
Samedi 8 h 30 - 12 h -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Pair.
  • Patron (présentation) : l'abbé de Montmorel.
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Curés

Liste des curés
Période Identité Qualité
1986 - 2006 René Bailleul .

Les Inventaires de 1906

Février 1906: le doyen attendait le sous-inspecteur sur le seuil de l'église; il a lu une énergique protestation à laquelle le président de Fabrique a ajouté quelques mots. Puis une poussée s'est produite dans l'intérieur de l'église, et la porte s'est trouvée fermée par la foule des fidèles qui ont chanté le Miserere et le Parce. Le doyen lui-même et son conseil de Fabrique étaient restés dehors. [69]

Lieux et monuments

Ville fleurie

Ducey offre chaque année un spectacle coloré grâce à la présence quasi permanente de fleurs. Celles-ci couvrent tous les espaces publics de la ville et lui donnent des couleurs variées. Le comité national du fleurissement de la France a accordé sa première fleur en 1992, puis sa seconde en 1997 et la troisième en 1998.

Chaque été, le fleurissement de la ville par ses habitants prend le relais sur la politique communale et contribue à honorer ses rues, ses maisons, ses jardins et ses balcons de couleurs estivales.

Village-étape

Classé « Village étape » depuis le 3 août 2001, Ducey rejoignait les neuf village-étapes de France, majoritairement situés sur l'A 20, et devenait ainsi le premier village labellisé du nord de la France. Aussi, Ducey offre aux usagers et aux touristes qui empruntent l'autoroute des Estuaires (A 84) une halte séduisante. Ce label de qualité accordé par la Direction des routes du ministère de l'Équipement, des transports et du logement, est une invitation à venir profiter du charme et des services de cette petite ville rurale.

Ducey répond à tous les critères contenus dans la charte de qualité. En plus d'un environnement privilégié, elle possède un paysage et un environnement de qualité, un hébergement et une restauration de capacité suffisante et reconnue, un office de Tourisme** et tous types de services : commerces, parkings, équipements d'accueil avec des hôtels classés et des chambres d'hôtes, des aires de pique-nique aménagées et ombragées, une borne camping-car.

Nature

Flamme postale, 1996.
La Sélune

La Sélune prend sa source à Saint-Cyr-du-Bailleul, traverse Ducey et parcourt 65 km avant de se jeter dans la baie. Ses méandres confèrent au bocage un charme certain. Dans les terres, les pentes deviennent plus abruptes et ouvrent sur deux lacs agrémentés de bois : le lac de la Roche-qui-Boit et celui de Vezins. La présence de saumons, de truites de mer et de truites sauvages font de la Sélune, une rivière très appréciée des pêcheurs et lui apporte ainsi une certaine renommée.

La Voie verte

L'ancienne voie de chemin de fer qui passait par Ducey a été réhabilitée en voie verte par le Conseil général dès 1991.

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Économie

Le moulin.

Transports

Lignes Manéo

Culture

  • Fête de la musique en juin
  • Fête de l'agneau de pré-salé, en juillet.
  • Fête annuelle en août: courses cyclistes le vendredi, brocante dans la Grande Rue de Ducey le samedi . Corso fleuri accompagné de musiques, bal de la Reine et repas dansant le dimanche. Défilé de chars illuminés suivi d’un grand feu d’artifices au stade de Ducey et bal populaire le lundi. Fête Foraine durant ces 3 jours.
  • Visites nocturne du Château des Montgommery : Visites guidées nocturnes du château des Montgommery : Ducey et ses menus potins au XIXème siècle. Inscription préalable auprès de l'Office de Tourisme.
  • Journées européennes du patrimoine en septembre: Visites guidées du château des Montgommery de Ducey avec ouverture des communs.
  • Fête du jeu en novembre

Enseignement

Médias

Sports

  • Automobile : Auto-cross ducéen.
  • Badminton.
  • Cyclisme : Vélo-club ducéen.
  • Cyclotourisme.
  • Escalade : Club d'escalade de l'Avranchin.
  • Football : US Ducey.
  • Pêche : La Ducéenne.
  • Pétanque : la Pétanque ducéenne.
  • Tennis de table.
  • Tennis : Tennis Club de Ducey.
  • Tir à la carabine : La Sentinelle.

Associations

Le Rail Miniature de la Baie
Culturelles
  • Pôle culturel du canton de Ducey
  • Étoile ducéenne, théâtre.
  • École de musique : cours de solfège, pratique des instruments et initiation aux orchestre junior et jazz.
  • Amicale laïque.
  • Musique Expérience
  • Espace public numérique
  • Rail miniature de la Baie : le modélisme ferroviaire à partir de 12 ans. Créations, animations. (site officiel)
  • Centre d'animation.
  • Comité de jumelage Ducey/Laichingen : échanges linguistiques entre les collèges, associations et familles.
  • Rencontre des Arts : développement de l'art (dessin, peinture, sculpture, photographie...)
  • Ducey Festiv.
  • Les Arts des Champs : théâtre pour tous les âges, spectacle de fin d'année
  • Bibliothèque intercommunale "Le Pressoir" : prêt de livres, animations autour du livre, lecture de contes (site officiel)
  • Histothèque Jean Vitel : association cantonale créée le 28 février 2011. (voir son blog)
  • Chœurs en Sélune : chant vocal (chœur mixte, chœur d'hommes)
  • Fanfare Baie Music : orchestre harmonie, fanfare, défilés, fêtes
  • Chant libre : activités liées à l'expression vocale, rencontres artistiques
  • Sélune Culture et Patrimoine : soutien à l'organisation des animations du bureau d'information touristique de Ducey et de la ville de Ducey-les Chéris.
Touristiques
  • Office de tourisme

Bibliographie

  • Eugène de Robillard de Beaurepaire, « Les briques émaillées du château de Ducey » in Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie, tome 24, 3e série, 4e volume, 1861
  • A. Decocq, « Le château de Ducey », Revue de l'Avranchin, tome 22, 1927-1929
  • Abbés Masselin et Louis Hulmel et Jean Seguin, « La glorieuse histoire de Ducey », Revue de l'Avranchin, tome 32, 1942-1943, tiré à part
  • Alain Landurant, Ducey et son canton. Sur la route du Mont-Saint-Michel, éd. Bertout, 1991

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 113.
  2. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 3b.
  3. Léchaudé D’Anisy et Antoine Charma, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ, pars secunda, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI, 2e série, 6e volume, Paris, 1852, p. 95b.
  4. Léchaudé D’Anisy, op. cit., p. 171b.
  5. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 66a, § 412.
  6. Pouillé du Diocèse de Bayeux (« Livre Pelut »), ~1350, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 123A.
  7. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, op. cit., p. 143F.
  8. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, op. cit., p. 143F.
  9. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 156A.
  10. Pouillé du Diocèse d’Avranches, ~1480, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 171A.
  11. Ibid., p. 171C.
  12. Rôles Normands et Français et autres pièces tirées des archives de Londres par Bréquigny en 1764, 1765 et 1766, Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie XXIII (3e série, 3e volume), 1re partie, Paris, 1858, p. 90a, § 537.
  13. Gerhard Mercator (1512-1594), Britannia et Normandia cum confinibus regionibus, Duisbourg, 1585 [BnF, Collection d'Anville, cote 00456 bis.
  14. Abraham Ortel dit Ortelius, Neustria. Britanniae, et Normandiae Typus, Anvers, 1594.
  15. François Des Rues, Description contenant les antiquitez, fondations et singularitez des plus célèbres villes, chasteaux et places remarquables du royaume de France : avec les choses plus mémorables advenues en iceluy, Coutances, 1608, p. 359.
  16. Nicolas Tassin, « Gowernement de Granuille & du mont St Michel », Plans et profilz des principales villes de la province de Normandie, avec la carte générale et les particulières de chascun gouvernement d’icelles, 1631 [Médiathèque de Lisieux].
  17. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  18. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BnF, ms. fr. 4620].
  19. Claude Hardy, Duche de Bretaigne / Dessigné par le Sieur Hardy mareschal des logis du Roy, J. Janssonius, Amsterdam / Melchior Tavernier, Paris, 1650.
  20. N. Sanson et P. Mariette cartographes, R. Cordier graveur, Duche et Gouvernement de Normandie, Paris, 1661.
  21. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BnF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  22. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BnF, IFN-7710251].
  23. Michel-Antoine Baudrand, La France suivant les nouvelles observations, C. Roussel, Paris, 1694 [BnF, GED-6682].
  24. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  25. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  26. Alexis-Hubert Jaillot (1632?-1712), La Bretagne divisée en ses neuf Eveschés […], aux Deux globes, Paris, 1706 [BnF, collection d'Anville, cote 00728 B].
  27. Dénombrement des généralités de 1713 [BnF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  28. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  29. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  30. Jean-Baptiste Homann, Tabula Ducatus Britanniæ Gallis / le Gouvernem[en]t General de Bretagne, Nuremberg, 1720.
  31. G. Mariette de la Pagerie, Carte topographique de la Normandie; feuille 3 : Fougères, Vire et Avranches, 1720 [BnF, fonds Cartes et Plans, cote Ge DD 2987 (1009, III) B].
  32. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9-15.
  33. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  34. Gallia christiana, t. XI, Imprimerie Royale, Paris, 1759, p. 536E.
  35. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Bretagne, Paris, 1768.
  36. Rigobert Bonne, Carte du Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, 1771, recueillie in Jean Lattre, Atlas Moderne ou Collection de Cartes sur Toutes les Parties du Globe Terrestre, ~1775.
  37. P. Santini, Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, Remondini, Venise, 1777.
  38. Anonyme, Plan des Départemens de Caen Bayeux et Saint Lo suivant la Marche que les Ambulants Tiennnent lors de Leurs Recouvremens [de la taille], 1780 [BnF département Cartes et plans, GE AA-3798 (RES)].
  39. Carte de Cassini.
  40. Les Auteurs de l’Atlas National de France, Précis élémentaire et méthodique de la nouvelle géographie de la France, Bureau de l’Atlas National, Paris, 1791, p. 100.
  41. Les Auteurs de l’Atlas National de France, Atlas National Portatif de la France, Bureau de l’Atlas National, Paris, 1792.
  42. Site Cassini.
  43. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  44. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 197b.
  45. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 440.
  46. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 121.
  47. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 429b.
  48. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 634a.
  49. Panorama pittoresque de la France […], par une société de gens de lettres, de géographes et d’artistes, Firmin Didot, Paris, t. V (section Manche), 1839, p. 16a.
  50. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  51. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  52. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 270.
  53. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 58.
  54. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  55. Carte du département de la Manche, L’Illustration économique et financière, 28 août 1926.
  56. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  57. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  58. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  59. Carte IGN au 1 : 25 000.
  60. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Larousse, Paris, 1963, p. 255b.
  61. Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. III (les noms de personnes contenus dans les noms de lieux), 1985, p. 83a.
  62. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, p. 112a.
  63. Ernest Nègre, Toponymie Générale de la France, Droz, Genève, t. I, 1990, p. 502, § 7924.
  64. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  65. Population avant le recensement de 1962.
  66. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  67. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  68. Histothèque Jean-Vitel, site internet, consulté le 11 décembre 2018.(lire en ligne)
  69. La Semaine religieuse, 1906, p. 137.

Lien interne

Liens externes