1946

De Wikimanche

Chronologie de la Manche

Préhistoire - Protohistoire - Antiquité
Ve s. - VIe s. - VIIe s. - VIIIe s. - IXe s. - Xe s. - XIe s. - XIIe s. - XIIIe s. - XIVe s. - XVe s. - XVIe s. - XVIIe s. - XVIIIe s. - XIXe s. - XXe s. - XXIe s.


XXe siècle

1901 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10
1911 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20
1921 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30
1931 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40
1941 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50
1951 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60
1961 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70
1971 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80
1981 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90
1991 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 2000


Voir aussi
Histoire du département de la Manche

L'année 1946

Cette page regroupe les faits marquants qui se sont produits en l'an 1946 (naissances et décès de personnalités, événements locaux, nationaux et internationaux, etc.).


Dans la Manche

  • 4 février : Edmond Michelet, ministre des Armées, et Charles Tillon, ministre de l'Armement, sont à Cherbourg pour recevoir des bâtiments de guerre allemands attribués à la France.
  • 11 février : le cuirassé Jean Bart appareille de Cherbourg pour Brest, sous l'escorte du Basque. Ainsi s'achève son carénage dans l'arsenal, qui aura duré cinq mois et demi.
  • Fin février : à Coutances, naissance de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles de la Manche (FDSEA).
  • 7 mars : le cuirassé Richelieu, venant de Dakar (Sénégal), arrive à Cherbourg pour un long carénage.
  • 11 mars : arrivée à Cherbourg du croiseur Montcalm, qui y débarque 350 tonnes d'or fin chargées à Fort-de-France (Martinique), où elles avaient été mises à l'abri pendant la guerre [1]. Le cuirassé appareille le 18 pour Casablanca (Maroc).
  • 30 mars : L'assassin Gaston Hamel, 24 ans, est passé par les armes à Saint-Nicolas-de-Coutances. Le 31 janvier 1942, il avait agressé à coups de hache une tenancière de café de Varouville pour lui voler 10 000 francs. La victime était morte à l'hôpital de Cherbourg le 9 février. En fuite, jugé par contumace, il est finalement arrêté en région parisienne en janvier 1945. Son supplice est effectué par fusillade suite à une décision de 1944 qui autorise, si le transport de la guillotine est impossible, de requérir un peloton pour exécuter les condamnés civils.
  • 7 avril : à Saint-Lô, inauguration de l'hôpital irlandais provisoire, en service depuis le mois de décembre.
  • 11 mai : Jean Morin est nommé préfet.
  • 6 juin : la Cour de justice de la Manche, réunie à Cherbourg, condamne Mercédès Para, collaboratrice notoire, à dix ans de travaux forcés, dix ans d'interdiction de séjour et à l'indignité nationale.
  • 20 juillet : à Barfleur, le nonce Roncalli, futur pape Jean XXIII, célèbre une messe à l'occasion du centième anniversaire de la mort de sainte Marie-Madeleine Postel.
  • 2 août : le cuirassé Richelieu quitte Cherbourg pour Portsmouth (Angleterre), à l'issue d'un carénage de près cinq mois. Il poursuit vers la Méditerranée et l'Afrique du Nord pour sa croisière d'automne.
  • 7 septembre : près de Saint-Lô, un train de marchandises et un train de voyageurs entrent en collision sur la voie unique menant à Canisy : 7 morts, 25 blessés [2].
  • 21 novembre : création à Avranches, de la Caisse d'allocations familiales de la Manche.
  • 5 décembre : le ministre de l'Outre-mer et l'amiral Lemonnier sont à Cherbourg pour saluer l'appareillage du paquebot Ile-de-France qui ramène au pays 8 000 soldats malgaches et 2 000 soldats sénégalais.
  • 12 décembre : le cuirassé Richelieu rallie Cherbourg à l'issue de sa croisière d'automne qui a duré quatre mois.

En France

  • Naissance de la IVe République, du Festival de Cannes et de la 2 cv Citroën.

Dans le monde

  • Allemagne : premier procès pour crimes contre l'humanité à Nuremberg. Neuf condamnations à mort sont prononcées.
  • Argentine : les Argentins mettent au pouvoir le colonel Peron. Son épouse Evita deviendra très vite un véritable mythe.
  • 1er août : à New York, le paquebot français Normandie, ravagé en 1942 par un incendie, est jugé irréparable : il est mis en vente.

Notes et références

  1. 3 600 tonnes, selon Marcel Legendre, « Marcel Legendre raconte ses souvenirs », Dans le sillage des marins de Lorraine, bulletin de liaison de l'union des marins de Lorraine, février 2009.
  2. « Aux trains se précipitent l'un contre l'autre : 7 morts, 25 blessés », L'Aube, 8 septembre 1946.