Champeaux

De Wikimanche

Champeaux est une commune du département de la Manche.

Commune de Champeaux Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 44' 20.35" N, 1° 31' 38.11" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Avranches
Ancien canton Sartilly
Intercommunalité CC de Granville, terre et mer
Gentilé Champelais(es)
Population 364 hab. (2016)
Superficie 4,29 km²
Densité 85 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 103 m (maxi)
Code postal 50530
N° INSEE 50117
Maire Claudine Giard
Communes limitrophes de Champeaux
Carolles Jullouville Jullouville
Carolles Champeaux Dragey-Ronthon
Mer de la Manche Mer de la Manche,
Saint-Jean-le-Thomas
Saint-Jean-le-Thomas

L'église Saint-Vigor.
L'église Saint-Vigor.


Toponymie

Attestations anciennes

  • terram quæ Campellis vocatur 1060/1066 [vid. de 1377] [1].
  • vill[a] quæ dicitur Campellis 1060/1066 [2].
  • Campels 1071/1085 [3].
  • Gislebertus de Campellis 1155 [4].
  • Gislebertus de Camp[ellis] 1165 [5], 1166 [6].
  • Gillebert[us] de Campeaus 1172 [7].
  • [abl.] Campellis 1369/1370 [8].
  • ecclesia de Campellis 1412 [9].
  • Champeaux 1634 [10], 1612/1636 [11], 1677 [12], 1689 [13].
  • Bec de Champaux 1694 [14], désignant l'actuelle pointe de Champeaux à Carolles.
  • Champeaux 18e s. [15], 1713 [16], 1716 [17], 1719 [18], 1720 [19], 1749 [20].
  • Champeau 1758 [21].
  • Champeaux 1781 [22], 1753/1785 [23], 1793 [24], 1801 [25], 1804 [26].
  • Champeaux-en-Grève 1828 [27].
  • Champeaux 1829 [28], 1854 [29], 1889 [30], 1903 [31], 1926 [32], 1962 [33], 1972 [34], 1978, 1993 [35], 2007 [36].

Étymologie

Toponyme médiéval précoce (étant donné l'absence d'article) issu de l'ancien normano-picard campels puis campeaus [37] « les petits champs », « les petites terres cultivées », par la suite francisé en champeaux. Le mot campel / champel représente soit le produit du gallo-roman °CAMPELLU attesté par le bas-latin campellus [38], soit un dérivé diminutif roman en -el de camp / champ.

On notera en 1828 l'appellation de Champeaux-en-Grève, attribuable à Louis Du Bois, et visant à distinguer cette commune des autres Champeaux normands (Les Champeaux et Champeaux-sur-Sarthe, Orne). Ce nom, qui ne fut jamais officiel, n'eut pas de succès.

Géographie

Histoire

L'église Saint-Vigor est donnée à l'abbaye de La Lucerne en 1162, par Gilbert de Champeaux. La cure était estimée à six cents livres en 1648, réduite à quatre cents en 1698[39].

Une léproserie, fondée vers 1130, possédait une chapelle dédiée à saint Blaise. Le duc-roi Henri II lui concède une foire d'un jour, qui se tiendrait dans la lande de Beuvais, auprès de laquelle elle était située, le jour de l'Exaltation de la Sainte-Croix. L'abbaye de la Luzerne devait à cette léproserie vingt quartiers de froment de rente, estimés à trois cents livres. Elle a été unie à l'hôtel-Dieu d'Avranches en 1696[39].

L'ancien château féodal fut restauré par Bertrand Du Guesclin, gouverneur de Pontorson [40].

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[41]. En 2016, la commune comptait 364 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [42] et INSEE [43])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
602 636 397 395 547 561 606 613 568 520
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
527 525 506 502 478 409 401 377 354 363
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
323 294 320 353 410 387 403 346 314 352
1982 1990 1999 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011
324 330 320 368 382 374 365 357 358 352
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
353 355 356 361 364
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[44] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Jean Baptiste Delahache (1792)
1792-1794 Pierre Hamel
1794-1796 Louis Huault
1796-1798 Jean-Baptiste Letellier.
1798-1800 Julien Marie
1800-1830 Jean Baptiste Delahache
1830-1830 Pierre Gosse
1831-1841 Pierre Coupard
1841-1846 Aimable Bédouin
1846-1859 Auguste Ferrey de Montitier décédé en exercice le 7 mars 1859
1859-1864 Jean Toussaint Letellier
1864-1892 Louis Lemaréchal
1892-1911 A. Letellier Parisière
1911-1918 Auguste Tanqueray
1918-1918 Armand Trochu faisant fonction
1919-1919 Louis Letellier faisant fonction
1920-1930 Charles-Louis Letellier
1930-1965 André Lemaréchal
1965-1977 Henry Laisney
1977-1980 Roger Baldassari
1983-1995 Gérard Letellier
1995-actuel Claudine Giard SE restauratrice, commerçante
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2013).

La mairie (2013).

Adresse : 2 route de Bonneville
50530 Champeaux

Tél. 02 33 61 90 38
Fax : 02 33 61 75 77
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (1 mai 2012)

Mardi - 14 h - 16 h
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi - -
Samedi 10 h - 12 h -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Naissance

Décès

Transports

Ligne Manéo

Culture

Loisirs

  • Écuries des Courlis : dressage, attelages, promenades.

Bibliographie

Notes et références

  1. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 24, n. 24.
  2. Marie Fauroux, op. cit., p. 26, n. 29.
  3. Jean Adigard des Gautries & Fernand Lechanteur, « Les noms de communes de Normandie », in Annales de Normandie XVII (mars 1967), § 646.
  4. Léopold Delisle, Chronique de Robert de Torigni, abbé du Mont-Saint-Michel, A. Le Brument, Rouen, t. II, 1873, p. 261, § II.
  5. Léopold Delisle, op. cit., p. 276, § XIV.
  6. Léopold Delisle, op. cit., p. 282, § XVIII.
  7. Léopold Delisle, op. cit., p. 305, § XXXIV.
  8. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 142D, 149D.
  9. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, in Auguste Longnon, op. cit., p. 154E.
  10. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  11. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  12. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  13. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, Collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  14. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  15. Carte de la Manche, 18e s. [BNF, Collection d'Anville, cote 00761 B].
  16. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  17. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  18. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  19. G. Mariette de la Pagerie, Carte topographique de la Normandie; feuille 3 : Fougères, Vire et Avranches, 1720 [BNF, fonds Cartes et Plans, cote Ge DD 2987 (1009, III) B].
  20. Nouvelle carte réduite de la Manche, Chez Mr Bellin, Paris, 1749 [BNF, Collection d'Anville, cote 00762 B].
  21. G. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  22. Louis Stanislas d'Arcy de la Rochette, « A chart of the islands of Jersey and Guernsey, Sark, Herm and Alderney; with the adjacent coast of France », 1781, reproduit dans General atlas, publ. par William Faden, London, 1811.
  23. Carte de Cassini.
  24. Site Cassini.
  25. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  26. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 610b.
  27. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 418.
  28. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 127.
  29. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  30. Carte de la Manche, in Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1889.
  31. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  32. Carte du département de la Manche, L’Illustration économique et financière, 28 août 1926.
  33. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  34. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  35. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  36. Carte IGN au 1 : 25 000.
  37. Processus ancien de vocalisation de [l] devant consonne, généralement accompli dès le 9e siècle, mais noté plus tardivement dans les textes.
  38. Dérivé diminutif en -ellus du latin campus « plaine, terrain plat », puis « terre cultivée, champ ».
  39. 39,0 et 39,1 Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878.
  40. 40,0 et 40,1 Michel de La Torre, 50. Manche - L'art et la nature de ses 599 communes, éd. Nathan, 1985.
  41. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  42. Population avant le recensement de 1962.
  43. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  44. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.