Alain Rémond

De Wikimanche

Alain Rémond, né à Mortain en 1946, est un journaliste et écrivain de la Manche.

Il évoque Mortain dans son livre Chaque jour est un adieu [1].

Carrière

Alain Rémond entre dans le journalisme à l'hebdomadaire Télérama. Il travaille ensuite brièvement à Paris-Hebdo, puis aux Nouvelles littéraires, à partir de 1980. Il revient à Télérama, avant de rejoindre l'hebdomadaire Marianne. Il collabore également au quotidien catholique La Croix.

Œuvres

  • D’amour et de nuit, éd. de la Grisière, 1971
  • Les Chemins de Bob Dylan, éd. L'Épi, 1971
  • Aube-Mer, éd. de Saint-Germain-des-Prés, 1973
  • Yves Montand, éd. Henri Veyrier, 1977
  • Mon œil (Chroniques cyclothymiques d’un zappeur professionnel), éd. Syros Alternatives, 1989
  • Les Mémoires de Mon œil, Le Seuil, 1993
  • Je ne vous ai pas interrompu, Le Seuil, 1994
  • Les images, Le Seuil, 1997
  • Chaque jour est un adieu, Le Seuil, 2000
  • Un jeune homme est passé, Le Seuil, 2002
  • À chacun son Everest, Gallimard, 2002
  • Dernières nouvelles de mon œil, Le Seuil, 2003
  • Comme une chanson dans la nuit, Le Seuil, 2003
  • A-t-on encore besoin d'une religion ? (avec André Comte-Sponville), éd. de l'Atelier, 2003.
  • L'Élève au cœur (avec Marie-France Santoni-Borne), Le Seuil, 2004
  • Les images, Le Seuil/Points, 2004
  • Lisez attentivement la notice ! (Petites chroniques de la vie quotidienne), Bayard Culture, 2005
  • Je marche au bras du temps, Le Seuil, 2006
  • Les Romans n'intéressent pas les voleurs, Stock, 2007
  • Le Cintre était sur la banquette arrière, Le Seuil, 2008
  • Celui qui n'est pas venu, Stock, 2009
  • Et puis un jour j'ai entendu Bob Dylan, JBZ & Cie, 2011

Notes et références

  1. Yann Halopeau, « Alain Rémond attrape le cœur du lecteur », Ouest-France, 10 janvier 2004.