Isigny-le-Buat

De Wikimanche

Isigny-le-Buat est une commune du département de la Manche, située dans l'arrondissement d'Avranches, chef-lieu du canton qui porte son nom.

Commune d'Isigny-le-Buat Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 37' 8.89" N, 1° 10' 20.19" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Isigny-le-Buat (bureau centralisateur)
Ancien canton Isigny-le-Buat (chef-lieu)
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Isignois(es)
Population 3 315 hab. (2016)
Superficie 73,31 km²
Densité 45 hab./km2
Altitude 23 m (mini) - 215 m (maxi)
Code postal 50540
N° INSEE 50256
Maire Érick Goupil
Communes limitrophes d'Isigny-le-Buat
Le Mesnil-Ozenne,
Marcilly
Le Grand-Celland,
La Chapelle-Urée
Reffuveille,
Le Mesnillard
Les Chéris,
Ducey
Isigny-le-Buat Martigny
Saint-Laurent-de-Terregatte Saint-Martin-de-Landelles Virey

L'église Saint-Martin des Biards.
L'église Saint-Martin des Biards.


Étymologie

Le nom de la commune est créé par l'union de celui des deux anciennes communes, Isigny et Le Buat.

Géographie

La commune subit dans les années 1960-1970 un remembrement radical qui détruit le bocage, haies, talus, etc. pour laisser placer à de grandes étendues de terres labourables[1].

Histoire

Logo.

La commune est officiellement créée en 1969 par la fusion des communes d'Isigny et du Buat.

À l'initiative de Bernard Pinel, alors conseiller général, Isigny-le-Buat s'associe le 15 mars 1973 avec les neuf communes du canton (Les Biards, Chalandrey, La Mancellière, Le Mesnil-Bœufs, Le Mesnil-Thébault, Montgothier, Montigny, Naftel et Vezins). Dans chaque commune associée le maire délégué remplit les fonctions d’officier d’état civil et d’officier de police judiciaire.[2]

La commune a la particularité de couvrir à elle seule l'ensemble de son ancien canton, ce qui lui donne le titre peu courant de « commune-canton ».

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[3]. En 2016, la commune comptait 3 315 habitants.

           Évolution de la population d'Isigny jusqu'en 1968 puis Isigny-le-Buat depuis 1975  [modifier] (Sources : Cassini [4] et INSEE [5])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
400 353 376 385 372 361 351 341 351 343
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
342 317 324 311 336 337 314 320 313 311
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
322 286 290 310 297 296 250 267 267 3 150
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
3 147 3 207 3 050 3 186 3 180 3 202 3 231 3 256 3 282 3 306
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
3 321 3 312 3 305 3 299 3 315
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Les maires

La commune n'existe que depuis 1969, avant cette date, voir Isigny et Le Buat.

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1969-1973 Auguste Pinel négociant
1973-1999 Bernard Pinel négociant Conseiller général de 1967 à 2004
1999-2008 Maurice Orvain SE
2008-actuel Érick Goupil DVD magasinier
Source : Georges Dodeman, « Histoire d'Isigny-le-Buat, Isigny-le-Buat »


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
La mairie (2007).

La mairie (2007).

Adresse : 26, rue de Pain-d'Avaine
50540 Isigny-le-Buat

Tél. 02 33 89 20 30
Fax : 02 33 89 20 39
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (28 juillet 2012)

Mardi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Mercredi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Jeudi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Vendredi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Église de Montigny.
L'ancienne gare d'Isigny
Eglise Saint-Martin de Chalandrey (XVIIIè siècle)

Patrimoine civil et commémoratif

  • Château des Biards (vestiges).
  • Château de La Mancellière (17e) : chapelle.
  • Château du Bois-Thirel (19e).
  • Logis de Montgothier (1728-1732), inscrit à l'Inventaire des monuments historiques (IMH).
  • Château d'Isigny du 14e, totalement refait au 17e puis à la fin du 19e, dans la famille Foisil depuis 1842
  • Manoir de Vezins.
  • Manoir de l'Aubinière aux Biards (16e - 18e)
  • Halte couverte au Petit Bois de Vezins.
  • Cimetière de Naftel : tombe d'un chevalier
  • La Mazure : base de loisirs de 3 ha.

Patrimoine religieux

  • Église Saint-Martin d'Isigny (19e), en pleine campagne, près du château, reconstruite en 1690 après les guerres de religion, ravagée en 1792 est remise en état en 1803.
  • Église Saint-Martin des Biards, avec son clocher tour à deux étages (16e), quatre clochetons et toit en bâtière, inscrit à l'Inventaire des monuments historiques (IMH).
  • Chapelle de Pain d'Avaine du 16e siècle : Notre-Dame de la Miséricorde et du Rosaire, bâtie en 1574, restaurée et rouverte au culte en 1985.
  • Église Saint-Martin de Chalandrey : les bancs du chœur à accoudoirs proviennent de l'abbaye de Savigny.
  • Église Saint-Pierre du Mesnil-Thébault : vitraux du 19e siècle inscrits aux monuments historiques.
  • Église Saint-Brice du Mesnil-Bœufs : maître-autel et autels latéraux du 18er siècle
  • Église Saint-Pierre de La Mancellière
  • Église Notre-Dame de Montigny
  • Église Saint-Jean du Buat
  • Croix en pierre polychrome (14e - 15e) à Naftel.
  • Oratoire de la Salette à Naftel

Sites naturels

  • Vallée de la Sélune
  • Lac de retenue du barrage de Vezins
  • Vue sur la baie du Mont-Saint-Michel de la table d'orientation du Tertre à Montigny
  • Le Boué à Montigny, point culminant de la commune
  • Site naturel des lacs du Sud-Manche (240 ha)
  • Le Petit Bois de Vezins : lieu de promenade longeant la Sélune
  • Le chêne porte-gui ou chêne druidique, vieux de 400 ans, situé à Isigny

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

Économie

Le Crémeux du Mont-Saint-Michel.

Transports

Lignes Manéo

Éducation

Culture

Sports

  • Aviron
  • Canoë-kayak
  • Course d'orientation
  • Football : ES Isigny-le-Buat
  • Handball : AS Isigny-le-Buat
  • Judo : Tatami de la Sélune
  • Pêche
  • Randonnée pédestre
  • Tennis
  • Tennis de table : Entente pongiste Isigny/Montigny
  • Tir à l'arc
  • Voile
  • VTT

Bibliographie

  • Jean Buisson et Gilles Buisson, « La croix de l'église de Naftel », Art de Basse-Normandie, n° 9, printemps 1958, p. 24-25
  • Chanoine Bindet, « Dix ans de vie religieuse dans un coin du Mortainais : le canton d'Isigny-le-Buat de 1789 à 1799 », Revue de l'Avranchin, n° 240 et 241, septembre et décembre 1964
  • Gaston Dorrière, « À l'origine de la commune-canton d'Isigny-le-Buat : la fusion des communes d'Isigny et du Buat », Revue de l'Avranchin, T. 79, 2002, p. 259-272.
  • Jean-Louis Cuche: Isigny Le Buat - Trente ans de ruralité volontaire, éditions de la Sélune, 2003
  • Michel Coupard, Isigny- le- Buat (canton d'), éd. Allan Sutton, 2005
  • Georges Dodeman, Pierre Lefeuvre et Michel Richard: Le canton d'Isigny-le-Buat au fil du temps, éd. Corlet, 2014

Notes et références

  1. Un ancien bocage délibérément ouvert par les remembrements au sud de Ducey (lire en ligne)
  2. Site Officiel
  3. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  4. Population avant le recensement de 1962.
  5. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. « Isigny-le-Buat : Des déchets à six pieds sous terre », La gazette de la Manche, 11 août 2015 (lire en ligne)

Lien externe