Paul Guinebault

De Wikimanche

Paul Guinebault.

Paul Guinebault, né à Louvigné-du-Désert (Ille-et-Vilaine) le 19 mai 1925 et mort le 20 octobre 2007 [1], est une personnalité politique de la Manche, notaire de profession.

Étudiant à la faculté de droit à Rennes, il est membre du bureau des étudiants et se montre aussi bon footballeur amateur [1].

Il s'engage à 19 ans avec les FFI participant aux combats de la poche de Lorient puis séjourne en Tchécoslovaquie avant de revenir terminer ses études [1].

Il arrive à Saint-Hilaire-du-Harcouët en 1956 où il reprend, rue de la République, l’étude de Maître Prunier. Il la dirige jusqu’en 1992 [1].

D'abord conseiller municipal, puis adjoint de Claude Cheval en 1959[1], il est maire de Saint-Hilaire-du-Harcouët de 1962 à 1983 [2]. La commune fraîchement reconstruite lui doit l'édification de l’hôtel de ville, la salle des fêtes, le cinéma Rex, le groupe scolaire primaire Lecroisey, l’école maternelle Beauséjour, la salle omnisports Lecroisey, la nouvelle gendarmerie, la station d’épuration des Pare-balles, mais aussi la construction de 388 logements HLM [1].

Il est élu conseiller général du canton de Saint-Hilaire-du-Harcouët en 1964 [2]. Il reste en poste jusqu'en 1982 [2].

Il est aussi président du Syndicat mixte pour l’aménagement du lac de retenue du barrage de Vezins [1].

Distinctions

  • Chevalier dans l’Ordre du Mérite en 1976
  • Croix du Combattant volontaire

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Georges Dodeman, histoire-saint-hilaire.org (lire en ligne), consulté le 8 décembre 2017.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.