Créances

De Wikimanche

Créances est une commune du département de la Manche.

  • Prononciation standard. — API : [kʁe'ã:s]; transcription francisée : cré-anse.
  • Prononciation dialectale. — API : [kʁiʲã:ʃ]; transcription francisée : cri-(y)anche.
Commune de Créances Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 12' 3.17" N, 1° 33' 44.58" W (OSM)
Arrondissement Coutances
Chargement de la carte...
Canton Créances (bureau centralisateur)
Ancien canton Lessay
Intercommunalité CC Côte Ouest Centre Manche
Gentilé Créançais(es) [forme standard]
Crianchais(es) [forme dialectale]
Population 2 169 hab. (2016)
Superficie 20,32 km²
Densité 107 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 35 m (maxi)
Code postal 50710
N° INSEE 50151
Maire Henri Lemoigne
Communes limitrophes de Créances
Mer de la Manche Le Havre de Lessay,
Saint-Germain-sur-Ay, Lessay
Lessay
Mer de la Manche Créances Lessay
Mer de la Manche Pirou Lessay,
La Feuillie

L'église Sainte-Trinité.
L'église Sainte-Trinité.


Toponymie

Attestations anciennes


  • Crienciæ 1056 [1].
  • Crientiis 1035/1066 [pancarte de 1120] [2].
  • Crientiæ 1144 [3].
  • Petr[us] de Crenciis [var. Crienciis] 1173 [4].
  • Dionis[us] de Crienciis 1176 [5].
  • ecclesia de Crienciis 1185/1188 [6].
  • Criences 1172/1189 [7].
  • Crienches ~1190 [3].
  • Criencie s.d. (f-12e s. / d-13e s.) [3].
  • Criences 1203 [8].
  • Criencie 1235 [9].
  • Criences ~1280 [3].
  • Crienches 1280 [3].
  • de Crienciis s.d. (f-13e s.) [3].
  • Crienciis 1288 [3].
  • ecclesia de Crienchiis 1332 [10].
  • parrochi[a] de Creenciis 1332 [copie 17e s.] [11].
  • Criences 1351/1352 [12].
  • Crienches 1377 [3].
  • Creances 1418 [13].
  • Criences 1420 [14].
  • Creances 1427 [15], 1634 [16], 1635 [17].
  • Criencis [sic: lire Criences] 1612/1636 [18].
  • Creances 1661 [19].
  • Créences 1677 [20].
  • Creances 1689 [21], 1692 [22], 1694 [23], 1695 [24], 1692/1699 [25], ~1700 [26], 18e s. [27].
  • Créences 1713 [28].
  • Creances 1716 [29], 1719 [30], 1730/1739 [31], 1749 [32], 1753 [33], 1757 [34], 1758 [35], 1759 [36], 1778 [37].
  • Créance 1781 [38], 1753/1785 [39].
  • Creance 1791 [40], 1792 [41].
  • Créances 1793 [42], 1801 [43].
  • la Créance 1804 [44].
  • Créances 1828 [45], 1829 [46].
  • Créance 1830 [47], 1837 [48].
  • Créances 1835/1845 [49], 1854 [50], 1878 [51], 1889 [52], 1903 [53], 1926 [54], 1962 [55], 1972 [56], 1978, 1993 [57], 2007 [58].

Étymologie

L'interprétation de ce ce nom a divisé les spécialistes. Son étymologie reste indécise.

  • Albert Dauzat [59], et à sa suite Marie-Thérèse Morlet [60], ont vu dans le nom de Créances une formation adjectivale gallo-romane °CRIENTIA (VILLA), « (le domaine rural) de Crientius », nom de personne gallo-romain.
  • Ernest Nègre [61] opte lui aussi pour une interprétation par un anthroponyme, mais propose °Credentius (nom formé de manière hypothétique sur le latin credens « crédule, croyant »), soit °CREDENTIAS (TERRAS), « (les terres) de °Credentius ». Si le caractère hypothétique de ce nom de personne affaiblit un peu l'explication, en revanche celle-ci tient compte de la forme plurielle du toponyme dès ses toutes premières attestations, ce que les deux précédents auteurs avaient négligé de faire (on attendait en effet, dans leur optique, °CRIENTIAS (TERRAS), « (les terres) de Crientius »).
  • Pour François de Beaurepaire en revanche, [3], ce nom doit représenter un toponyme gallo-romain ou médiéval précoce reposant sur un nom abstrait évoquant une qualité : en l'occurrence, le bas-latin credentia, tardivement attesté au sens de « confiance », ou son réflexe roman creance, creense « croyance, confiance » (forme normano-picarde creanche, crienche, etc.). Ce type de dénomination semblerait se retrouver, selon cet auteur, dans le nom de Coutances < latin constantia « constance, fermeté », ainsi que dans plusieurs autres noms de lieux français. Cette interprétation a été reprise telle quelle par René Lepelley [62]. Cependant, il subsiste la difficulté de la forme systématiquement plurielle du toponyme, dont aucun de ces deux auteurs ne fait état, et que rien ne semble justifier dans cette hypothèse : que signifie en effet une appellation telle que « les confiances » ?

À tout prendre, l'explication par la forme adjectivale d'un anthroponyme qualifiant un appellatif féminin pluriel élidé tel que TERRAS « les terres » rend mieux compte des formes anciennes. L'hypothèse credentia « confiance », pour séduisante qu'elle soit, ne permet pas de comprendre pourquoi ce nom se retrouve employé au pluriel.

Géographie

Elle s'inscrit dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Histoire

La ville de Créances fut chef-lieu de canton de 1790 à 1801.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[63]. En 2016, la commune comptait 2 169 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [64] et INSEE [65])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 940 1 910 1 989 2 414 2 343 2 350 2 327 2 308 2 280 2 233
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
2 195 2 150 2 105 2 021 2 018 2 101 2 080 1 966 1 974 1 831
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1 837 1 673 1 749 1 732 1 688 1 722 1 960 2 131 2 033 1 933
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
1 935 1 926 2 014 2 111 2 126 2 140 2 169 2 182 2 190 2 199
2013 2014 2015 2016 - - - - - -
2 207 2 206 2 201 2 169
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[66] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1793-1793 Jean-Baptiste Gaslonde
1794-1795 Simon Roch Larose
1795-1796 Pierre Gréhier
1796-1797 Julien Jacquet abbé
1797-1798 Pierre Lenoir
1798-1800 Julien Jacquet abbé
1800-1813 Jean Regnault dit Lesprès
1813-1816 Pierre Philippe
1816-1823 Georges Letouzé
1823-1835 Julien Moulin
1835-1839 Jean Lemoigne
1839-1843 Pierre Pottier
1843-1846 Gilles Legruel
1846-1865 François Lelaidier
1865-1881 Nicolas Larose
1881-1895 Louis Galuski
1895-1896 Jacques Jacquet
1896-1900 Aimable Desheulles
1900-1904 Jean-Baptiste Moulin dit Caporal
1904-1935 Auguste Larose
1935-1945 Henri Isabet
1945-1953 Ernest Lefebvre
1953-1955 Louis Anne
1955-1960 Julien Dauvin
1960-1971 Jean Fer
1971-1983 Lucien Legueltel
1983-actuel Henri Lemoigne UMP, DVD cadre, retraité
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à nos jours : 601 communes et lieux de vie de la Manche
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
La mairie (2012)

La mairie (2012)

Adresse : 107 rue des Écoles
50770 Créances

Tél. 02 33 46 30 18
Fax : 02 33 46 54 95
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public.fr (2 mars 2012)

Mardi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
Mercredi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
Jeudi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h 30
Vendredi 8 h 30 - 12 h 13 h 30 - 17 h
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Sainte-Trinité.
  • Patron (présentation) : l'abbé de Lessay.
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Flamme postale, 1985.
Lieux-dits
  • La Grande Vallée
  • Le Mesnil
  • Le Haut Chemin
  • Hameau Duneville
  • Hameau Fleuret
  • La Moignerie
  • Le Pas Moulin
  • Havoque

Personnalités liées à la commune

Naissances

Autre

Économie

Événement

La fête de la carotte se déroule toujours le deuxième samedi d'août. Lors de cette fête, le grand maître de la confrerie des "Mouegeous d'carottes" intronise des personnes vivant à Créances et ayant aidé à la culture maraichère. La fête attire des curieux de toute la région et de nombreux touristes s'y rendent depuis quelques années.

Transports

Lignes Manéo
  • Ligne 53 : Ligne estivale de la Côte des Isles au Coutançais (juillet-août)

Sports

Bibliographie

  • Yves Lemoigne, « Créances : essai de démo-sociographie rurale », mémoire de l'École normale d'instituteurs de la Manche, dactylographié, 1953, 132 p.
  • Henri Helhai, « La culture maraîchère à Créances », Norois, 1957
  • E. Duclos, « Une population originale : celle de Créances, canton de Lessay », Le Bouais-Jan, n° 8, février 1969, p. 12-14
  • E. Duclos, « Une population “originale”, celle de Créances », Folklore de France, n° 112, juillet-août 1970
  • Joseph Fromage, Créances et les Créançais pendant la Seconde Guerre mondiale, 1994
  • Joseph Fromage, Créances et les Créançais : Au fil des siècles et des ans, 1998
  • Joseph Fromage, Quand la guerre était chez nous : Créances, une commune normande dans la tourmente, 2014

Lien interne

Notes et références

  1. Charte de fondation de l'abbaye de Lessay, citée par Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 432.
  2. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 359, § 167.
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 3,5 3,6 3,7 et 3,8 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 107.
  4. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 193, § 75.
  5. Ibid., p. 391, § 253.
  6. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. II, 1920, p. 299, § DCLXXIX.
  7. Ibid., p. 317, § DCXC.
  8. Thomas Stapelton, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ, Société des antiquaires de Londres, Londres, t. II, 1844, p. 530.
  9. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 66a, § 412.
  10. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 291E.
  11. Ibid., p. 363C.
  12. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 364E.
  13. Rôles Normands et Français et autres pièces tirées des archives de Londres par Bréquigny en 1764, 1765 et 1766, Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie XXIII (3e série, 3e volume), 1re partie, Paris, 1858, p. 9b, § 79.
  14. Ibid., p. 147a, § 858.
  15. Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. I, 1879, p. 258, § LXXXVIII.
  16. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  17. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  18. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  19. N. Sanson et P. Mariette cartographes, R. Cordier graveur, Duche et Gouvernement de Normandie, Paris, 1661.
  20. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  21. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  22. Nicolas Sanson, Carte de la Manche faite par ordre du Roy pour le service des armees de mer. Reveue et corrigee par le Sr. Sanson a Paris chez Hubert Jaillot, Paris, 1692.
  23. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  24. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  25. Justus Danckerts (1635-1701), Canalis inter Angliae et Galliae tabula cum omnibus suis portibus, arenis et profundis, Amsterdam, 1692/1699.
  26. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  27. Carte de la Manche, 18e s. [BNF, collection d'Anville, cote 00761 B].
  28. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  29. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  30. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  31. Anonyme, A new correct chart of the Channel between England and France, éd. W. Mount & T. Page, Londres, 1730-1739 [BNF, département Cartes et plans, cote CPL GE DD-2987 (765 B); collection d'Anville, cote 00765 B].
  32. Nouvelle carte réduite de la Manche, Chez Mr Bellin, Paris, 1749 [BNF, collection d'Anville, cote 00762 B].
  33. Herman van Loon, D2.me [= Deuxième] carte particuliere des costes de Normandie contenant les costes du Cotentin depuis la Pointe de la Percée Jusqu'a Granville ou sont Comprises les Isles de Jersey, Grenezey, Cers, et Aurigny, avec les Isles de Brehat. Comme elles paroissent a basse Mer dans les grandes marées, Atlas Van Keulen, Amsterdam, 1753 [BNF]
  34. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9-15.
  35. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  36. Gallia christiana, t. XI, Imprimerie Royale, Paris, 1759, p. 534D.
  37. Jean de Beaurain, Carte de la Manche ou du canal qui sépare les côtes de France d'avec celles d'Angleterre / par le Ch[evalie]r de Beaurain, 1778 [BNF, collection d'Anville, cote 00766 B]
  38. Louis Stanislas d'Arcy de la Rochette, « A chart of the islands of Jersey and Guernsey, Sark, Herm and Alderney; with the adjacent coast of France », 1781, reproduit dans General atlas, publ. par William Faden, London, 1811.
  39. Carte de Cassini.
  40. Les Auteurs de l’Atlas National de France, Précis élémentaire et méthodique de la nouvelle géographie de la France, Bureau de l’Atlas National, Paris, 1791.
  41. Les Auteurs de l’Atlas National de France, Atlas National Portatif de la France, Bureau de l’Atlas National, Paris, 1792.
  42. Site Cassini.
  43. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  44. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 97c.
  45. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 432.
  46. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Coutances, p. 141.
  47. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 371a.
  48. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 571a.
  49. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  50. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  51. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 342.
  52. Carte de la Manche, in Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1889.
  53. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  54. Carte du département de la Manche, L’Illustration économique et financière, 28 août 1926.
  55. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  56. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  57. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  58. Carte IGN au 1 : 25 000.
  59. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Larousse, Paris, 1963 (rééd. Guénégaud, avec supplément de Marie-Thérèse Morlet), p. 226b.
  60. Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. III (les noms de personnes contenus dans les noms de lieux), 1985, p. 71b.
  61. Ernest Nègre, Toponymie Générale de la France, Droz, Genève, t. I, 1990, p. 632, § 10442.
  62. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, p. 104a.
  63. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  64. Population avant le recensement de 1962.
  65. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  66. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.