Catz

De Wikimanche

Catz est une ancienne commune du département de la Manche, intégrée au sein de la commune nouvelle de Carentan-les-Marais le 1e janvier 2019.

  • Prononciation. — API : [kɑ:] ; transcription francisée : .


Commune déléguée de Catz
(commune de Carentan-les-Marais)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 18' 39.59" N, 1° 10' 48.57" W (OSM)
Arrondissement Saint-Lô
Chargement de la carte...
Canton Carentan
Ancien canton Carentan
Intercommunalité Baie du Cotentin
Gentilé Catais(es)
Population 132 hab. (2016)
Superficie 2,78 km²
Densité 47 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 32 m (maxi)
Code postal 50500
N° INSEE 50107
Maire délégué Pierre Violette
Communes limitrophes de Catz
Saint-Hilaire-Petitville Brévands Les Veys
Saint-Hilaire-Petitville Catz Les Veys
Saint-Pellerin Saint-Pellerin Les Veys

L'église
L'église


Toponymie

Attestations anciennes

Étymologie

Site de Catz sur la carte de Cassini.

La plupart des spécialistes sont muets sur la question, ne citant même pas le nom de cette commune. Seuls deux d'entre eux ont risqué un commentaire : François de Beaurepaire, qui traite le sujet en deux mots : « origine obscure » [2], et René Lepelley, qui, tout en reconnaissant un « sens incertain », propose à tout hasard le gaulois cato- « combat » (comprendre catu-) suivi « d'un suffixe en -s » [30], ce qui n'est guère éclairant.

Or on connaît quelques anthroponymes gaulois de ce type : Catusso, Catusius, etc. [31], formés sur l'élément catu- « combat ». Le premier, Catusso, peut convenir s'il est bien accentué « à la gauloise », c'est-à-dire sur l'antépénultième, soit Cátusso. Ce nom aboutirait en ancien français à Caz, première graphie du toponyme. Celle-ci note en réalité Cats, le z transcrivant l'affriquée [t͡s] en ancien français [32]. Ceci dit, cette interprétation par un tel nom de personne, d'où le sens possible de « (domaine de) Catusso » pour le toponyme, reste entièrement hypothétique.

Géographie

Elle s'inscrit dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Histoire

De 1837 à 1841, Catz est réunie à la commune de Saint-Pellerin sous le nom de Saint-Pellerin-de-Catz, puis rétablie.

Catz est rattachée à la commune nouvelle de Carentan-les-Marais le 1er janvier 2019, à l'instar de Brucheville, Montmartin-en-Graignes, Saint-Hilaire-Petitville et Vierville.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[33]. En 2016, la commune comptait 132 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [34] et INSEE [35])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
132 139 208 251 202 221 187 190 179 178
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
162 171 156 170 171 157 169 148 121 127
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
112 107 130 124 120 139 145 102 104 105
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
112 97 109 118 120 121 121 121 130 133
2013 2014 2015 2016 - - - - - -
135 140 141 132
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[36] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... .
1800-1815 Jacques Le Rue
.......-....... .
.......-1837 Larue (1829)
1837-1841 ....... Fusion avec Saint-Pellerin
1842-1847 Folliot
1848-1867 Jean-François Leconte cultivateur
1867-1872 Eugène Émile Larue
1874-1878 Paul Irénée Poignavant
.......-....... .
1880-1891 Louis Félix Surcouf
1891-1892 Jules Barbé
1892-1900 Albert Belhache
1900-1906 Louis Surcouf
1907-1912 Paul Grandin
1912-1913 Marcel Sauvage
1913-1914 Léon Garreta exploitant agricole
1914-1919 Eugène Euphrasie faisant fonction
1919-1933 Pierre Ledentu
1933-1935 Albert Leprovost
1935-1944 François Huet
1944-1953 Pierre Tourainne
1953-1961 Gabriel Simon
1961-1977 Pierre Tourainne
1977-1995 Jean-Baptiste Duprey agriculteur
1995-actuel Pierre Violette agriculteur
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Mairie annexe

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2011).

La mairie (2011).

Adresse : 7 rue de l'Église
50500 Catz

Tél. 02 33 42 43 38
Fax : Pas de télécopieur
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (28 avril 2012)

Mardi - -
Mercredi - 15 h - 17 h
Jeudi - -
Vendredi - 16 h - 18 h
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Grégoire-le-Grand.
  • Patron (présentation) : l'abbé de Montebourg (14e s.).
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

L'église Saint-Grégoire-le-Grand.

Personnalités liées à la commune

Économie

Lien interne

Notes et références

  1. Jean Adigard des Gautries & Fernand Lechanteur, « Les noms de communes de Normandie », in Annales de Normandie XVI (juin 1966), § 600.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 93.
  3. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. II, 1920, § DLXX, p. 152, l. 19.
  4. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 330D.
  5. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 375D.
  6. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  7. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  8. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, Collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  9. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  10. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  11. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  12. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  13. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  14. Bernard Jaillot, Carte topographique du diocèse de Bayeux, Paris, 1736 [BNF, Collection d’Anville, cote 00260 B].
  15. G. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  16. Atlas de Trudaine pour la généralité de Caen (1745/1780), Archives Nationales, fonds CP, F/14/*8469.
  17. Carte de Cassini.
  18. Site Cassini.
  19. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  20. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 567c.
  21. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 414.
  22. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Saint-Lô, p. 154.
  23. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  24. Carte de la Manche, in Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1889.
  25. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  26. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  27. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  28. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  29. Carte IGN au 1 : 25 000.
  30. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, p. 87b.
  31. Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise, Errance, Paris, 2001, p. 94.
  32. Au 13e siècle, cette affriquée se réduit à [s] qui s'amuït en finale absolue, d'où la prononciation moderne [kɑ:].
  33. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  34. Population avant le recensement de 1962.
  35. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  36. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.