Graignes-Mesnil-Angot

De Wikimanche

Graignes-Mesnil-Angot est une commune du département de la Manche.

Commune de Graignes-Mesnil-Angot Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 14' 17.25" N, 1° 12' 4.83" W (OSM)
Arrondissement Saint-Lô
Chargement de la carte...
Canton Pont-Hébert
Ancien canton Saint-Jean-de-Daye
Intercommunalité CA Saint-Lo Agglo
Gentilé Graignais(es) - Angotais(es)
Population 793 hab. (2016)
Superficie 18,35 km²
Densité 43 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 37 m (maxi)
Code postal 50620
N° INSEE 50216
Maire Denis Small
Communes limitrophes de Graignes-Mesnil-Angot
Saint-André-de-Bohon Montmartin-en-Graignes Montmartin-en-Graignes
Saint-André-de-Bohon, Tribehou, Le Hommet-d'Arthenay Graignes-Mesnil-Angot Montmartin-en-Graignes, Le Mesnil-Véneron
Tribehou, Le Hommet-d'Arthenay Le Hommet-d'Arthenay, Le Dézert Le Mesnil-Véneron

L'église et la mairie
L'église et la mairie


Géographie

Elle s'inscrit dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Commune de Graignes-Mesnil-Angot 2007, 2013 [1].

Étymologie

Toponyme créé en 2007 par la fusion des noms de Graignes et du Mesnil-Angot (voir chacun de ces noms).

Histoire

La commune est créée le 28 février 2007 par la fusion des communes de Graignes et du Mesnil-Angot (arrêté du 14 février 2007).

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[2]. En 2016, la commune comptait 793 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [3] et INSEE [4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 120 1 033 1 206 1 199 1 187 1 217 1 232 1 208 1 163 1 146
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 132 1 151 1 158 1 172 1 126 1 067 1 081 1 050 1 004 996
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
920 818 849 795 776 712 782 783 677 602
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
588 534 617 713 783 797 786 789 793 800
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
809 806 795 784 793
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis INSEE à partir de 2004.


>Fusionne avec Le Mesnil-Angot en 2007 pour former Graignes-Mesnil-Angot. }}

Administration

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1848-2007 Maires de Graignes avant la fusion
1922-2007 Maires du Mesnil-Angot avant la fusion
2007-actuel Denis Small SE retraité, enseignement Commune créée en 2007
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h 30 - 12 h 30 -
Mairie du nouveau bourg (2011)

Mairie du nouveau bourg (2011)

Adresse : 1 place Alphonse Voydie
50620 Graignes-Mesnil-Angot

Tél./Fax : 02 33 56 80 64
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (28 juillet 2012)

Mardi - -
Mercredi - 15 h 30 - 18 h 30
Jeudi - -
Vendredi 9 h 30 - 12 h 30 -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Hippodrome (Vidéo En piste à Graignes, TV Manche, 2013)
  • Église Saint-Michel (20e), inscrite aux monuments historiques (IMH).
  • Mémorial civil et américain de la Libération (dans l'ancienne église de Graignes) à la mémoire des civils et des soldats américains morts dans les combats de Graignes, du 6 au 12 juin 1944. L'inauguration a eu lieu le 12 juin 1949 en présence de l'ambassadeur des États-Unis. Sous le Mémorial reposent les corps de deux écclésiastiques fusillés par les Allemands le 12 juin 1944 : l'abbé Le Blastier et le révérend père Louis de Gonzague[6].
  • Stèle 507th Parachute Infantry Regiment à la mémoire des soldats du 507th Parachute Infantry Regiment, de la 82nd US Airborne Division, qui ont combattu dans ce secteur du 6 au 11 juin 1944[6].
  • Plaque cloche de la Liberté rappelant que cette cloche a été installée en l'honneur des soldats américains et des civils qui sont morts pour la libération[6].
  • Champ de courses sur le site de l'ancien château de Graignes, détruit en 1944.
  • Haut-Verney et Bas-Verney à Graignes : hameaux construits en masse (en terre rouge).
  • Manoir de Dais au Mesnil-Angot (16e / 19e).
  • Rives de la Taute.
  • Marais de Carentan.
  • Site du vieux bourg.

Personnalités liées à la commune

Économie

  • Transports HMM (transport routier)
  • Transports STILH (transport routier)

Transports

Enseignement

Sports

  • Courses hippiques sur l'hippodrome du Vieux Château

Notes et références

  1. Carte IGN au 1 : 25 000.
  2. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Population avant le recensement de 1962.
  4. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. 6,0 6,1 et 6,2 Monument commémoratif Graignes-Mesnil-Angot