Normandy Tank Museum

De Wikimanche

Le Normandy Tank Museum est un ancien musée de la Manche, situé à Catz.

Il est consacré à la Seconde Guerre mondiale, et plus spécialement au matériel militaire américain utilisé durant cette période.

Ouvert en 2013, il ferme en 2016.

Il est remplacé en 2017 par le Normandy Victory Museum, consacré à la Guerre des haies [1].

Présentation

Ouvert au public le 1er juin 2013 à partir des collections privées de Patrick Nerrand, ancien pilote d'Air France, le musée est inauguré le 19 juin suivant par le vétéran Pascal Guarino, ancien chauffeur du général Leclerc, en présence de Patrick Nerrand, président-fondateur, et Patrick Bunel, directeur [2].

Un hangar de 3 100 m² abrite une quarantaine de véhicules américains et allemands, tous en état de marche [3]. On y trouve aussi bien un char M4 Sherman que des motos Harley Davidson, ainsi qu'un avion de reconnaissance Piper [3].

Des tours de chars et des vols au-dessus des plages sont organisés [4].

En juin 2016, Patrick Nerrand annonce la prochaine fermeture du musée et la vente aux enchères de tous les matériels (chars, véhicules, avions, etc.) [5]. Il motive sa décision par des raisons économiques, des problèmes de voisinage et des complications administratives : « On est de trop, on s'en va.» [5]. La vente a lieu le 18 septembre suivant, attirant un millier de personnes [6]. Assurée par Artcurial, la séance rapporte 3,7 millions d'euros pour 130 lots, dont 280 000 € pour un char Sherman M4 de 500 cv, adjugé à un Américain, et 230 000 € pour un side-car [6].

L'aérodrome américain

Les Américains aménagent une piste en herbe en trois jours en juin 1944 pour y faire décoller des chasseurs-bombardiers (A10 Airfield)[7]. Le champ est rendu aux agriculteurs en novembre 1944 [7].

Le 22 avril 2014, la piste d'aviation est remise en service sur 400 mètres [8]. Un avion Boeing PT 17 Sterman en décolle [8]. Elle est rallongée de 200 mètres en empiétant sur le terrain de l'agriculteur voisin, avant les festivités du 70e anniversaire du Débarquement [7].

Le 20 avril 2015, le musée annonce que les manifestations aériennes prévues pour le 71e anniversaire du Débarquement sont mises en péril, l'agriculteur reprenant ses droits sur les terres empruntées [7].

Fréquentation

Le musée accueille 50 000 visiteurs en 2014, année du 70e anniversaire du Débarquement [7].

Administration

Adresse : La Fourchette
Avenue du Cotentin
50500 Catz

Notes et références

  1. « Le Normandy Victory Muséeum va voir le jour », La Presse de la Manche, 9 novembre 2016.
  2. « Le Normandy Tank Museum est inauguré », Ouest-France, 20 juin 2013.
  3. 3,0 et 3,1 Camille Larher, « Normandy Tank Museum : le cimetière des blindés », Ouest-France, 31 août 2013.
  4. Plaquette d'information, 2015.
  5. 5,0 et 5,1 Céline Guitton, « Le Tank Museum fermera en septembre », Ouest-France, 25-26 juin 2016 (lire en ligne).
  6. 6,0 et 6,1 Anouk Bouteloup, « À Catz, ils ont enchéri pour 3,7 millions d'€ », Ouest-France, 19 septembre 2016.
  7. 7,0 7,1 7,2 7,3 et 7,4 ouest-france.fr, 20 avril 2015 (lire en ligne).
  8. 8,0 et 8,1 Anne-Louise Sevaux, « 70 ans après, Catz retrouve sa piste d'aviation », Ouest-France, 23 avril 2014.

Lien externe