Portail:Histoire-Géographie

De Wikimanche

Accueil Accueil Patrimoine Patrimoine Économie et entreprises Économie Faune et Flore Faune-Flore Histoire-Géographie Histoire-Géo Politique et administration Administration Sport Sport Tourisme Tourisme Vie quotidienne et loisirs Loisirs
Découvrez l'histoire et la géographie du département de la Manche depuis la préhistoire jusqu'à nos jours.
Le débarquement du 6 juin 1944
Histoire
Cherbourg vue de la montagne du Roule
Géographie


Tableau de Petrus Johannes Schotel (1808-1865).
La bataille de la Hougue

Cette bataille voit s'opposer du 29 mai au 3 juin 1692, la marine royale française aux marines hollandaise et anglaise, sur fond de guerre de succession au trône d'Angleterre.

Le vice-amiral de Tourville prend la tête d'une flotte de 44 vaisseaux, de quelques 30 000 hommes et de 3 140 canons pour embarquer à la Hougue des troupes françaises destinées au débarquement en Angleterre pour soutenir Jacques II d'Angleterre.

Le 29 mai, à l’aube, les deux flottes adverses se rencontrent au large de Barfleur. 44 vaisseaux côté français et environ 90 côté anglo-hollandais. L’embrasement des deux flottes débute à 10 heures du matin et la bataille dure douze heures ! À la fin du combat, le vice-amiral décide de se replier sur Saint-Malo afin d’y rencontrer la flotte de l’amiral d’Estrées. Mais le navire-amiral, le Soleil-Royal, trop éprouvé, est abandonné au passage de Cherbourg et Tourville fit hisser sa marque sur l’Ambitieux.

Dans la nuit du 30 au 31 mai, 22 vaisseaux, sur les 35 réunis par Tourville, passent le raz Blanchard et se réfugient à Saint-Malo. Cependant le reste de l’escadre commence à dériver, par la force du courant, à l’opposé de la direction souhaitée, et est contrainte de se replier pour s'abriter à la Hougue. L’Admirable et le Triomphant s’échouent sur les plages de Cherbourg et sont incendiés le 1er juin par les brûlots anglais.

Les douze autres vaisseaux mouillant près de la Hougue sont brulés les 2 et 3 juin par la flotte ennemie.

Face à cette importante défaite, le pouvoir royal décide de fortifier les côtes du Cotentin, à travers l’île de Tatihou puis le port de Cherbourg. Malgré son échec, Tourville est nommé maréchal de France.

Lire l'article