Portail:Politique et administration

De Wikimanche

Accueil  •  Arts  •  Culture et traditions  •  Économie et entreprises  •  Faune et Flore  •  Histoire-Géographie  •  Politique et administration  •  Sport  •  Tourisme  •  Vie quotidienne et loisirs
Hôtel du département de la Manche (3).jpg

Territoire à dominante rurale, organisé autour d'une dizaine de petits pôles urbains, le département de la Manche a politiquement une tradition conservatrice, à l'exception de Cherbourg-en-Cotentin, seule agglomération importante du département, plus ouvrière et plus à gauche, mais géographiquement excentrée.

Conservateur sans être réactionnaire, le conseil général est dominé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par les indépendants, tandis que la population se montre fortement gaulliste, privilégiant localement la situation de notable à l'étiquette lors de ses choix électoraux.

Les élus sans étiquette sont majoritaires, du fait de la faible politisation des élections municipales dans les communes rurales. Le paysage politique est marqué par une grande fidélité aux élus.

Depuis les années 1990, le département semble de plus en plus voter en se conformant aux vagues électorales nationales et voit durablement se renforcer les forces de gauche.

Les ministres manchois

Depuis la première République, une vingtaine de Manchois ont été membres d'un gouvernement français (ministres, secrétaires d'État, sous-secrétaires d'État). Wikimanche les a recensés. Il s'agit d'hommes politiques nés dans la Manche ou ayant exercé un mandat électif dans ce département. Parmi eux : Georges Pléville Le Pelley, Alexis de Tocqueville, Paul Armand Challemel-Lacour, Lucien Dior, Camille Blaisot, Olivier Stirn, Philippe Bas, Bernard Cazeneuve.

Lire l'article
Caricature d'André Gill représentant Charles Darwin et Émile Littré perçant la crédulité, les superstitions, les erreurs et l'ignorance.


Liste des portails