Portail:Politique et administration

De Wikimanche

Accueil Arts Culture et traditions Économie et entreprises Faune et Flore Histoire-Géographie Politique et administration Sport Tourisme Vie quotidienne et loisirs
Hôtel du département de la Manche (3).jpg

Territoire à dominante rurale, organisé autour d'une dizaine de petits pôles urbains, le département de la Manche a politiquement une tradition conservatrice, à l'exception de Cherbourg-en-Cotentin, seule agglomération importante du département, plus ouvrière et plus à gauche, mais géographiquement excentrée.

Conservateur sans être réactionnaire, le conseil général est dominé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par les indépendants, tandis que la population se montre fortement gaulliste, privilégiant localement la situation de notable à l'étiquette lors de ses choix électoraux.

Les élus sans étiquette sont majoritaires, du fait de la faible politisation des élections municipales dans les communes rurales. Le paysage politique est marqué par une grande fidélité aux élus.

Depuis les années 1990, le département semble de plus en plus voter en se conformant aux vagues électorales nationales et voit durablement se renforcer les forces de gauche.

Charles X.jpg
Embarquement de Charles X à Cherbourg

Fin juillet 1830, après les barricades parisiennes des « Trois glorieuses », Charles X abandonne le trône de France pour un exil britannique.

Il doit prendre le bateau à Cherbourg, et traverse la France puis la Manche pour atteindre la pointe du Cotentin : Saint-Lô le 12 août, Carentan le 13, Valognes le 14. Les rumeurs disent que le roi souhaite faire de Cherbourg une forteresse monarchiste face à la nouvelle République.

L'escorte royale entre à Cherbourg le 16 août vers deux heures de l'après-midi et traverse la ville jusqu'au port militaire. Charles X et sa famille embarquent à bord du Great Britain pour Portsmouth.

Lire l’article...