Gatteville-le-Phare

De Wikimanche

Gatteville-le-Phare est une commune du département de la Manche.

Blason fr Gatteville-le-Phare (Manche).svg Blason de la commune de Gatteville-le-Phare Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 41' 13.05" N, 1° 16' 57.96" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton Val-de-Saire
Ancien canton Saint-Pierre-Église
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Gattevillais(es)
Population 489 hab. (2015)
Superficie 9,70 km²
Densité 50 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 36 m (maxi)
Code postal 50330
N° INSEE 50196
Maire Christine Léonard
Communes limitrophes de Gatteville-le-Phare
Vicq-sur-Mer (commune déléguée de Gouberville) Mer de la Manche Mer de la Manche
Vicq-sur-Mer (communes déléguées de Gouberville et Tocqueville) Gatteville-le-Phare Mer de la Manche
Vicq-sur-Mer (commune déléguée de Tocqueville) Sainte-Geneviève, Montfarville Barfleur

Le phare à la tombée de la nuit.
Le phare à la tombée de la nuit.


Toponymie

Attestations anciennes

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est selon toute probabilité l'anthroponyme d'origine germanique continentale (francique) Gatto [1], [54], [55], d'où le sens global de « domaine rural de Gatto ». Plus précisément, comme le fait remarquer Ernest Nègre [54], le toponyme a sans doute été créé à partir d'une forme adjectivale de Gatto accordée au féminin avec villa, c'est-à-dire °Gatta « de Gatto ». Marie-Thérèse Morlet [56] a préféré y voir un anthroponyme féminin Gatta, ce qui ne semble pas nécessaire. En outre, un tel nom aurait probablement généré °Gattainville plutôt que Gatteville.

Gatto, également attesté sous les formes Gato, Gatdo [57], est l'hypocoristique des noms germaniques dont le premier élément est gat-, forme mutée de gad(i)-. Ce dernier est sans doute à identifier au radical germanique gad- « ensemble » (cf. ancien saxon gada « associé »; ancien haut-allemand gatōn « réunir »; anglais to gather « assembler », together « ensemble »), qui repose sur l'indo-européen °gʰedʰ- « unir, assembler; s'accorder ».

☞ Albert Dauzat avait en son temps proposé pour ce toponyme le nom d'origine germanique Wato, forme mutée de Wado [58], hypothèse aujourd'hui abandonnée en raison des formes anciennes : elles sont en effet toutes en Ga-; on ne relève jamais les graphies Gua- ou Wa- qu'aurait générées un étymon en Wa-.

Le déterminant -le-Phare fut officiellement ajouté en 1947, par référence à celui qui signale la pointe de Barfleur.

Géographie

C'est la commune la plus au nord-est du département, et donc la plus près de l'Angleterre.

Histoire

Démographie

Sous l'Ancien régime

Sous l'Ancien régime, le dénombrement des populations se fait généralement par feux, c'est-à-dire par foyers. Le nombre de personnes habitant sous un même toit variant beaucoup suivant celui d'ascendants et d'enfants, ces données sont donc relatives, mais donnent néanmoins une idée de l'évolution démographique.

Depuis la Révolution

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[59]. En 2015, la commune comptait 489 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [60] et INSEE [61])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 311 1 072 1 278 1 172 1 308 1 298 1 255 1 193 1 169 1 093
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 043 1 038 975 935 930 875 894 911 1 026 1 065
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
900 849 826 797 791 686 602 612 591 535
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
532 556 561 516 519 519 508 497 486 480
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
483 486 489
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[62] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1792-1793 Jean-François Lecouturier de Saint James
1793-1795 Pesnel officier public
.......-....... Étienne Touzard 1796
1797-1799 Charles Godheult
1799-1800 Bon Pierre Touzard
1800-1801 Étienne Timothée Touzard
1801-1803 Jean Pesnelle
1803-1806 Charles Godheult
1806-1808 Louis Desveaux de la Porte
1808-1810 Étienne Timothée Touzard
1810-1813 Jean Pesnelle
1813-1822 Charles Jacques-François Godheult
1822-1835 André François Lefèbure
1835-1848 Louis François Houët cultivateur décédé en exercice le 21 juillet 1848
1848-1873 Nicolas Allain médecin conseiller d'arrondissement avant 1870-1873, décédé en exercice le 1er juillet 1873
1873-1876 François Dorey cultivateur
1876-1900 Gustave Touzard conseiller d'arrondissement en 1897
1900-1908 Auguste Le Neveu
1908-1919 Eugène Lajoye
1919-1925 Auguste Le Neveu
1925-1936 Jean Féron
1936-1945 Jean Robine
1945-1956 Léopold Lebaron
1956-1977 Auguste Feron
1977-1983 Maurice Daireaux
1983-1987 Vincent Lebaron
1987-1995 Roger Geoffroy
1995-actuel Christine Léonard SE hôtelière de plein air
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie.

La mairie.

Adresse : 1 Place Notre Dame
50760 Gatteville-le-Phare

Tél./Fax : 02 33 54 03 61

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (22 juillet 2012)

Mardi 9 h - 12 h 13 h 30 - 16 h 30
Mercredi - -
Jeudi 9 h - 12 h 13 h 30 - 16 h 30
Vendredi 9 h - 12 h -
Samedi 9 h 30 - 12 h -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Le bourg.
Village de Gatteville-le-Phare. Vue du phare de Gatteville.
L'église Saint-Pierre

Photos

Personnalités liées à la commune

  • Jean de Gatteville (11e siècle), participe à la conquête de Jérusalem, avec Godefroy de Bouillon.
  • Geoffroy de Gatteville (12e siècle), participe à la troisième croisade, avec Philippe-Auguste.
  • Famille de Hennot, seigneurs de Denneville.

Naissances

Économie

  • Port de pêche.
  • Satmar (Société atlantique de mariculture) : implantée en 1971.
  • Siléban (Société d'investissement dans les cultures légumières et horticoles de Basse-Normandie).

Transports

Lignes Manéo
  • Ligne 51 : Ligne estivale du Val de Saire (juillet-août)

Culture

  • Diva, film de Jean-Jacques Beineix, tourné en partie dans la commune en 1980.

Sports

Bibliographie

Livres
  • E. Hélaine, Barfleur et le phare de Gatteville
Articles
  • Philippe Devillard, « Le livre de raison de la famille Fontaine à Gatteville, de 1659 à nos jours », Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, t. LIV, 1957-1958, p. 327-334
  • Frédéric Scuvée, B. Leblond, « Le cimetière mérovingien de Gatteville-le-Phare », Littus, n° 9, octobre 1974

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 120.
  2. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 128, § 30.
  3. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. II, 1920, p. 154, § DLXX.
  4. Ibid., p. 417, § DCCLXIV.
  5. , Julie Fontanel, op. cit., p. 129, § 31.
  6. Ibid., p. 131, § 33.
  7. Ibid., p. 122, § 26.
  8. Ibid., p. 123, § 26.
  9. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 164b, § 737.
  10. Julie Fontanel, op. cit., p. 126, § 28.
  11. Ibid.
  12. Léopold Delisle, op. cit., p. 253b, § 989.
  13. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 310E.
  14. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 379B.
  15. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. I), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXI, Caen, 1892, p. 17.
  16. Ibid., p. 11.
  17. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895, p. 829.
  18. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  19. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BnF, ms. fr. 4620].
  20. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BnF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  21. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BnF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  22. Nicolas Sanson, Carte de la Manche faite par ordre du Roy pour le service des armees de mer. Reveue et corrigee par le Sr. Sanson a Paris chez Hubert Jaillot, Paris, 1692.
  23. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BnF, IFN-7710251].
  24. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  25. Carte de la Manche, 18e s. [BNF, collection d'Anville, cote 00761 B].
  26. 26,0 et 26,1 Dénombrement des généralités de 1713 [BnF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  27. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  28. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  29. 29,0 et 29,1 Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 57a.
  30. Nouvelle carte réduite de la Manche, Chez Mr Bellin, Paris, 1749 [BnF, collection d'Anville, cote 00762 B].
  31. Herman van Loon, D2.me [= Deuxième] carte particuliere des costes de Normandie contenant les costes du Cotentin depuis la Pointe de la Percée Jusqu'a Granville ou sont Comprises les Isles de Jersey, Grenezey, Cers, et Aurigny, avec les Isles de Brehat. Comme elles paroissent a basse Mer dans les grandes marées, Atlas Van Keulen, Amsterdam, 1753 [BnF]
  32. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9-15.
  33. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  34. Jean de Beaurain, Carte de la Manche ou du canal qui sépare les côtes de France d'avec celles d'Angleterre / par le Ch[evalie]r de Beaurain, 1778 [BNF, collection d'Anville, cote 00766 B]
  35. Carte de Cassini.
  36. Site Cassini.
  37. 37,0 et 37,1 Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  38. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 527a.
  39. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 461.
  40. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Cherbourg, p. 133.
  41. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 530b.
  42. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 757a.
  43. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  44. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  45. 45,0 et 45,1 Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 315.
  46. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 59b.
  47. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  48. Carte du département de la Manche, L’Illustration économique et financière, 28 août 1926.
  49. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  50. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  51. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  52. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  53. Carte IGN au 1 : 25 000.
  54. 54,0 et 54,1 Ernest Nègre, Toponymie Générale de la France, Droz, Genève, t. II, 1991, p. 954, § 17133.
  55. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, 132b.
  56. Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. III (les noms de personnes contenus dans les noms de lieux), 1985, p. 315a.
  57. Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. I (les noms issus du germanique continental et les créations gallo-germaniques), 1968, p. 97a.
  58. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Larousse, Paris, 1963, p. 312a.
  59. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  60. Population avant le recensement de 1962.
  61. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  62. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  63. La Presse de la Manche, 6 avril 2012.