Jules Audren

De Wikimanche

Jules Henri Arsène Audren, né à Gatteville-le-Phare le 19 août 1918 [1] et mort à Brest (Finistère) le 16 août 1988 [2], est un déporté de la Manche.

Le 20 juillet 1944, Jules Audren, détenu à la prison de Pontaniou à Brest pour fait de résistance, quitte la ville à bord d'un train à destination de La Rochelle (Charente-Maritime). Ils sont dix détenus réunis dans des wagons attachés à d’autres chargés de munitions et de matériel militaire. Un long périple et six d’entre eux réussissent à s’évader à Saint-Benoît (Vienne) dont Jules Audren.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1988.
  2. « Acte de décès n° 1232 N - État-civil de Brest - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1988.

Source

Article connexe