Pointe de Barfleur

De Wikimanche

Chargement de la carte...

La pointe de Barfleur est un cap de la Manche, situé à l'extrême nord-est de la presqu'île du Cotentin, sur les communes de Gatteville-le-Phare et Gouberville, et qui tire son nom de la commune voisine de Barfleur.

Cette côte basse alterne les pointes de granite et les anses sableuses ; un cordon sableux empêche l'écoulement d'un ruisseau, donnant naissance à l'étang de Gattemare[1].

Un courant marin, le raz de Barfleur, passe au large. Il provoque plusieurs naufrages, dont le plus célèbre est celui de La Blanche Nef en 1120 et le plus meurtrier celui de La Luna en 1860. Une station de sauvetage est construite en 1865 à Barfleur pour secourir les naufragés.

Le phare de Gatteville y est construit entre 1829 et 1835, remplaçant un phare de 1774 devenu sémaphore en 1861.

L'oratoire Notre-Dame-du-Grand-Retour y est installé dans les années 1950.

La pointe de Barfleur est classée par un décret du 26 août 2003[1]. Le site retenu couvre 700 hectares.

Sports

Le toponyme est repris pour désigner une épreuve d'athlétisme créée en 2017 : le marathon de la Pointe de Barfleur.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Dreal de Basse-Normandie, « Site classé n° 50074 », Caen, septembre 2013 (lire en ligne)