Chemin de grande randonnée numéro 223

De Wikimanche

Tracé du GR 223 dans la Manche.

Le Chemin de grande randonnée numéro 223 (GR223) ou sentier des douaniers est un sentier côtier du littoral de la Manche, long de 446 km.

Histoire

Un chemin est créé par l'administration des Douanes en 1791 pour surveiller la côte contre la contrebande, les naufrages, les attaques ennemis, et les embarquements clandestins.

Cabane de gabelous.

D'une importance capitale durant le blocus continental (1806-1814), la fin de la fraude et l'évolution des techniques de surveillance et de transports entraînent progressivement l'abandon de ce chemin.

Un droit de passage pour les piétons sur le rivage est instauré par la loi n°76-1235 du 31 décembre 1976 : « Les propriétés privées riveraines du domaine public maritime sont grevées sur une bande de trois mètres de largeur d’une servitude destinée à assurer exclusivement le passage des piétons ». Le tracé peut être redessiné en fonction des chemins existants et des sites. La loi littoral institue ensuite la continuité du chemin.

En 2021, le conseil départemental investit 450 000 € pour son entretien et sa mise en sécurité[1]

Le parcours décrit ci-dessous tourne dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. Il est repérable sur le carte topographique de l'IGN sur Géoportail.

Près des plages du Débarquement

Le GR 223 s'approche des plages du Débarquement de 1944 sur cinq étapes.

Canal du Haut-Dick.
Église de Sainte-Mère-Église.
World ar II museum.px

Dans le Val-de-Saire

Le GR 223 explore les contours maritimes du Val de Saire en trois étapes, en côtoyant de nombreux sites intéressants.

Port du cap Lévi.

Dans la Hague

Le sentier des douaniers longeant la côte de la Hague d'Urville-Nacqueville à Biville est considéré comme un des plus beaux chemins de randonnée de France. Il est long de 43 kilomètres et il faut compter 12 h 30 de marche pour le parcourir. Il est divisé en dix étapes et offre des parcours de 15 minutes à deux heures de marche. Le sentier est accessible en voiture à chaque étape[2].

Les étapes sont[2] :

Sur la côte des Havres

Cabines de Gouville.

Le GR 223 serpente sur la côte des Havres

Variante

Au nord du havre de Geffosses, une variante par le GR 223 B mène à Muneville-le-Bingard, Ancteville, Monthuchon, aqueduc de Coutances, Bricqueville-la-Blouette et pont de la Roque.

Dans la baie du Mont-Saint-Michel

Le GR 223 longe la baie du Mont-Saint-Michel du Mont-Saint-Michel à Granville pendant 68 km.

Le sens Granville vers le Mont est préférable pour profiter de la vue vers le Mont; les étapes sont [3] :

Vallée du Lude.
Mascaret au Grouin du sud.
Pont-passerelle au Mont-Saint-Michel.

Bibliographie

  • Robert Feuardent, « De Landemer à Vauville. Le sentier des douaniers est devenu le sentier des falaises de la Hague », Le Mois à Caen et en Basse-Normandie, n° 80, décembre 1969, p. 13-15
  • Philippe Bertin, Sentier des douaniers de la Manche, Rennes, éd. Ouest-France, 1995, 63 p., rééd. 2000, 124 p.
  • Emmanuelle Lemesle, Les Sentiers du littoral en Cotentin, Tourlaville, éd. du Cotentin, 2011, 108 p.
  • Michel Blot, « La Hague et son sentier des douaniers, au plus près de la nature... », Patrimoine Normand, n° 80, janvier-février-mars 2012, pp. 58-63
  • Tour du Cotentin (TopoGuide GR 223), Paris, éd. Ffrandonnée, 2014

Notes et références

  1. « Sentier littoral : une expérience unique », Manchemag, n° 73, août 2021.
  2. 2,0 et 2,1 La Manche Libre, supplément été 2005.
  3. rando50.fr, site internet, consulté le 26 mai 2016 (lire en ligne).

Lien interne

Liens externes