Élections municipales de 1983 dans la Manche

De Wikimanche

Élections municipales de 1983 dans la Manche

Le premier tour a lieu le 6 mars 1983 et le second tour le 13 mars.

Les socialistes perdent deux des trois villes enlevées à la droite en 1977 : Saint-Lô et Granville.

Contexte national

Premières élections depuis le vote des lois de décentralisation (1982). Défaite de l’Union de la gauche au pouvoir depuis deux ans. Les électeurs sanctionnent la majorité présidentielle comme ils l’avaient fait en 1977 au détriment de la droite. Nette victoire du RPR et de l’UDF. Première percée du Front national.

Résultats

Avranches

Premier tour. - Inscrits : 6 503. Exprimés : 4 454. Participation : 73,28 %. Abstention : 26,72 % [1].

Tête de liste Partis Premier tour Sièges
# % #
Le Prieur Union de l'opposition 2 930 65,78 %
24
  Roquet PS 1 524 34,21 %
5

Cherbourg

Premier tour. - Inscrits : 17 963. Votants : 12 161. Exprimés : 11 989. Participation : 67,71 %. Abstention : 32,29 % [1].
Second tour. - Inscrits 17 963. Exprimés : 12 973 [2].

Tête de liste Partis Premier tour Second tour Sièges
# % # % #
Jean Vaur UDF-PR 5 588 46,60 % 6 080 46,86 %
8
  Jean-Pierre Godefroy Union de la gauche 5 197 43,34 % 6 123 47,19 %
26
  Mme Dominique Gavory Les Verts 1 204 10,04 % 770 5,93 %
1

Cherbourg reste à la gauche, mais de justesse. Au second tour, le maire sortant Jean-Pierre Godefroy (PS) devance Jean Vaur (UDF-PR) de seulement... 43 voix.

Le maintien de la liste écologiste, il est vrai, lui a singulièrement compliqué la tâche. Ce maintien, qui fait des écologistes les « alliés objectifs de l'opposition locale » [3], est sévèrement condamné par le PS, ainsi que par la CFDT qui juge cette attitude « irresponsable » [3]. Réplique de Dominique Gavory, chef de file de la liste Cherbourg-Écologie : « Nous qui avons tant reproché aux partis de gauche de s'être reniés, nous ne pouvions pas trahir notre serment de refuser toute récupération. » [4].

Finalement, une bonne mobilisation des abstentionnistes et l'effondrement de l'électorat écologiste, passé de 10,04 % à 5,93 %, offrent à Jean-Pierre Godefroy « une victoire rose pâle » [5], et un troisième mandat comme maire de Cherbourg.

Coutances

Premier tour. - Inscrits 6 232. Votants : 4 706. Exprimés : 4 523. Participation : 75,52 %. Abstention : 24,48 % [1].

Tête de liste Partis Premier tour Sièges
# % #
  Georges Leclerc UDF 2 303 50,91 %
22
  Roger Lavieille Union de la gauche 1 573 34,77 %
5
  Francis Laplanche Divers droite 647 14,30 %
2

Équeurdreville-Hainneville

Premier tour. - Inscrits : 9 661. Exprimés : 7 178. Participation : 75,65 %. Abstention : 24,15 % [1].
Second tour. - Inscrits : 9 662. Exprimés : 7 284. Participation : 76,27 %. Abstention : 23,73 % [2].

Tête de liste Partis Premier tour Second tour Sièges
# % # % #
  Jean Lerouvreur PS-PCF 3 496 48,70 % 3 716 51,01 %
26
Jean Tissot Union de l'opposition 2 401 33,44 % 2 389 32,79 %
5
  Daniel Bosquet Les Verts 1 281 17,84 % 1 179 16,18 %
2

Granville

Premier tour. - Inscrits : 9 718. Exprimés : 6 857. Participation : 72,91 %. Abstention : 27,09 % [1].

Tête de liste Partis Premier tour Sièges
# % #
Henri Baudouin UDF-PR 3 807 55,51 %
26
  Rémy Derubay PS 2 566 37,42 %
6
  Victoire Divers gauche 484 7,05 %
1

Octeville

Premier tour. - Inscrits : 10 130. Exprimés : 6 276. Participation : 63,39 %. Abstention : 36,61 % [1].
Second tour. - Inscrits : 10 130. Exprimés : 6 646. Participation 66,39 %. Abstention : 33, 61 % [2].

Tête de liste Partis Premier tour Second tour Sièges
# % # % #
  Gabriel Soria Union de la gauche 2 918 46,49 % 3 241 48,76 %
25
Gauthier UDF-PR 2 445 38,95 % 2 575 38,74
6
  Jean-Claude Megalhaes Les Verts 913 14,54 % 830 12,48 %
2

Saint-Lô

Premier tour. - Inscrits : 14 336. Votants : 11 197. Exprimés : 10 875. Participation : 78,11 %. Abstention : 21,89 % [1].

Tête de liste Partis Premier tour Sièges
# % #
Jean Patounas UDF-PR 5 599 51,48 %
27
  Bernard Dupuis PS-PCF 5 276 48,51 %
8

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 Le Monde, 8 mars 1983.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Le Monde, 15 mars 1983.
  3. 3,0 et 3,1 Daniel Séguin, « Le maintien des écologistes favorisent l'opposition », Le Figaro, 11 mars 1983.
  4. Roger Cans, « À Cherbourg, le front du refus », Le Monde, 11 mars 1983.
  5. Ouest-France, 15 mars 1983.

Articles connexes