Musée d'art et d'histoire d'Avranches

De Wikimanche

Musée d'art et d'histoire d'Avranches

Le musée municipal, ou musée d'art et d'histoire d'Avranches depuis 2006, est situé place Jean-de-Saint-Avit à Avranches.

Son statut est celui d'ancien « musée municipal contrôlé », bénéficiant aujourd'hui du label « Musée de France ».

Description

Au cœur de la vieille ville, les dépendances du palais épiscopal primitif [1], qui pourraient dater du 12e siècle[2] abritent aujourd'hui les collections du musée qui s'élèvent en 2016 à 7 000 objets, constituant un important fonds d'ethnographie bas-normande [3]

Au 15e siècle, le bâtiment est tribunal de l'Officialité de l’évêché.[4]Ses dépendances sont à la Révolution transformées en prison et maintenues dans cette affectation jusqu'en 1955, avant d'abriter le musée municipal en 1963.

Autour de peintures et de sculptures, sont présentées des collections d'art et traditions populaires, costumes et coiffes de l'Avranchin, intérieur normand et ateliers d'artisans.Des salles sont dédiées à la Seconde Guerre mondiale autour des notes d'Albert Bergevin. On y trouve des œuvres de Albert Bergevin, Jacques Simon, Charles Fouqué, Jean de la Hougue ou encore Gérard Cochet.

Historique

Fondé en 1835 [5] par la Société d'archéologie d'Avranches, Mortain et Granville, le musée est d'abord installé dans quelques salles de l’ancien palais épiscopal, aujourd'hui tribunal [6]. Cédé quelques années plus tard à la ville [5], il est ouvert au public, pour la première fois, le dimanche 22 juillet 1838 [6].

Le 17 janvier 1899, l'incendie du tribunal, installé dans le palais épiscopal, détruit les collections amassées. Un nouveau musée est ensuite aménagé, en 1910 dans l'ancien couvent des Capucins, au Jardin des Plantes; mais, en 1944, les combats de la Libération anéantissent bâtiments et collections [5].

Après la Seconde Guerre mondiale, Avranches achète les murs de l'ancienne prison, autrefois Officialité de l'évêché, et nomme un conservateur, Michel Delalonde, qui s'atèle à la refondation du musée. Sous le nom de « musée de l'Avranchin », il rouvre en 1963 dans les bâtiments rénovés de l' ancien « petit évêché », « trop longtemps affectés aux services d'une maison d'arrêt » [7].

L'attrait majeur du musée de l'Avranchin réside alors dans la présentation estivale des célèbres manuscrits du Mont-Saint-Michel. Depuis l'ouverture du Scriptorial, en 2006, le musée de l'Avranchin a été rebaptisé « musée d'Art et d'histoire » [5].

Le musée fermé au public en 2015 pour cause de chantier des collections est de nouveau ouvert au public du 1er juin au 30 septembre 2016.[5]

En novembre 2016, les 250 peintures du musée municipal d'art et d'histoire bénéficient d'un long et méticuleux dépoussiérage par quatre restauratrices [3]. C'est la première étape d'une campagne de restauration [3].

Depuis 2017, une salle est dédiée au mobilier datant de la Reconstruction.

Expositions temporaires

Affiche de l'exposition 2017
utilisant une œuvre de Jacques Simon
  • 1966 : Peintres, sculpteurs, graveurs de l'Avranchin
  • 1979 : Sculpture religieuse populaire de l'Avranchin
  • 1984 : Autour du Mont-Saint-Michel, gravures, lithographies, eaux fortes et toiles des collections municipales
  • 1985 : Visages et artistes d'Avranches et de la Manche
  • 1989 : American artists in France
  • 1991 : Maurice Dumont
  • 1993 : Jacques Simon
  • 1990 : De Legedia à Avranches : 20 ans d'archéologie : 1970-1990
  • 1997 : La famille Littré. Une histoire de sel, d'argent et de papier
  • 2002 : Rêves de Livres, exposition de Bernard Vernochet, peintre granvillais
  • 2004 : La légende des herbes, exposition d'Eldo Videl-Perdriel
  • 2005 : Jean de la Hougue
  • 2006 : Charles Fouqué (1841-1919), une vie en peinture
  • 2010 : Marthe Flandrin
  • 2011 : Champollion en personne
  • 2012 : Henri Voisin : graveur, illustrateur et fondateur de la Société Les Amis du Mont-Saint-Michel
  • 2014 : Avranches sous les bombes
  • 2016 : On air, une histoire de la radio
  • 2017 : Entre baie et bocage. Le Sud-Manche dans les peintures du Musée d'Art et d'Histoire
  • 2018 : Ô Jardins ! Histoires du patrimoine végétal de la ville
  • 2018-2019 : Des Normands sous l'uniforme. Des poilus du sud de la Manche dans la Grande Guerre

Fréquentation

2006 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Visiteurs 1 793 2 102 2 581 1 860 1 721 2 247 1 722 10 202
« Fréquentation des musées », Patrimostat, Direction générale des patrimoines, Département de la politique des publics.

Administration

Adresse : Place Jean-de-Saint-Avit
50300 Avranches
Tél. 02 33 58 25 15
Ouvert entre le 1er juin et le 30 septembre, du mercredi au dimanche de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18h.

Exceptionnellement, jusqu'au 3 mars 2019, ouvert du mardi au samedi, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.

Tarif de l'entrée : 3 €. Gratuit le premier dimanche du mois.

Bibliographie

  • Yves Murie, « Le musée et la bibliothèque de la Société : 180 ans d'une existence mouvementée », Revue de l'Avranchin, tome 95, juin 2018, p.191-201

Notes et références

  1. David Nicolas-Méry Découvrir Avranches, éditions Orep, 2013.
  2. David Nicolas-Méry, Avranches capitale du Mont-Saint-Michel, éd. Orep, 2011.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 « Opération dépoussiérage au musée d'Avranches », Ouest-France, 17 novembre 2016.
  4. Daniel Levalet, À la découverte d'Avranches, Imprimerie SAEP, 1993.
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3 et 5,4 Le musée d'art et d'histoire sur Avranches.fr (lire en ligne), consulté le 30 juillet 2016.
  6. 6,0 et 6,1 Le musée d'Avranches sur le site de la société d'archéologie d'Avranches (lire en ligne), consulté le 30 juillet 2016.
  7. Michel Delalonde, « Renaissance du musée d'Avranches », Revue du département de la Manche, n° 20, octobre 1963.

Lien interne

Lien externe