Scriptorial d'Avranches

De Wikimanche

Affiche du Scriptorial d'Avranches.

Le Scriptorial d'Avranches est un musée de la Manche, situé à Avranches.

Son nom est un mot-valise formé à partir de « scriptorium » (désignant l'atelier où travaillaient les moines copistes avant l'arrivée de l'imprimerie) et « mémorial ».

Il présente les différentes étapes de réalisation d’un manuscrit : les parchemins, les encres, les plumes utilisés par les copistes. Une quinzaine des manuscrits provenant du Mont Saint-Michel est exposée dans une pièce écrin, sous des vitrines à la température et l’hygrométrie contrôlées.

Ouvert en août 2006, le musée fait d'emblée le choix de se vouloir accessible au plus grand nombre. « Ce n'est surtout pas un musée élitiste, assure Fabienne Dorey, sa directrice. C'est un musée grand public et familial, où les enfants passent souvent plus de temps que leurs parents. » [1]

Histoire

Le Scriptorial d'Avranches

La ville d'Avranches recueille en dépôt à la Révolution tous les livres et écrits qu'abrite l'abbaye du Mont-Saint-Michel[2]. Les plus belles pièces sont les plus de 200 manuscrits sur parchemin que contenait une bibliothèque médiévale [2].

Une trentaine de ces manuscrits sont longtemps exposés à l'hôtel de ville d'Avranches, dans l'ancienne bibliothèque ouverte alors au public[2]. Les manuscrits, une des plus belles collections au monde des époques romane et gothique[2], méritent cependant un véritable lieu d'exposition. En 1991, un audit portant sur la viabilité, le lieu (l'ancien siège de la Société des forces motrices de la Sélune, appelé alors maison EDF) , la démarche marketing et les règles muséographiques est lancé[3]. Le projet du centre des manuscrits d'Avranches aboutit en 2006 : sa construction a nécessité la démolition en 2004 de la maison EDF, d'une grande bâtisse place d'Estouteville et de quelques maisons désaffectées rue de Geôle[4]. Ces destructions ont permis de mettre à jour une fausse-braie (première enceinte crénelée) ainsi qu'une tour à canon , une baie en arc brisé et une baie en plein cintre qui seront ultérieurement intégrées au site[4].

L'édifice est une création contemporaine, située dans l'enceinte médiévale de l'ancien château d'Avranches.

Œuvre des architectes Emmanuel Berjot (Avranches), Daniel Cléris et Jean-Michel Daubourg (Paris), associés au muséographe « Les Crayons », le Scriptorial est lauréat, dans la catégorie bâtiments publics, du prix Architecture 2008, organisé par le CAUE de la Manche. Il a coûté 5 millions d’euros.

En 2008 la façade arrière, située rue de Geôle est ornée de lettrines réalisées par l'atelier Citécréation, les cinq lettrines composent le mot latin « Liber » signifiant livre[5].

Fermé pour travaux en novembre 2018, il rouvre ses portes le 20 avril 2019 avec une nouvelle scénographie de l'agence Muscéscène basée à Caen (Calvados)[6].

Au cœur de l'écrit

Lettrine rue de Geôle

Un parcours original et interactif entraîne, petits et grands, dans un étonnant voyage au cœur de l’écrit.

Les manuscrits racontent leur histoire

En quelle année fut construit le Mont-Saint-Michel ? Pourquoi Avranches fut l’héritière de ses manuscrits et comment sont-ils parvenus jusqu’à nous ? Autant de questions et bien d’autres dont les réponses sont dévoilées tout au long de la visite. Le Scriptorial invite à un voyage dans le passé, avec pour point de départ l’histoire d’Avranches et du Mont.

Plus loin, le visiteur découvre des recettes originales et mystérieuses liées à la fabrication des parchemins et à la préparation des encres et des pigments… Il est surpris puis conquis par la qualité et la précision, avec lesquelles ont été réalisées les enluminures et les calligraphies.

À propos des manuscrits

C’est en tant que chef-lieu de district qu’Avranches reçoit en 1791 la garde d’un « dépôt littéraire » de plus de 4 000 volumes provenant du monastère du Mont Saint-Michel. Parmi ces volumes, 199 manuscrits datant pour certains du VIIIe siècle font aujourd’hui la renommée d’Avranches [7].

Ils sont la mémoire spirituelle, intellectuelle et artistique de la communauté bénédictine. Source inépuisable d’informations, on y trouve des chroniques, de grands textes de l’Antiquité et du Moyen Âge, des traités de droit romain et canonique, de musique, d’astronomie, de médecine, de comput (calcul du temps liturgique), des sermons, des vies de saints, des florilèges … Arts libéraux, textes sacrés et sciences profanes s’y côtoient.

La numérisation des œuvres conservées à la bibliothèque du fonds ancien, lancée en 2005, s'achève fin 2016 [7]. Elle va permettre la création d'une bibliothèque virtuelle accessible à tous, gratuitement.

Expositions temporaires

Le Scriptorial propose tout au long de l’année des expositions temporaires (deux ou trois par an), des ateliers et des conférences thématiques en lien avec le livre, l’écriture, la calligraphie et l’enluminure.

  • 2006 : le Mont-Saint-Michel, de la gravure à la bande dessinée   •  1592-1992 : quatre siècles d'imprimeurs à Avranches
  • 2007 : Georges Noël. L'écriture du geste   •  Salvador Dali. La pratique du recyclage (1951-1973), manuscrits, dessins, photographies   •  Chaval. Mieux vaut pleurer que rire à contretemps
  • 2008 : D'entre les livres. Exposition d'ex-libris anciens et contemporains   •  Hassan Massoudy. La calligraphie arabe moderne   •  Marc Chagall en terre promise   •  Le Serpent, le Dragon et les Ailes. Paysages des lieux sacrés, du Monte Gargano au Mont Saint-Michel
  • 2009 : Georges Lemoine, écrire, dessiner   •  Lumière sur le ciel   •  Traits pour traits, portraits d'écrivains par Robert Doisneau
  • 2010 : Anges et super-héros dans la bande dessinée   •  Matisse et le livre illustré :-: He Yifu. Peinture et calligraphie chinoises
  • 2011 : Plumes d'histoires. Histoires de plumes :-:Paroles et musiques. Manuscrits de la chanson française   •  Fables de La Fontaine. Illustrations d'hier et d'aujourd'hui
  • 2012 : Reflets d'Arménie : manuscrits et art religieux   •  Souvenirs du Mont. Petites marchandises pour miquelots des origines à nos jours   •  Cheminement..(s). Traces calligraphiques par Abd elMalik Nounouhi
  • 2013 : Languettes, tirettes...le livre s'anime   •  Victor Hugo et la mer   •  Partages. Artistes migrateurs du XXIe siècle   •  Histoires de Noël
  • 2014 : Le livre fait son cinéma   •  Heula!! Ils entrent au Scriptorial   •  Daniel Jan. Imagerie populaire
  • 2015 : Les artistes face aux livres   •  Corps recomposés. La greffe dans l'art contemporain   •  Curiosités
  • 2016 : Le goût de l'Égypte. Voyageurs normands au pays des pharaons  •  Le Dieu : promenade dans la Manche du XIXe siècle
  • 2017 : 36 vues du Mont-Saint-Michel par Philippe Caillaud  •  Trésors du Moyen-Âge, les collections du musée de Cluny en voyage  •  Voyage archéologique, à la découverte du patrimoine de la Manche
  • 2018 : Le Mont-Saint-Michel à la manière d'eux  •  Trésors de calligraphie et d'enluminure normandes
  • 2019 : Un voyage merveilleux par Timur D'Vatz.

Renseignements pratiques

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite.
  • Des « visioguides » sont mis à disposition gracieusement pour les personnes malentendantes
  • Le musée est titulaire du label Normandie qualité tourisme (au 1er mars 2015)

Administration

Adresse : place d'Estouteville
50300 Avranches
Tél. 02 33 79 57 00
Fax 02 33 79 57 02
Courriel : patrimoine@avranches.fr
Conservateur : N...

Notes et références

  1. Reflets, n° 75, février-mars 2010.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Ouest-France, supplément, 12 juillet 1997.
  3. « Pourquoi pas un second musée, mais des manuscrits celui-là ? », Avranches communication, n° 7, décembre 1991
  4. 4,0 et 4,1 « Centre du livre manuscrit : le projet prends corps », Avranches communication, n°49, printemps 2004
  5. Yvonne Poulle, « Les lettrines du Scriptorial », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, tome 88, année 2011, fasc.426, p. 3-19
  6. « Le nouveau visage du Scriptorial à découvrir gratuitement ce week-end », La Gazette de la Manche, 19 avril 2019.
  7. 7,0 et 7,1 « Un trésor historique minutieusement conservé », Ouest-France, 4 janvier 2017.

Lien interne

Liens externes