Yves Pouliquen

De Wikimanche

Yves Pouliquen, né à Mortain le 17 février 1931, est un médecin ophtalmologue et écrivain de la Manche.

Il est un spécialiste mondial des pathologies de la cornée.

Biographie

Fils d'instituteurs, Yves Pouliquen voit le jour à Mortain et passe sa jeunesse à Avranches, élevé avec ses deux frères par sa mère, responsable de l'internat des jeunes filles du collège. Élève au Lycée Émile-Littré, bachelier en 1948, il fait ses études de médecine à Paris. Il passe son externat des hôpitaux en 1954 et entre comme interne des hôpitaux en 1956. Chef de clinique-assistant, il se spécialise rapidement et obtient en 1965 l'agrégation d'ophtalmologie.

Nommé ophtalmologiste des Hôpitaux et professeur agrégé en 1966, il devient professeur à titre personnel en 1979, puis chef du service d’ophtalmologie de l’hôtel-Dieu de 1980 à 1996. Il dirige l'Unité 86 de recherche en ophtalmologie de l’INSERM entre 1979 à décembre 1998, et préside la Banque française des yeux de 1985 à 1998. Il est aussi directeur de l’enseignement du certificat d’études spéciales en ophtalmologie en Ile-de-France et coordinateur du diplôme interuniversitaire en ophtalmologie.

Professeur consultant de 1996 à 1999, il quitte la fonction publique pour le libéral. Président de l'Organisation pour la prévention de la Cécité depuis 1997, il est membre du Conseil de l’ordre national du Mérite, président de la Fondation Singer-Polignac et administrateur de la Fondation Jean Leducq.

Ses travaux sur le kératocône sont récompensés par les prix Paul-Reiss (Paris, 1971), Doyne Lecture (Oxford, 1986) et Neeley Award Lecture (Los Angeles, 1999). Pour l'étude de la structure de la cornée, il a reçu le prix Chauvin-Blache en 1971, le prix Castroviejo en 1984, et l'Award Lecture de l'Association for Eye Research en 2000. Sa carrière de chercheur est couronnée par le prix Claude-Bernard de la Ville de Paris en 1999. Docteur honoris causa de l’université de Conception du Paraguay et de l’université Laval de Québec, il est membre honoraire de l'Academia Ophtalmologica Internationalis et du Concilium international d'ophtalmologie, et membre associé de l'Académie royale de médecine de Belgique et de l'Académie du Royaume du Maroc.

Il a également reçu une médaille de l'Académie française en 1992, le prix mondial Cino del Duca en 1994, le prix littéraire du Rotary en 1996 et le prix de la Fondation Hassan II en 2000 pour ses activités dans la prévention de la cécité au Maroc. Il est élu membre de l'Académie nationale de médecine en 1992 et au fauteuil 35 de l'Académie française le 29 novembre 2001 par 15 voix sur 28 votants dès le premier tour, en succession de Louis Leprince-Ringuet. En 2009, le prix littéraire du Cotentin lui a été décerné pour la biographie qu'il consacre à un autre médecin originaire de la Manche, Félix Vicq d'Azyr.

Publications

  • Transparence de l'oeil (prix de l'Académie française, prix mondial Cino del Duca)
  • Les yeux de l'autre (prix du Rotary 1996, prix mondial Cino del Duca)
  • Félix Vicq d’Azyr, les Lumières et la Révolution (2009, prix littéraire du Cotentin)

Honneurs

  • Grand officier de la Légion d'honneur
  • Grand officier de l'ordre national du Mérite
  • Membre de l'Académie nationale de médecine
  • Membre associé de l'Académie royale de Belgique
  • Membre associé de l'Académie royale du Maroc
  • Professeur honoris causa de l'Université Laval de Québec et de l'Université de Conception Paraguay
  • Membre de l'Académie française
  • Commandeur du Ouissam Alaouite du Maroc
  • Corneal World Medal

Lien externe