Gérard Cochet

De Wikimanche

Gérard Cochet, né à Avranches le 13 octobre 1888, mort à Paris (VIe) le 8 janvier 1969, est un peintre et illustrateur de la Manche.

Biographie

Il est né dans la maison de son grand-père médecin, mais grandit dans la région de Nantes (Loire-Atlantique) où son père est receveur de l’Enregistrement et des Domaines.

Il entame des études de droit mais à partir de 1905, il prend des cours de dessin. Réformé en 1908, il part étudier à l’école des Beaux-arts de Paris. Il réalise notamment un Saint-Georges terrassant le dragon (actuellement dans l’église du Mesnil-Thébault.

Il expose pour la première fois en 1913 au salon des humoristes.

Il expose au Salon d'automne de 1922 à 1942 et prend part aussi au Salon des Indépendants de 1927 à 1944.

Portraitiste, il peint également des paysages, des tableaux de baigneuses et illustre de nombreux ouvrages, dont l'Homme qui assassina, de Claude Farrère, Raboliot, de Maurice Genevoix, Au Pense-Petit, de Jean Martet, etc.

Professeur à l’académie Ranson, il se voit commander nombre de fresques décoratives pour des bâtiments publics, lycées et bureaux de poste. Il a aussi décoré le foyer du théâtre de Belfort. On lui doit aussi quelques bois gravés pour des romans de Jules Barbey d'Aurevilly.[1].

Il est propriétaire au Mesnil-Thébault, où il est inhumé au cimetière avec son épouse Marie-Louise Auvray-Cochet.

Le musée d'art et d'histoire d'Avranches possède quelques-unes de ses toiles.

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur à titre militaire en 1934,
  • Officier de la Légion d'honneur[2] au titre des beaux arts en 1953,
  • Médaille militaire et Croix de guerre 3 citations

Notes et références

  1. Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, Éditions Eurocibles, Marigny, 2001, ISBN 2914541090.
  2. Base Leonore, consultée le 6 mars 2016.

Lien interne

Lien externe