Jacques Simon

De Wikimanche

Évocation de Jacques Simon sur le parcours des peintres de Carolles.

Jacques Roger Simon, né à Paris le 21 novembre 1875 [1] et mort à Carolles le 16 février 1965 [1], est un peintre et un graveur lié au département de la Manche.

Biographie

Jacques Simon est le fils du peintre orientaliste Constant Ernest Simon et de Jeanne Dardoize, fille du peintre paysagiste Émile Dardoize (1848-1895). Il se marie à Paris (6e arrondissement) le 6 août 1907 avec Marie Bellenger (1877-1970).

Il s'initie à la peinture auprès de William Bouguereau (1825-1905), puis de Gabriel Férier. À Paris, il suit les cours de l'Académie Julian, puis de l'École des Beaux-Arts.

Il participe à plusieurs salons et reçoit divers prix. Il peint la Kabylie, région pour laquelle il s'est pris de passion.

Il montre aussi des talents d'illustrateur de livres. Il travaille pour des auteurs comme Kessel, Vercel, Duhamel et Fromentin [2].

Il a comme élève le peintre André Farault (1917-2008).

Il réalise les vitraux de l'église Saint-Vigor de Carolles, commune où il a ses habitudes et qu'il affectionne tout particulièrement, au point de s'y fixer. C'est d'ailleurs là qu'il meurt à 90 ans.

Il est le grand-père de la véliplanchiste et animatrice de télévision Nathalie Simon1964).

Première Guerre mondiale

Pendant la Première Guerre mondiale, il est lieutenant au 67e régiment d’infanterie. Il est blessé à deux reprises et reçoit une citation.

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur [3],
  • Médaille militaire,
  • Croix de Guerre

Hommages

Bibliographie

  • Pierre Fauchon, Jacques Simon, un peintre une œuvre, éd. Cherche lune, 2012
  • Bernard-Jean Simon, Jacques Simon : peintre de la Kabylie au Mont-Saint-Michel, éd. Orep, 2015

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 AD75, NMD Paris, 1875, naissances, 6e arrondissement (V4E 3164), page 17/31, acte de naissance n° 2891 (lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 « Jacques Simon du 11 juin au 12 septembre, au musée », Avranches communication, bulletin municipal, 12 juin 1993
  3. Base Leonore, notice n° 241 (19800035/1348/56209) (lire en ligne).

Lien interne

Lien externe