Communauté urbaine de Cherbourg

De Wikimanche

Localisation de la CC de Cherbourg (2002-2015).

La Communauté Urbaine de Cherbourg (CUC) est une ancienne structure intercommunale de la Manche basée à Cherbourg-Octeville.

Elle regroupait les communes de l'agglomération cherbourgeoise depuis le 1er janvier 1971, et ce jusqu'à sa dissolution le 31 décembre 2015 du fait de la création de la commune nouvelle Cherbourg-en-Cotentin par l'ensemble de ses communes membres.

Histoire

Dès les années 1920, le maire d'Équeurdreville, Hippolyte Mars, lance l'idée de la création d'un « Grand Cherbourg ».

En 1941, est créé un syndicat intercommunal pour la construction et la gestion de l'abattoir. Vingt ans plus tard, c'est la gestion de l'assainissement qui amène la création d'un syndicat mixte entre Cherbourg, Octeville et La Glacerie. En 1965, les communes d'Équeurdreville et d'Hainneville fusionnent.

La Communauté urbaine de Cherbourg est fondée par un décret du 2 octobre 1970 et elle devient effective le 1er janvier 1971 [1]. Son aire géographique a été préalablement définie par un arrêté préfectoral, le 7 juillet 1970 [1]. Six communes la composent alors : Cherbourg, Équeurdreville-Hainneville, La Glacerie, Octeville, Querqueville et Tourlaville. Au recensement de 1968, cette aire géographique rassemble 81 598 habitants (population sans doubles comptes).

À la fin avril 1971, elle emménage dans l'immeuble de l'ancien consulat américain, place Napoléon [2], ce qui explique que l'aigle américain figure sur le balcon du premier étage de l'immeuble.

L'aigle américain sur l'ancien consulat des États-Unis à Cherbourg.

Créée au forceps par la volonté de l'État, cette « institution mi-figue mi-raisin a fait ses preuves en échappant à la ville-centre » [3].

Ouest-France, 22 décembre 2015.

Le projet phare de la Communauté et de son président est l'ouverture en 2003 de la Cité de la Mer, dans l'ancienne gare maritime. Elle y accueille les 23-24 octobre 2003 le 31e congrès des Communautés urbaines de France.

La Communauté urbaine est adhérente au Syndicat mixte du Cotentin‎ depuis juin 2001.

Elle tient sa dernière assemblée le 21 décembre 2015, sous la présidence de Benoît Arrivé (PS) [4] avant sa dissolution officielle le 31 décembre 2015.

Composition

Suite à la fusion de Cherbourg-Octeville, la CUC était composée que de cinq communes :

Démographie

Au 1er janvier 2014, elle s'étend sur une superficie de 68,54 km2, pour une population municipale de 81 690 habitantsau dernier recensement de 2011 (1 191,86 hab./km2) [5].

Elle avait une population municipale de 82 427 habitants au recensement de 2010 (1 202,61 hab./km2) [6].

Compétences

La CUC a charge de compétence pour le compte des cinq communes :

  • les transports urbains
  • l'urbanisme et le logement
  • la voirie
  • l'environnement (ordures ménagères, assainissement, eau, et nettoiement)

Logement

La communauté urbaine possède partiellement la compétence sur le logement. L'opération de renouvellement urbain Entre Terre et Mer, qu'elle cofinance représente 134 millions d'euros dont 107,5 millions à la charge des bailleurs sociaux (103,5 millions pour Presqu'île Habitat)[7].

Plusieurs organismes HLM sont chargés du logement social sur l’agglomération : Presqu’île Habitat (OPHLM, 39,1% du parc avec 5 801 logements en 2005), Les Cités cherbourgeoises (SA HLM, 23,1% avec 3 424 logements), la SA HLM du Cotentin (16 %, 2 371 logements), la SEMIAC (10,1%, 1 495 logements) et la SA HLM Coutances Granville (4,7 %, 206 logements) [8]. En 2010, le logement social couvre 35 % de l'ensemble des logements de l'agglomération. 6 000 logements dont 96 % de collectifs, sont gérés par Presqu’île Habitat, 1 200 par la Semiac[7].

Situation sociale

La Communauté urbaine compte « de nombreux ouvriers et employés aux revenus faibles, fragiles face aux évolutions du marché du travail » [9]. En 2009, la moitié de la population vit dans un ménage déclarant un revenu inférieur à 17 910 € par unité de consommation (18 355 € en France). [9].

Administration

Présidents
Les présidents successifs
Période Identité Parti Qualité Observations
1971-1977 Jacques Hébert UDR médecin maire de Cherbourg
1977-1979 Louis Darinot PS pharmacien maire de Cherbourg
1979-1983 Georges Fatôme PS ouvrier maire de Tourlaville
1983-1989 Jean Lerouvreur PS enseignant maire d'Équeurdreville-Hainneville
1989-1990 Olivier Stirn PS
1990-2008 Bernard Cauvin PS technicien député, maire d'Équeurdreville-Hainneville
2008-2012 Bernard Cazeneuve PS député, maire de Cherbourg-Octeville
2012-2014 André Rouxel PS conseiller général de Tourlaville
2014-2015 Benoît Arrivé PS responsable administratif



Siège

Adresse : 10, place Napoléon - BP 808
50100 Cherbourg-Octeville
Tél. 02 33 08 26 00

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Jean Levalois, « La communauté urbaine de Cherbourg », Études normandes, n° 278, 1974.
  2. « Nos années 70 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2012, p. 152.
  3. François Simon, Ouest-France, 17 mars 1987.
  4. « La communauté urbaine a cessé d'exister », Ouest-France, 22 décembre 2015.
  5. Populations légales 2011 du département de la Manche.
  6. Populations légales 2010 du département de la Manche.
  7. 7,0 et 7,1 « 35 % de logements sociaux sur l'agglomération », Ouest France, 1er novembre 2010.
  8. Une politique solidaire, Le Journal de la Communauté urbaine de Cherbourg n° 33, décembre 2005, p. 6 et 7.
  9. 9,0 et 9,1 Émeric Marguerite, « La Communauté urbaine de Cherbourg », Cent pour cent, n° 249, Insee, janvier 2014.

Article connexe