La Rochelle-Normande

De Wikimanche

La Rochelle-Normande est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée au sein de Sartilly-Baie-Bocage depuis le 1er janvier 2016.

Commune déléguée de La Rochelle-Normande
(commune de Sartilly-Baie-Bocage)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
48° 45' 55.76" N, 1° 26' 14.05" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Bréhal
Ancien canton La Haye-Pesnel
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Rochelais(es)
Population 330 hab. (2015)
Superficie 7,53 km²
Densité 44 hab./km2
Altitude 44 m (mini) - 126 m (maxi)
Code postal 50530
N° INSEE 50434
Maire délégué Jean-Pierre Fauvel
Communes limitrophes de La Rochelle-Normande
Sartilly Saint-Pierre-Langers,
La Lucerne-d'Outremer
Les Chambres
Sartilly La Rochelle-Normande Les Chambres
Sartilly Montviron Montviron

Le carrefour de la Croix.
Le carrefour de la Croix.


Géographie

La Rochelle-Normande est située dans le Sud-Manche, à mi-chemin entre Granville et Avranches.

Toponymie

Le déterminatif -Normande est ajouté en 1938 pour éviter la confusion avec La Rochelle en Charente-Maritime.

Histoire

« Le sol assez rocailleux de cette localité, la position du village et de l'église, sur le flanc d'un petit vallon, le nom des villages appelés le Rocher, la Perruche, les Vaux, expliquent le nom de la Rochelle. C'est une commune régulière, triangle curviligne, à côtés à peu près égaux, le côté nord-est étant tracé par le Lerre, le côté nord-ouest par une ligne idéale que prolongement en sens divers deux petits cours d'eau, et le nord par cette rivière d'Allemagne qui, avec les champs appelés les Germanies, semblent attester le séjour des Francs dans ce canton. Outre son église et son château, et auprès, le village de la Chapelle, un manoir qui a des fenêtres dignes d'intérêt, un Haut-Manoir, une Moinerie, et une Croix-Badin, et la Badière dont le nom rappelle un des plus célèbres abbés de la Luzerne. » [1].

La Rochelle-Normande intègre la commune nouvelle de Sartilly-Baie-Bocage née de sa fusion avec les communes d'Angey, Champcey, Montviron et Sartilly le 1er janvier 2016 sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 relative à la réforme des collectivités territoriales [2].

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[3]. En 2015, la commune comptait 330 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [4] et INSEE [5])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
849 819 807 799 789 757 743 743 711 704
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
687 639 576 566 499 492 445 400 382 374
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
403 349 369 359 364 351 347 320 269 216
1982 1990 1999 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011
215 231 254 253 248 269 289 310 316 319
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
320 322 324 330
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Leprevost ...1792...-...1793...
.......-....... .......
.......-1800 François Ange Martin ...1796...
1800-1808 Jean Roger
1808-1817 François Ange Martin
1817-1830 Arsène Frétel
1830-1837 François Chenu
1837-1855 Louis Bastard
1855-1881 Jean Lempereur de Saint-Pierre
1881-1900 Jacques Hurel du Manoir
1900-1919 Cyrille Provost
1919-1929 Léon Plaine
1929-1941 François Chevallier
1941-1944 Prosper Lebarbey
1944-1945 François Chevallier
1945-1950 Auguste Allix sans ét. militaire
1950-1953 Victor Mancel
1953-1971 Fernand Letourneur
1971-1989 Léon Plaine
1989-2008 Mauricette Lechevallier
2008-actuel Jean-Pierre Fauvel
Source  : liste établie par Jean Pouëssel et Christine Catilina pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [7]
.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2015).

La mairie (2015).

Adresse : 3, Le Bourg de l'Église
La Rochelle-Normande
50530 Sartilly-Baie-Bocage

Tél./Fax : 02 33 48 91 92

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (17 septembre 2012)

Mardi 9 h 30 - 11 h 30 -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi - 14 h - 16 h
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Le château.

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

  • Maurice Marland (1888-1944), résistant, sera interrogé au presbytère (alors Kommandantur) en juillet 1944.
  • Yun-Sun Limet (1968), écrivaine, résident secondaire

Économie

  • Ferme des Châtaigneux : produits maraîchers

Culture

  • Les Coulisses du Manoir, festival de théâtre

Sports

Le cheval Sire rochelais, vainqueur de la Grande course de haies d'Auteuil en 1989, est né chez Étienne Esnouf, herbager négociant dans la commune [8].

Bibliographie

  • Reginald de Warren, « Histoire du fief de la Rochelle », Revue de l'Avranchin, tome 27, 1934, p. 387,
  • La Rochelle-Normande, Club des Violettes, 1983, 37 p. (brochure multigraphiée)
  • Marcel Lelégard, « Église de La Rochelle-Normande », Annuaire des cinq départements, 1988
  • Patrick Courault, « Le siège de la Rochelle », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, tome 94, mars 2017, p.73-82

Lien interne

Notes et références

  1. Édouard Le Héricher, Avranchin monumental et historique, t. 2, impr. E. Tostain, Avranches, 1846, p. 131.
  2. Arrêté n° 15-218 du 14 décembre 2015, manche.gouv.fr (lire en ligne).
  3. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  4. Population avant le recensement de 1962.
  5. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 300
  8. P. Dubos, « L'élevage manchois en vedette à Auteuil », Ouest-France, 23 juin 1989.