Saint-Pierre-Langers

De Wikimanche

Saint-Pierre-Langers est une commune du département de la Manche.

Saint-Pierre-Langer.png Blason de la commune de Saint-Pierre-Langers Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 47' 5.10" N, 1° 29' 50.96" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Avranches
Ancien canton Sartilly
Intercommunalité CC de Granville, terre et mer
Gentilé Saint-Pierrais(es)
Population 583 hab. (2016)
Superficie 8,4 km²
Densité 69 hab./km2
Altitude 7 m (mini) - 121 m (maxi)
Code postal 50530
N° INSEE 50540
Maire Georges Herbert
Communes limitrophes de Saint-Pierre-Langers
Saint-Pair-sur-Mer Saint-Aubin-des-Préaux,
Saint-Jean-des-Champs
Saint-Jean-des-Champs
Saint-Pair-sur-Mer,
Jullouville
Saint-Pierre-Langers La Lucerne-d'Outremer
Jullouville Jullouville, Sartilly La Rochelle-Normande

L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.


Histoire

Le château-fort féodal est détruit par les Anglais en 1441. À son emplacement est édifié au 17e siècle un nouveau château[1].

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[2]. En 2016, la commune comptait 583 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [3] et INSEE [4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
998 947 960 1 043 964 968 920 907 935 909
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
864 810 784 775 712 682 632 665 546 544
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
505 445 491 500 460 470 476 438 376 343
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
378 357 386 482 496 526 556 552 547 543
2013 2014 2015 2016 - - - - - -
541 546 565 583
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Qualité
1790 - 1791 Pierre Bedouin .
1791 - 1792 François Leroy .
1792 - 1810 Jean-Baptiste Decombes Régisseur
1810 - 1817 Jean-François Deschamps Dumanoir Avocat
1817 - 1818 Arsène Vincent Officier
1818 - 1830 Louis Fontaine .
1830 - 1832 Jean-François Deschamps Dumanoir Avocat
1832 - 1848 Pierre Esnault .
1848 - 1871 Cyrille Gond Cultivateur
1871 - 1876 Ferdinand Gond .
1876 - 1878 Jean Baptiste Levallois Géomètre
1878 - 1920 Ferdinand Gond Cultivateur
1920 - 1925 Charles Carouge Instituteur
1925 - 1953 Edmond Fontaine Meunier
1953 - 1971 Marcel Poulain Cultivateur
1971 - 1989 Marcel Leroy Commerçant
1989 - 2001 Daniel Norie .
2001 - 2006 Robert Botella Directeur d'école
2006 - 2008 Mireille Virolle .
2008 - ....... Georges Herbert .
À compléter.

Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2013).

La mairie (2013).

Adresse : 21 route de La Haye
50530 Saint-Pierre-Langers

Tél./Fax : 02 33 48 45 87
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (17 mai 2012)

Mardi - 15 h - 18 h
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi 9 h - 12 h -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Le château.

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

Économie

Transports

Lignes Manéo

Culture

  • Moments musicaux, festival de musique classique (en août).

Bibliographie

  • Émile-Aubert Pigeon, «Le château de Saint-Pierre-Langers», La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc.. Manche 1re [-2e] partie., édit. Lemale et Cie, Le Havre,1899, p. 255 (lire sur gallica.bnf)
  • Rémy Villand, Inventaire du chartrier de Saint-Pierre-Langers, Société d'archéologie de la Manche, 3 tomes.
  • Robert Botella, Du Thar à l’Allemagne, monographie de Saint-Pierre-Langers, 2 tomes, 1996
  • Robert Botella, « Historique de la tribune seigneuriale de l’église de Saint-Pierre-Langers », Revue de l’Avranchin, tome 75, n° 373, 1997, p.3-8.
  • Robert Botella, « Une paroisse à deux portions dans le diocèse d’Avranches : Saint-Pierre-Langers », Revue de l’Avranchin, tome 75, n° 373, 1997, p.147-154
  • François Saint-James, « Visites mensuelles de la société : Saint-Pierre-Langers, La Rochelle-Normande », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, tome 94, mars 2017, p.112-123
  • Jean Hervet, « Saint-Pierre-Langers à travers le cadastre de 1828 », Revue de l'Avranchin, t. 95, 2018, fasc. 454, p.41-54

Notes et références

  1. Eusèbe Girault de Saint Fargeau, Guide pittoresque du voyageur en France, 1838.
  2. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Population avant le recensement de 1962.
  4. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Comité des travaux historiques et scientifiques[1], consulté le 19 juin 2016