Jullouville

De Wikimanche

Jullouville (ou Jullouville-les-Pins) est une commune du département de la Manche.

Jullouville.png Blason de la commune de Jullouville Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 46' 15.22" N, 1° 34' 1.98" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Avranches
Ancien canton Granville et Sartilly
Intercommunalité CC de Granville, terre et mer
Gentilé Jullouvillais(es)
Population 2 306 hab. (2015)
Superficie 21,88 km²
Densité 105 hab./km2
Altitude 5 m (mini) - 115 m (maxi)
Code postal 50610
N° INSEE 50066
Maire Alain Brière

L'église Notre-Dame-des-Dunes.
L'église Notre-Dame-des-Dunes.


Géographie

La plage et le bord de mer.
Entrée sud de Jullouville par Carolles.

Jullouville et la commune associée de Saint-Michel-des-Loups sont situées dans la baie du Mont Saint-Michel, entre Granville et Avranches, face aux îles Chausey.

À cheval entre la mer et la campagne, Jullouville s'étend derrière de superbes falaises aux tonalités changeantes selon les saisons. Bénéficiant d'un climat relativement doux, le promeneur peut admirer palmiers, mimosas et autres plantes exotiques qui embellissent parcs et jardins.

Histoire

La commune est issue de la station balnéaire Jullouville-les-Pins fondée en 1882 sur la commune de Bouillon par Armand Jullou (1833-1913) et son gendre Paul Dupuy, architecte.

Jullouville voit officiellement le jour le 1er janvier 1973 (mise en application de l'arrêté du 25 octobre 1972) de la fusion des communes de Bouillon, Carolles, Saint-Michel-des-Loups et Saint-Pair-sur-Mer. Saint-Pair-sur-Mer puis Carolles reprennent leur indépendance, respectivement le 1er janvier 1978 (arrêté du 20 décembre 1977) et le 1er janvier 2000 (arrêté du 27 décembre 1999).

Après le débarquement, en août 1944, le quartier général des forces alliées, commandé par le général Eisenhower, (SHAEF) s'installe au château de la Mare [1].

Dans la nuit du 25 au 26 décembre 1999, Jullouville est sévèrement touchée par la tempête. Le lit du Thar se rétrécit et la commune est inondée. L'électricité est coupée jusqu'à 11 jours durant.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[2]. En 2015, la commune comptait 2 306 habitants.

           Évolution de la population de Bouillon (1793-1968) puis Jullouville depuis 1975  [modifier] (Sources : Cassini [3] et INSEE [4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
751 586 646 643 639 657 656 617 604 591
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
553 545 544 478 497 510 468 460 473 465
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
410 449 483 608 707 855 889 770 770 1 898
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
1 927 2 046 2 409 2 041 2 058 2 098 2 180 2 262 2 345 2 355
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
2 372 2 352 2 329 2 306
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Place René-Joly.

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1792-1972 voir maires de Bouillon
1973-1983 René Joly
1983-1995 Julien Rioult
1995-1999 Pierrick Leport RPR notaire
1999-2014 Louis Forget UMP retraité
2014-actuel Alain Brière UMP ingénieur ERdF
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à nos jours : 601 communes et lieux de vie de la Manche.



Mairie de Jullouville

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h - 12 h 15 13 h 30 - 17 h 30
L'hôtel de ville.

L'hôtel de ville.

Adresse : Place René Joly - BP 20
50740 Jullouville

Tél. 02 33 91 10 20
Fax : 02 33 61 84 33

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Officiel

Commentaire :

Source : site officiel (juin 2017)

Mardi 9 h - 12 h 15 13 h 30 - 17 h 30
Mercredi 9 h - 12 h 15 -
Jeudi 9 h - 12 h 15 13 h 30 - 17 h 30
Vendredi 9 h - 12 h 15 13 h 30 - 16 h 30
Samedi - -



Mairie annexe de Saint-Michel-des-Loups

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie annexe.

La mairie annexe.

Adresse : 1 route des 7 Devises
50740 Saint-Michel-des-Loups

Tél. 02 33 61 87 47
Fax : 02 33 61 84 33

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Officiel

Commentaire :

Source : Site web de la mairie de Jullouville. (juin 2017)

Mardi - -
Mercredi 9 h - 11 h 30
(permanence des élus)
-
Jeudi - -
Vendredi - 13 h 30 - 16 h 30 (permanence des élus)
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Le Thar à Jullouville.
Route de Bouillon.

Personnalités liées à la commune

Autres

  • Général Dwight Eisenhower (1890-1969), y résida après le Débarquement
  • Jean Nohain (1900-1981), homme de télévision, « habitué de Jullouville »[6].
  • Gabriel Kaspereit (1919-2006), secrétaire d'État, résident secondaire
  • Robert Masson, industriel, compagnon de la Libération, Commandeur de la Légion d'honneur, décédé en 2010 et inhumé à Jullouville
  • Élie Chouraqui (1950), réalisateur de cinéma, y vécut durant son enfance
  • Laurent Joffrin (1952), journaliste, résident secondaire
  • Guillaume Tabard, journaliste, rédacteur en chef et éditorialiste au Figaro, chroniqueur sur Radio classique (Les Coulisses du Pouvoir) et sur RTL, « habitué de Jullouville ».
  • Jean-Pierre Delalande, résident, ancien député du Val d'Oise, ancien maire de Deuil-la-Barre, ancien secrétaire national du RPR
  • Daniel Lesguillier, résident, rédacteur en chef de Neptunia, la revue des Amis du Musée national de la Marine, administrateur de l'association, auteur d'ouvrages d'histoire de la Marine, cofondateur et administrateur du Cercle de voile de Jullouville (CVJ)
  • Arnaud Delalande, écrivain, résident secondaire

Économie

  • Hôtel du Casino
  • Marché (le vendredi ; le mardi et le vendredi en saison)
  • Jardin du Clos Fleuri (Virginie Chapdelaine) : agro-tourisme et produits fermiers ; animations.
  • Fraise et compagnie : fraises, rhubarbe, fruits rouges, confitures, sirops, vinaigre (à Saint-Michel-des-Loups).
  • Carrière de Conicat
  • Carrières de granit bleu (fermées) : carrières Semery, Le Joly, Lagoutte, Lorin, Levavasseur (1896-1996), etc.
  • Le Café des artistes : bar communautaire à Bouillon (fermé)
  • Club 2000 : discothèque (fermée)
  • L'Écume des falaises : brasserie
École Eric-Tabarly.

Éducation

  • École Éric-Tabarly

Transports

Ligne Manéo


Tourisme

Le casino.

Station de vacances de la baie du Mont Saint-Michel, Jullouville est surtout reconnue pour sa longue plage de sable fin permettant de s'adonner à toutes les activités liées à la mer : voile, pêche, jeux de plage... Grâce aux nombreux chemins bordés de haies plantées d'essences locales qui sillonnent l'ancienne commune de Saint-Michel-des-Loups, l'arrière-pays permet la pratique de la randonnée pédestre, équestre et du VTT.

Jumelage

Jullouville est jumelée avec la commune de Crozet (Ain).

Culture

La commune a servi de cadre à deux films :

  • Qu'est-ce qui fait courir David ? (1982), d'Élie Chouraqui, avec Francis Huster, Nicole Garcia, Charles Aznavour et Michel Jonasz et André Dussolier. Le film a pour sujet Jullouville mais n'y a, pour l'essentiel, pas été tourné.
  • Pauline à la plage (1982), d'Éric Rohmer, avec Arielle Dombasle, Amanda Langlet, Pascal Greggory et Rosette. Film tourné à Jullouville et alentours.

Le 17 juillet 1966, l'Office de la radio et de la télévision française (ORTF) et Jean Nohain choisissent la plage de Jullouville pour leur émission Télé-Té. Le chanteur Monty chante ce jour-là le tube de l'été alors que Gilbert Bécaud refuse de chanter au grand désaroi de la foule pour cause de concert le soir même à Saint-Hilaire-du-Harcouët. D'autres grands noms de l'époque s'étaient déplacés : Pierre Sabbagh, Catherine Langeais, Noëlle Noblecourt. Cette émission marque les 70 ans de la fondation de Jullouville (1896)[7].

  • Moments musicaux, festival de musique classique (en août).

Sports

Courses hippiques sur la plage.

Associations

  • La Carrière
  • Centre de loisirs « Les petits loups de mer »
  • Bridge Club Émeraude
  • Culture et bibliothèque pour tous
  • Les Amis d'Henriette (maison de retraite)
  • Anciens combattants Jullouville-Bouillon
  • Amicale des anciens combattants de Saint-Michel-des-Loups
  • Association de sauvegarde des vallées de l'Allemagne et de Vaumoisson
  • Sable et neige (jumelage avec Crozet)
  • Temps libre « Vivre à Jullou »
  • Amplitude
  • Tourne-sol (chorale)
  • Société de chasse
  • Club des loisirs de Saint-Michel-des-Loups
  • Avis de grand frais
  • Association « Les films d'été »
  • Société des courses

Bibliographie

  • Marius Dujardin, Histoire des bains de mer à Carolles et à Jullouville, Éd. de l'Avranchin, 1954
  • Jacqueline Decoux-Ricour et Sylvie Lepont, Mémoires de familles, Jullouville 1875-1945, et 1945-2015 , (2 tomes 2006 et 2016),
  • Jean-Pierre David, Jullouville au fil du temps, éd. Orep, novembre 2017

Notes et références

  1. Bernard Gourbin, Les Inconnus célèbres de Normandie, éd. Albin Michel, 1995, p. 190.
  2. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Population avant le recensement de 1962.
  4. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Bulletin municipal de Jullouville, été 2013.
  7. Bulletin municipal Jullouville/Saint-Michel-des-Loups, été 2013.

Lien interne

Liens externes