Courtils

De Wikimanche

Courtils est une commune du département de la Manche.

  • Prononciation. — API : [kuʁ'ti], [kuʁ'ti:]; transcription francisée : cour-ti, cour-tî.
Commune de Courtils Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 37' 37.38" N, 1° 24' 37.08" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Pontorson
Ancien canton Ducey
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Courtillais(es)
Population 221 hab. (2015)
Superficie 5,39 km²
Densité 41 hab./km2
Altitude 4 m (mini) - 28 m (maxi)
Code postal 50220
N° INSEE 50146
Maire Guy Polfliet
Communes limitrophes de Courtils
Mer de la Manche Céaux Céaux
Mer de la Manche, au large le Mont-Saint-Michel Courtils Céaux
Huisnes-sur-Mer Servon Céaux

L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.


Toponymie

Attestations anciennes

Étymologie

Toponyme médiéval précoce (étant donné l'absence d'article) issu de l'ancien français cortil « petite cour; jardin; enclos de toute sorte », employé au pluriel. Il n'est pas interdit de penser que cette appellation pourrait ici faire allusion aux très nombreuses salines ayant autrefois existé à Courtils; cependant, ce sens particulier, théoriquement issu de celui de « parcelle close », n'est pas formellement attesté.

☞ Le mot cortil est issu du gallo-roman CORTILE < °COHORTILE, dérivé neutre en -ILE de °CORTE < COHORTE « cour, ferme », etc., forme issue de l'accusatif du latin classique cohors, radical cohort- « enclos, parc (à bestiaux, à instruments agricoles); basse-cour ». Ce dernier mot repose sur l'indo-européen °ko-gʰr̥-ti- < °kom-gʰr̥-ti- « enclos », constitué du préfixe collectif °kom- « ensemble, avec » + °gʰr̥-, degré zéro de la racine °gʰer- « saisir, enclore » + suffixe nominal -ti-. À cette racine se rattachent également l'anglais yard « cour », garden « jardin » (emprunt à l'ancien normand gardin, lui-même d'origine germanique), ainsi que le latin hortus « jardin ».

Géographie

Histoire

Quarante salines étaient répertoriées dans la commune en 1839 [32].

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[42]. En 2015, la commune comptait 221 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [43] et INSEE [44])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
754 743 705 726 723 715 661 693 646 583
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
647 557 525 507 476 460 425 368 386 380
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
392 330 296 339 348 308 291 275 273 231
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
224 271 257 250 249 247 245 237 227 216
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
215 220 221
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[45] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1791-1795 Pierre Fontaine
.......-1797 Sébastien Pyot (1796)
1797-1797 Louis Littré
1797-1799 François Chotard
1799-1800 Louis Orvain
1800-1806 Louis Littré
1806-1807 Louis Orvain
1807-1814 Jean Bouffaré
1814-1816 Pierre-François Fontaine
1816-1820 Louis Littré
1820-1830 Jean-François Bouffaré
1830-1855 Léonard Trochon
1855-1876 Louis-Charles Périer
1876-1891 François Dupont
1891-1902 Adrien Amand Colin
1902-1906 Théophile Davenet
1906-1908 Prosper Prime
1908-1912 Ambroise Deguette
1912-1919 Auguste Troprès
1919-1933 Adrien Colin
1933-1959 Auguste Troprès
1959-1966 François Liot
1966-1971 Bernard Lécrivain
1971-1977 Francis Juin
1977-1995 Bernard Hulin
1995-2001 Jean-Jacques Conan
2001-2008 René Segouin
2008-2014 Gérard Chauvois SE commerçant
2014-actuel Guy Polfliet SE retraité
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à nos jours : 601 communes et lieux de vie de la Manche
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - 14 h 30 - 17 h 30
La mairie (2011).

La mairie (2011).

Adresse : 12 rue des Noës
50220 Courtils

Tél./Fax : 02 33 70 96 56

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Site web de la communauté de communes (8 septembre 2012)

Mardi - -
Mercredi - -
Jeudi - 14 h 30 - 17 h 30
Vendredi - -
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Pierre.
  • Patron (présentation) : initialement, le chapitre d'Avranches (don de Hugues de Courtils), puis, par alternance, le doyen et le chapitre d'Avranches d'une part; l'abbé et l'abbaye de Rillé à Fougères (Ille-et-Vilaine), diocèse de Redon, de l'autre [6].
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Transports

Ligne Manéo

Économie

Éducation

  • Regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de la Baie : Céaux, Courtils, Pontaubault

Culture

  • Fête de l'agneau de pré-salé.

Sports

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 106.
  2. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 4b.
  3. Ibid., p. 168b.
  4. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 142C, 149B.
  5. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, in Auguste Longnon, op. cit., p. 154A.
  6. 6,0 et 6,1 Pouillé du Diocèse d’Avranches, ~1480, in Auguste Longnon, op. cit., p. 165D.
  7. Nicolas Tassin, « Gowernement de Granuille & du mont St Michel », Plans et profilz des principales villes de la province de Normandie, avec la carte générale et les particulières de chascun gouvernement d’icelles, 1631 [Médiathèque de Lisieux].
  8. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  9. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  10. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BnF, ms. fr. 4620].
  11. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BnF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  12. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BnF, IFN-7710251].
  13. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  14. Alexis-Hubert Jaillot (1632?-1712), La Bretagne divisée en ses neuf Eveschés […], aux Deux globes, Paris, 1706 [BnF, collection d'Anville, cote 00728 B].
  15. Dénombrement des généralités de 1713 [BnF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  16. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  17. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  18. G. Mariette de la Pagerie, Carte topographique de la Normandie; feuille 3 : Fougères, Vire et Avranches, 1720 [BnF, fonds Cartes et Plans, cote Ge DD 2987 (1009, III) B].
  19. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 13.
  20. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  21. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Bretagne, Paris, 1768.
  22. Jean de Beaurain, Carte de la Manche ou du canal qui sépare les côtes de France d'avec celles d'Angleterre / par le Ch[evalie]r de Beaurain, 1778 [BnF, collection d'Anville, cote 00766 B]
  23. Louis Stanislas d'Arcy de la Rochette, « A chart of the islands of Jersey and Guernsey, Sark, Herm and Alderney; with the adjacent coast of France », 1781, reproduit dans General atlas, publ. par William Faden, London, 1811.
  24. Carte de Cassini.
  25. Site Cassini.
  26. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  27. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 87c.
  28. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 430.
  29. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 121.
  30. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 367a.
  31. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 566b.
  32. 32,0 et 32,1 Panorama pittoresque de la France […], par une société de gens de lettres, de géographes et d’artistes, Firmin Didot, Paris, t. V (section Manche), 1839, p. 16a.
  33. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  34. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  35. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 271.
  36. Carte de la Manche, in Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1889.
  37. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  38. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  39. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  40. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  41. Carte IGN au 1 : 25 000.
  42. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  43. Population avant le recensement de 1962.
  44. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  45. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.

Liens internes

Lien externe