Villiers-le-Pré

De Wikimanche

Villers-le-Pré est une ancienne commune du département de la Manche.

Commune déléguée de Villiers-le-Pré
(commune de Saint-James)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
48° 32' 26.44" N, 1° 23' 47.21" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Saint-Hilaire-du-Harcouët
Ancien canton Saint-James
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Villierspréen(ne)s
Population 186 hab. (2020)
Superficie 7,94 km²
Densité 23 hab./km2
Altitude 48 m (mini) - 92 m (maxi)
Code postal 50240
N° INSEE 50640
Maire délégué Philippe Lehurey
Communes limitrophes de Villiers-le-Pré
La Croix-Avranchin
Pontorson
La Croix-Avranchin La Croix-Avranchin
Pontorson Villiers-le-Pré Saint-James
Pontorson Argouges Carnet

L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.


Histoire

Le 1er janvier 2017, Villiers-le-Pré fusionne avec Argouges, Carnet, La Croix-Avranchin, Montanel,Saint-James et Vergoncey au sein de Saint-James.

Géographie

Villiers-le-Pré est arrosée par la Guerge et le Loison.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[1]. En 2020, la commune comptait 186 habitants.

Évolution de la population depuis 1793  modifier
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
610489539539536582590579546540
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
547503460460451444413364360388
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
390290297306305313306270256246
1982 1990 1999 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011
203198196189187190192194192196
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 -
195192188190191189187187186-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes. Depuis 2006 : population municipale.
Sources : Cassini [2] et INSEE [3]


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires de Villiers-le-Pré de 1937 à 2016
Période Identité Parti Qualité Observations
1937-1965 Pierre Guinnebault
1965-1983 André Cherbonnel
1983-1989 Pierre Pigeon
1989-2001 Auguste Godard
2001-actuel Philippe Lehurey SE agriculteur maire délégué depuis 2017
Liste établie par Jean Pouëssel et Jean-Marie Bagot pour 601 communes et lieux de vie de la Manche, éd. Eurocibles, 2014, p. 683.
Pour les données antérieures, dérouler la boîte ci-dessous.


Mairie annexe

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
Mairie annexe en 2018

Mairie annexe en 2018

Adresse : Le Bourg
50240 Villiers-le-Pré

Tél./Fax : 02 33 48 34 63
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (18 septembre 2012)

Mardi 9 h - 12 h -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi 9 h - 12 h -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Ancien manoir du bourg
  • Château de Villiers (17e) : il fut donné en 1824 par les demoiselles de Gaalon, célibataires, filles de Renée Tuffin de Villiers, à Mgr Pierre Dupont de Poursat, évêque de Coutances, qui en fit une résidence estivale pour les missionnaires diocésains, dont l'abbé Léon Barbey-d'Aurevilly, frère de Jules ; revendu en 1958, il n'en reste que des vestiges [4].
  • Croix de chemin
  • Église Saint-Pierre
  • Monument aux morts
  • Rives du Loison

Personnalités liées à la commune

Naissances

Autres

  • Louis Leroy (1923-1961), missionnaire, a fréquenté l'école communale de Villiers-le-Pré.

Transports

Ligne Manéo express

Bibliographie

Notes et références

  1. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Population avant le recensement de 1962
  3. INSEE : Population depuis le recensement de 1962
  4. Revue de l'Avranchin, 2018, cité en bibliographie

Lien externe