Ardevon

De Wikimanche

Localisation de l'ancienne paroisse d'Ardevon sur la carte de Normandie de Guillaume de l'Isle (1716).

Ardevon est une ancienne commune de la Manche, aujourd'hui rattachée à Pontorson.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Hilgeri[us] de Ardevone 1054 [1].
  • [abl.] Ardevone ~1060 [2].
  • Ilgeri[us] preposit[us] de Ardevone 1066 [3].
  • in maresco Ardevonis 1157 [4].
  • Ardevun 1172 [5].
  • feudum Ardevonis 1172 [6].
  • Ardenon [lire Ardevon] 1160/1174 [7].
  • ecclesia de Ardevone 1179 [8].
  • ecclesia Sanctæ Mariæ Ardevonensis 1182/1186 [9].
  • Johannes de Ardevon 1198 [10].
  • terra et maneri[um] de Ardevone 1231 [11].
  • Ardevon 1248 [12].
  • maneri[um] de Ardevone 1371/1372 [13].
  • ecclesia de Ardevone 1412 [14].
  • Ardevon 1424 [15], 1434 [16], 1439 [17].
  • Ardenon [lire Ardevon] 1437/1461 [18].
  • ecclesia de Ardevone ~1480 [19].
  • Ardenton [sic] 1631 [20].
  • Ardenon [lire Ardevon] 1634 [21].
  • Ardenton [sic] 1635 [22].
  • Ardevon 1612/1636 [23].
  • Ardenon [lire Ardevon] 1648 [24].
  • Ardevon 1677 [25], 1694 [26].
  • Ardeuon [lire Ardevon] 1695 [27].
  • Ardevon ~1700 [28], 1713 [29], 1716 [30], 1719 [31], 1720 [32], 1735 [33], 1749 [34], 1757 [35].
  • Ardevin 1758 [36].
  • Ardevon 1759 [37], 1768 [38], 1781 [39], 1753/1785 [40], 1793 [41], 1801 [42], 1804 [43], 1828 [44], 1829 [45], 1830 [46], 1837 [47], 1839 [48], 1835/1845 [49], 1854 [50], 1878 [51], 1880 [52], 1903 [53], 1954 [54], 1962 [55], 1972 [56], 1978, 1993 [57], 2007 [58].

Étymologie

François de Beaurepaire [59] fait l'hypothèse d'un composé gaulois °Eburodūnon (qu'il cite sous une forme latinisée Eburodunum), attesté plusieurs fois en France. Il lui est nécessaire de postuler une suite de métathèses Eburodunum > °Evrodunum > °Ervodunum > °Arvodunum > °Ardevo(ne), certes possible mais néanmoins hypothétique. Il est en tous cas probable que la finale -on soit l'indice d'un toponyme d'origine gauloise, dont le second élément pourrait être dūnon (voir ci-dessous) ou éventuellement magos « champ; marché; agglomération ».

Le type toponymique gaulois °Eburodūnon, quant à lui, est composé des éléments eburo- « if » et dūnon « lieu clos, fortifié; hauteur fortifiée; agglomération ».

Remarque : sur plusieurs cartes anciennes, la Sélune porte le nom alternatif d'Ardée : Ardee 1661 [60], 1694 [26], ~1700 [28], 1720 [61], 1758 [36], Ardée 1768 [38], Célune ou Ardée 1753/1785 [62]. Certes, Ardevon n'est pas sur la Sélune, dont l'embouchure est éloignée d'environ huit kilomètres, et il n'est pas question de suivre les yeux fermés l'abbé Lecanu lorsqu'il affirme de manière péremptoire que « l'étymologie d'Ardevon doit se tirer du nom de la Séelune, qui s'appelait Ardée au moyen âge » [51]. Néanmoins, on peut s'interroger sur la similitude de ces deux noms, qui pourraient éventuellement avoir une origine partiellement commune, et donc remettre en question l'explication de François de Beaurepaire.

Histoire

Ardevon a été le siège d'une baronnie, citée en 1412 : baronia de Ardevone[63].

La commune d'Ardevon fusionne avec Pontorson le 1er janvier 1973 (arrêté de fusion-association du 19 décembre 1972), en même temps que Beauvoir, Boucey, Cormeray, Curey, Moidrey et Les Pas. Beauvoir reprend cependant son autonomie le 1er janvier 1989 (arrêté du 30 décembre 1988).

Démographie

Sous l'Ancien régime

Sous l'Ancien régime, le dénombrement des populations se fait généralement par feux, c'est-à-dire par foyers. Le nombre de personnes habitant sous un même toit variant beaucoup suivant celui d'ascendants et d'enfants [64], ces données sont donc relatives, mais donnent néanmoins une idée de l'évolution démographique.

Depuis la Révolution

Évolution démographique de 1793 à 1968 (Sources : Cassini [65] et INSEE [66])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
391 312 453 455 480 465 490 495 440 445
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
413 419 386 370 384 355 320 321 321 332
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
315 329 312 317 309 285 298 280 265 ,,,
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,, ,,,
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Notice communale Ardevon sur le site Cassini


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Barthelemi Vitel Cultivateur (1793-1794)
.......-....... Barthelemy Joue Laboureur (1794)
1796-1797 Louis L'Ecrivain
1797-1799 Louis Dardenne
1799-1802 Pierre Yvon
1803-1806 Alexandre Cribier
1806-1815 Louis Dardenne
1815-1819 Pierre Payen
1819-1837 Alexandre Cribier Décédé en exercice le 17 janvier 1837 1829
1837-1854 Louis Guesdon Décédé en exercice le 1er avril 1854
1854-1860 Louis Jenvresse
1860-1881 Michel Théault Décédé en exercice le 16 mai 1881
1881-1890 Jean-Marie Arondel Décédé en exercice le 24 septembre 1890
1891-1892 Emmanuel Ménard
1892-1894 Louis Poisson
1894-1905 Louis Farcy
1905-1909 Cornicard
1909-1916 Louis Farcy
1917-1920 Alexis Sanson
1920-1929 Narcisse Miard
1929-1945 Lucien Joué
1945-1947 Prosper Cornille
1947-1965 Jean Huet
1965-1978 Marcel Desgranges [67]
1979-1989 Jean HUet [67]
1989-2008 Michel Joué [67]
2008-2014 Jean-Luc Gauche [67]
2014-actuel Sylvie Fauconnier [67]
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à nos jours : 601 communes - Dictionnaire incontournable de notre patrimoine .
(....) : en exercice cette année-là.


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

Lieux et monuments

  • Le clos Saint-Gilles : ancienne léproserie et chapelle, citées en 1412 : capella leprosarie de Ardevone [68]. Bâtiments reconstruits aux 17e et 18e siècles[69].
  • Prieuré, inscrit au titre des monuments historiques le 15 septembre 1937.

La commune appartient aussi au site classé de la baie du Mont Saint-Michel, depuis le 25 avril 1987.

Notes et références

  1. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 308, § 133.
  2. Jean Adigard des Gautries & Fernand Lechanteur, “Les noms de communes de Normandie”, in Annales de Normandie XI (décembre 1961), § 81.
  3. Marie Fauroux, op. cit., p. 448, § 232.
  4. Léopold Delisle, Chronique de Robert de Torigni, abbé du Mont-Saint-Michel, A. Le Brument, Rouen, t. II, 1873, p. 250.
  5. Ibid., p. 299, § XXXIII.
  6. Ibid., p. 303, § XXXIII.
  7. Wace, Roman de Rou, 1160-1174, édition de Frédéric Pluquet, Édouard Frère éd., Rouen, 1827, t. II, p. 314, v. 14668.
  8. Léopold Delisle, Chronique de Robert de Torigni, t. II, p. 314, § XLIII.
  9. Ibid., p. 48.
  10. Léchaudé D’Anisy et Antoine Charma, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ, pars secunda, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI, 2e série, 6e volume, Paris, 1852, p. 1b.
  11. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 61b, § 383.
  12. Ibid., p. 79b, § 475.
  13. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 146C.
  14. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, in Auguste Longnon, op. cit., p. 153E.
  15. Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. I, 1879, p. 160, § XXXIX.
  16. Ibid., p. 35, n. 2.
  17. Ibid., t. II, 1883, p. 114, § CCV.
  18. Jean Chartier, Chronique de Charles VII roi de France, 1437/1461, éd. par Vallet de Viriville, librairie Jannet, Paris, 1858, t. I, p. 39.
  19. Pouillé du Diocèse d’Avranches, ~1480, in Auguste Longnon, op. cit., p. 169D.
  20. Nicolas Tassin, « Gowernement de Granuille & du mont St Michel », Plans et profilz des principales villes de la province de Normandie, avec la carte générale et les particulières de chascun gouvernement d’icelles, 1631 [Médiathèque de Lisieux].
  21. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  22. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635
  23. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620]
  24. « Benefices du dioceze d’Avranches », in Pouillié general contenant les benefices de l’Archevesché de Rouen […], chez Gervais Alliot, Paris, 1648, p. 4.
  25. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BN, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  26. 26,0 et 26,1 Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  27. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  28. 28,0 et 28,1 Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  29. 29,0 et 29,1 Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  30. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  31. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  32. G. Mariette de la Pagerie, Carte topographique de la Normandie; feuille 3 : Fougères, Vire et Avranches, 1720 [BNF, fonds Cartes et Plans, cote Ge DD 2987 (1009, III) B].
  33. 33,0 et 33,1 Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 62a.
  34. Nouvelle carte réduite de la Manche, Chez Mr Bellin, Paris, 1749 [BNF, collection d'Anville, cote 00762 B].
  35. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 13.
  36. 36,0 et 36,1 Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  37. Gallia christiana, t. XI, Imprimerie Royale, Paris, 1759, p. 516D.
  38. 38,0 et 38,1 Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Bretagne, Paris, 1768.
  39. Louis Stanislas d'Arcy de la Rochette, « A chart of the islands of Jersey and Guernsey, Sark, Herm and Alderney; with the adjacent coast of France », 1781, reproduit dans General atlas, publ. par William Faden, London, 1811.
  40. Carte de Cassini.
  41. Site Cassini.
  42. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  43. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 101b.
  44. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 377.
  45. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 124.
  46. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 63b.
  47. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 219b.
  48. Panorama pittoresque de la France […], par une société de gens de lettres, de géographes et d’artistes, Firmin Didot, Paris, t. V (section Manche), 1839, p. 13a.
  49. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  50. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  51. 51,0 et 51,1 Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 285.
  52. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 49b.
  53. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  54. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  55. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  56. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  57. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  58. Carte IGN au 1 : 25 000.
  59. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 69.
  60. N. Sanson et P. Mariette cartographes, R. Cordier graveur, Duche et Gouvernement de Normandie, Paris, 1661.
  61. Jean-Baptiste Homann, Tabula Ducatus Britanniæ Gallis / le Gouvernem[en]t General de Bretagne, Nuremberg, 1720.
  62. Carte de Cassini.
  63. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 162B.
  64. Une moyenne de 5 à 6 personnes semble cependant le chiffre le plus vraisemblable.
  65. Population avant le recensement de 1962.
  66. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  67. 67,0, 67,1, 67,2, 67,3 et 67,4 Maire délégué
  68. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, in Auguste Longnon, op. cit., p. 154C.
  69. François Saint-James, « Visites mensuelles de la Société. Ardevon et Huisnes-sur-Mer », Revue de l'Avranchin, t.94, n° 451, 2017, p.228-232