Beaumont-Hague

De Wikimanche

Beaumont-Hague est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée de La Hague depuis le 1er janvier 2017.

Beaumont Hague.png Blason de la commune déléguée de Beaumont-Hague
(commune de La Hague)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 39' 46.27" N, 1° 50' 14.68" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton La Hague
Ancien canton Beaumont-Hague (chef-lieu)
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Beaumontais(es)
Population 1 458 hab. (2015)
Superficie 7,9 km²
Densité 185 hab./km2
Altitude 5 m (mini) - 179 m (maxi)
Code postal 50440
N° INSEE 50041
Maire délégué Bruno Léger
Communes limitrophes de Beaumont-Hague
Digulleville Omonville-la-Rogue, Éculleville Gréville-Hague
Herqueville Beaumont-Hague Gréville-Hague
Mer de la Manche Vauville Branville-Hague,
Sainte-Croix-Hague,
Vauville

L'église Notre-Dame.
L'église Notre-Dame.


Toponymie

Attestations anciennes

  • ecclesia […] de Bellomonte 1156/1173 [1].
  • Thoma[s] de Bello Monte 1202/1208 [2].
  • ecclesi[a] de Bello Monte 1332 [3].
  • Bellus Mons 1351/1352 [4].
  • Beaumont en la Hague 1399 [5].
  • Beaumont en la Haigue 1450 [5].
  • Beaumont 1549 [6], 1563 [7].
  • Caumont [sic] 1606 [8].
  • Beaumont 1635 [9], 1612/1636 [10], 1650 [11], 1661 [12], 1677 [13], 1689 [14], 1694 [15], 1695 [16], 1713 [17].
  • Beaumõt 1716 [18].
  • Beaumont 1719 [19], 1735 [20], 1757 [21], 1758 [22].
  • Baumont 1753/1785 [23].
  • Beaumont 1791 [24], 1792 [25], 1793 [26], 1801 [27], 1804 [28].
  • Beaumont-en-Hague 1828 [29].
  • Beaumont 1829 [30], 1830 [31], 1837 [32], 1839 [33], 1835/1845 [34], 1854 [35], 1878 [36].
  • Beaumont-Hague 1880 [37], 1903 [38].
  • Beaumont 1926 [39].
  • Beaumont-Hague 1954 [40].
  • Beaumont; Beaumont-Hague 1962 [41].
  • Beaumont-à-la-Hague 1972 [42].
  • Beaumont Hague 1978, 1993 [43].
  • Beaumont-Hague 2007 [44].

Étymologie

Toponyme médiéval issu de l'ancien français bel mont, où l'adjectif bel « beau » n'exprime pas nécessairement un jugement esthétique, mais le degré élevé d'une qualité vague : ici l'importance ou la hauteur du mont, qui culmine à environ 175 m et domine la côte. Voir pour la même remarque Beauchamps, Beaucoudray, Beauficel, Bellefontaine, Belval.

Le déterminant -Hague, attesté aux 14e et 15e siècles sous la forme -en-la-Hague, puis au début du 19e siècle sous la forme -en-Hague, et depuis au moins 1880 sous sa forme actuelle, fait référence au pays de la Hague (voir ce nom pour son étymologie) et à l'ancien doyenné du même nom, où la commune est située. Le nom de Beaumont-Hague fut tardivement officialisé par un décret ministériel du 13 novembre 1991, en remplacement de celui de Beaumont [45].

Géographie

Histoire

Beaumont est traversé par le Hague-Dick, vestige longtemps mystérieux, qui a été daté de l'Âge du Bronze final, entre -1200 et -800.

De nombreuses traces de présence humaines ont été relevées, dont un Trajan d'or et une Faustine en 1830 sur le coteau du Mont-God, une épée en bronze et une dizaine de dards en silex, aigus et dentés en 1831 et 1836 sur la lande des Hougues[46].

On trouve un Thomas de Beaumont comme compagnon du roi Saint-Louis à la croisade de 1248. Quelques auteurs donne Jean de Beaumont, chambellan de même roi, comme seigneur en totalité ou en partie de Beaumont-en-la-Hague. Dès lors, il serait celui qui a présenté le solitaire de Biville, Thomas Hélye, à Louis IX. Pour d'autres, le chambellan est de la famille des comtes de Beaumont-sur-Oise, tandis qu'à cette époque, le seigneur de Beaumont-en-la-Hague est le chevalier Juhel, sans que l'on sache précisément s'il a tout ou partie de la paroisse[46].

À la mort de Guillaume, seigneur de Beaumont, Fermanville et Réthoville, son fils, Jean de Beaumont, général des armées de Louis X entre 1314 et 1316, hérite de ses terres. Mort à son tour, le fief passe à la famille d'Argouges par l'union en 1332, de la sœur de ce dernier, Thomasse de Beaumont, et de Raoul IV d'Argouges, fils de Raoul III d'Argouges et Jeanne de Semilly, qui fait construire le manoir de la Madeleine[47]. Ils portait écartelé d'or et d'azur avec trois quinte-feuilles de gueules[46].

Le fief est cédé ensuite en 1505 par Jeanne de France à la famille Jallot de Beaumont, anoblie en 1479.

Commune constituée de villages et d'une église isolée sur le plateau, Beaumont-Hague a été doté d'un bourg entre 1803 en 1810, à l'initiative de Bon Marin Duval et avec le soutien de l'ancien seigneur, le comte de Beaumont.

Démographie

Sous l'Ancien régime

Sous l'Ancien régime, le dénombrement des populations se fait généralement par feux, c'est-à-dire par foyers. Le nombre de personnes habitant sous un même toit variant beaucoup suivant celui d'ascendants et d'enfants [48], ces données sont donc relatives, mais donnent néanmoins une idée de l'évolution démographique.

Depuis la Révolution

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[49]. En 2015, la commune comptait 1 458 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [50] et INSEE [51])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
508 538 601 838 884 895 883 839 849 801
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
776 706 679 665 663 634 594 614 606 632
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
621 550 495 480 513 559 506 474 1 010 1 005
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
1 361 1 714 1 381 1 295 1 291 1 307 1 367 1 425 1 484 1 491
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
1 501 1 485 1 471 1 458
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[52] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Louis Heleine (1794)
1795-1797 Jean Le Moigne
1797-1798 Jacques Lenepveu
1798-1800 Guy La Galle
1800-1804 Thomas Le Moigne
1804-1808 Charles Heleine
1808-1815 Jean Thomas Lenepveu Propriétaire terrien
1815-1815 Thomas Le Moigne
1815-1830 Jean Thomas Lenepveu
1830-1848 Jean Charles Ouitre commerçant
1852-1853 Jean Thomas Lenepveu dit Lavalette
1853-1857 Jean Louis Lagalle décédé en exercice le 10 février 1857
1857-1865 Constant Le Bailly
1865-1872 Édouard Le Taillis
1872-1874 Hyacinthe Heleine
1874-1878 Guillaume d'Aigneaux
1878-1904 Auguste Louis
1905-1918 Patris
1919-1929 Félix Patris
1929-1942 René Heleine )
.......-....... .......
1945-1947 Jean Lefort
1947-1958 Charles Renet
1958-1965 Charles Lemarinel )
1965-1969 Émile Leconte pharmacien
1969-1969 Josseaume curé doyen de Beaumont-Hague,
président de la délégation
11 juillet - septembre 1969
1969-1971 Émile Leconte
1971-1984 Armand Collet
1984-1987 Pierre Baticle
1987-2014 Michel Laurent DVD technicien Areva, retraité conseiller général
2014-actuel Bruno Léger DVD agriculteur
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à nos jours : 601 communes - Dictionnaire incontournable de notre patrimoine .
(....) : en exercice cette année-là.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
La mairie (2014)

La mairie (2014)

Adresse : place de la Mairie - 41 rue Jallot
50440 Beaumont-Hague

Tél. 02 33 01 57 20
Fax : 02 33 52 06 77

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (26 mai 2012)

Mardi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Mercredi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Jeudi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Vendredi 9 h - 12 h 14 h - 17 h
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Notre-Dame [53].
  • Patron (présentation) : initialement l'abbaye du Vœu, puis le seigneur du lieu, les héritiers Juhel au 14e siècle.
  • Fête patronale : La Madeleine.

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Économie

Petit bourg commerçant, Beaumont-Hague s'est développé autour de l'implantation de l'usine de retraitement de la Hague et la constitution d'un pôle de sous-traitance (Mécachimie, ATMI, Selca, Salvarem...).

Transports

Lignes Manéo
  • Ligne 50 : Ligne estivale de La Hague Cap Cotentin (juillet-août).

Éducation

Sports

  • Badminton : Hague Smash Loisirs
  • Basket-ball : Basket club de la Hague
  • Fol'car : Fol'car club de la Hague
  • Football : Étoile sportive Pointe Hague ; le stade Maurice-Soulage accueille le Championnat du monde militaire de football féminin 2010.
  • Gymnastique : Gymnastique volontaire de la Hague, Hague Gym
  • Handball : Association Pointe Hague Handball.
  • Judo, ju-jitsu et taïso : Judo club de la Hague
  • Majorettes : Étoiles de la Hague
  • Motocyclisme : Hague racing club, Hague racing club juniors
  • Natation : Hague Natation.
  • Natation synchronisée : les Océanides de la Hague (club en sommeil).
  • Tennis : Tennis club de la Hague
  • Tir à l'arc : Club des archers de la Hague
  • Water-polo : Hague Natation

Jumelage

Bibliographie

  • Françoise Girard-Vielliard, Les Noms de lieux du canton de Beaumont-Hague, Saint-Lô, 1971.
  • Élisabeth Raffray, « Découverte statuaire à l'église de Beaumont-Hague », Revue du département de la Manche, n° 168, 2000.

Tourisme

Notes et références

  1. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. I, 1916, p. 515, § CCCLXXXIII.
  2. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 133, § 34.
  3. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 321A.
  4. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 378B.
  5. 5,0 et 5,1 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 77.
  6. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. I), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXI, Caen, 1892, p. 20.
  7. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895, p. 876.
  8. Pierre Bertius, Normandia, 1606.
  9. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  10. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  11. Claude Hardy, Duche de Bretaigne / Dessigné par le Sieur Hardy mareschal des logis du Roy, J. Janssonius, Amsterdam / Melchior Tavernier, Paris, 1650.
  12. N. Sanson et P. Mariette cartographes, R. Cordier graveur, Duche et Gouvernement de Normandie, Paris, 1661.
  13. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BnF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  14. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BnF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  15. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BnF, IFN-7710251].
  16. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  17. 17,0 et 17,1 Dénombrement des généralités de 1713 [BnF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  18. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  19. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  20. 20,0 et 20,1 Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 57b.
  21. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 11.
  22. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  23. Carte de Cassini; cependant, le hameau de la Rue de Beaumont y est ainsi orthographié.
  24. Les Auteurs de l’Atlas National de France, Précis élémentaire et méthodique de la nouvelle géographie de la France, Bureau de l’Atlas National, Paris, 1791, p. 99.
  25. Les Auteurs de l’Atlas National de France, Atlas National Portatif de la France, Bureau de l’Atlas National, Paris, 1792.
  26. Site Cassini.
  27. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  28. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 239b.
  29. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 389.
  30. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Cherbourg, p. 129.
  31. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 126b.
  32. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 292a.
  33. Panorama pittoresque de la France […], par une société de gens de lettres, de géographes et d’artistes, Firmin Didot, Paris, t. V (section Manche), 1839, p. 22a.
  34. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  35. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  36. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 304.
  37. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 52a.
  38. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  39. Carte du département de la Manche, L’Illustration économique et financière, 28 août 1926.
  40. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  41. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  42. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  43. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  44. Carte IGN au 1 : 25 000.
  45. Décret publié au Journal Officiel du 19 décembre 1991, p. 16541.
  46. 46,0, 46,1 et 46,2 L. De Pontaumont, « Notes historiques et archéologiques sur les communes de l'arrondissement de Cherbourg », Memoires de la Societe des Antiquaires de Normandie, 1856
  47. Bulletin d'information no3, mairie de Beaumont-Hague, juillet 1986
  48. Une moyenne de 5 à 6 personnes semble cependant le chiffre le plus vraisemblable.
  49. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  50. Population avant le recensement de 1962.
  51. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  52. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  53. L'abbé Auguste Lecanu, op. cit., loc. cit., dit : Saint-Eloi-de-Beaumont.
  54. 54,0, 54,1 et 54,2 Claude Pithois, La Hague, terre ignorée..., Librairie G. Gautier, 1961, p. 43-44.
  55. La Presse de la Manche, 2 septembre 2016.