Urville-Nacqueville

De Wikimanche

Urville-Nacqueville est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée de La Hague depuis le 1er janvier 2017.

Elle est issue de la fusion d'Urville-Hague et de Nacqueville le 1er janvier 1964, date de la mise en application de l'arrêté de 18 décembre 1963.

À ne pas confondre avec Urville, commune du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Urville-Nacqueville.png Blason de la commune déléguée d'Urville-Nacqueville
(commune de La Hague)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 40' 23.66" N, 1° 44' 15.69" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton La Hague
Ancien canton Beaumont-Hague
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Urvillais(es)-Nacquevillais(es)
Population 2 159 hab. (2016)
Superficie 11,58 km²
Densité 186 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 148 m (maxi)
Code postal 50460
N° INSEE 50611
Maire délégué Yveline Druez
Communes limitrophes d'Urville-Nacqueville
Mer de la Manche Mer de la Manche Mer de la Manche
Gréville-Hague Urville-Nacqueville Querqueville
Branville-Hague Sainte-Croix-Hague Querqueville,
Sainte-Croix-Hague

Vue de villas en bord de mer.
Vue de villas en bord de mer.


Histoire

Un squelette découvert dans la nécropole gauloise.

Des fouilles entreprises en 2010 et 2011 mettent au jour un cimetière gaulois sur la plage d'Urville-Nacqueville, renfermant une trentaine d'urnes funéraires et squelettes, et les restes au pied du fort d'Urville d'un foyer d'habitation et d'artisanat (bracelets en lignite importée d'Angleterre, tessons d'amphores de vin provenant d'Italie...)[1]. Pour le responsable du chantier, Anthony Lefort, ces découvertes semblent accréditer l'idée qu'il y ait pu y avoir là une « petite agglomération portuaire » remontant au premier siècle avant Jésus-Christ [2].

Les Anglais y débarquent en 1522 [3], puis le 7 août 1758 pour aller attaquer Cherbourg.

Au début du XXe siècle, Nacqueville devient une station balnéaire assez courue pour nécessiter l'ouverture d'une ligne de tramway qui la relie à Cherbourg. Des villas à colombages sur le rivage et le Village normand naissent sous l'égide d'Alexandre Fontanes.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[4]. En 2016, la commune comptait 2 159 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [5] et INSEE [6])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
440 375 472 503 483 442 416 370 466 396
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
372 365 340 334 312 293 352 296 299 291
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
323 272 299 283 294 317 355 382 867 941
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
1 245 2 109 2 227 2 245 2 217 2 201 2 194 2 188 2 183 2 191
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
2 150 2 154 2 161 2 168 2 159
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Les maires

Liste des maires d'Urville-Nacqueville
Période Identité Parti Qualité Observations
1964-1977 Jean Moutin
1977-2001 Guy Odilon employé du CEA
2001-2016 Yveline Druez conseillère technique Jeunesse et sports élue maire de La Hague en 2017
Source : liste établie par Jean Pouëssel et la mairie pour 601 communes et lieux de vie de la Manche, éd. Eurocibles, 2014, p. 659.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 8 h 30 - 11 h 30 14 h - 17 h 30
La mairie (2015).

La mairie (2015).

Adresse : 600 Place de l'Ancien Village Normand
50460 Urville-Nacqueville

Tél. 02 33 03 57 02
Fax : 02 33 03 52 01
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (28 avril 2012)

Mardi 8 h 30 - 11 h 30 14 h - 17 h 30
Mercredi 8 h 30 - 11 h 30 14 h - 17 h 30
Jeudi 8 h 30 - 11 h 30 14 h - 17 h 30
Vendredi 8 h 30 - 11 h 30 14 h - 17 h 30
Samedi 9 h - 11 h -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Château de Nacqueville (1611, restauré au 19e), inscrit à l'Inventaire des monuments historiques : remarquable poterne à pont-levis, cheminée (début 16e), parc à l'anglaise, cascades...
  • Manoir de Dur-Écu (16e, restauré 1965), inscrit à l'Inventaire des monuments historiques
  • Église d'Urville-Nacqueville
  • Pointe de Nacqueville
  • Nécropole gauloise
  • Chapelle Saint-Laurent de Nacqueville, bâtie sur la colline à l'emplacement de l'ancienne église dont elle constitue le mémorial, elle est l'œuvre des architectes locaux René Levavasseur et M. Lebreton. Inaugurée en 1965, elle n'est utilisée qu'une fois par an depuis sa réhabilitation en 2012.
  • Oratoire, près du village d'Eudal, sur la route de Sainte-Croix-Hague, à voir, un oratoire sur son tertre, avec une statue de sainte Barbe en pierre polychrome du XVIe siècle, accompagnée d'une plaque votive datée de 1748 et portant l'inscription : "Sainte Barbe, de tous temps très révérée en ce lieu, nous préserve des éclairs, du tonnerre et du feu." Venu de l'orient chrétien, de la Turquie principalement, le culte de sainte Barbe s'est beaucoup répandu en Occident. Quelquefois représentée avec la palme des martyres, on la voit le plus souvent adossée à une tour, le lieu de sa captivité selon la légende. Une tour à trois fenêtres, car Barbara fut soutenue par les trois vertus théologales : la foi, l'espérance et la charité.
  • Chapelle Saint-Clair se situe au-dessus du village de la Rivière, vers Querqueville. Le petit édifice blotti au bas de la cavée, au pied de ses grands pins, est tout empreint de l'humilité des petits édifices religieux imprégnés de la foi des ancêtres. La revue L'Art sacré en fit l'exemple d'un édifice religieux particulièrement bien intégré dans le site. Aujourd'hui fermée par des grilles, elle attend une hypothétique restauration pour une destination à trouver.
  • Plage de sable fin
  • Village normand conçu en 1911 par René Levavasseur
  • Grosmont, manoir Louis XIII
  • La Baronnie (16e)
  • La Maison d'Urville (17e)
  • Landemer, village typique
  • Vallée du Hubiland
  • Rives de la Biale
  • Château des Marets : détruit en 1944
  • Statue de sainte Barbe, au carrefour d'Eudal (1478), avec curieuse inscription
  • Base militaire américaine de Nacqueville (1950-1960)
  • Forêt de Bannes (engloutie)

Personnalités liées à la commune

Naissances

Autres

Culture

Enseignement

Transports

Tramway

Tramway de Cherbourg (disparu)

Ligne Manéo
  • Ligne 50 : Ligne estivale de La Hague Cap Cotentin (juillet-août).

Sports

  • Équipement : Complexe sportif de la Charrière

Bibliographie

  • Annie Lohier, « Le langage des pêcheurs d'Urville-Hague », Parlers et traditions populaires de Normandie, fasc. 6, Noël 1969, fasc. 9, Saint Michel 1970

Notes et références

  1. « “Ce cimetière gaulois est un site majeur !” », La Presse de la Manche, 28 avril 2011.
  2. Sur le site de la Communauté de communes de la Hague.
  3. Jeanne-Marie Gaudillot, « Combats navals à Cherbourg en 1543-1544 », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. XXVI, 1961, p. 102.
  4. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  5. Population avant le recensement de 1962.
  6. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.